Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Castres : de vraies épées de Gaulois découvertes sur le Causse

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Castres : de vraies épées de Gaulois découvertes sur le Causse

Message par Apollyôn le Mar 20 Mar - 8:25

Quelques mois après la découverte exceptionnelle de cinq épées sur le Causse datant de plus de 2600 ans, les archéologues livrent les premiers enseignements de la nécropole gauloise.
Les fouilles archéologiques préventives qui ont été réalisées sur le Causse, côté aéroport, en prévision des travaux d'extension de la zone d'activités, ont été particulièrement exceptionnelles. Financées par la communauté d'agglomération Castres-Mazamet qui va aménager cet espace situé à l'arrière de l'ancienne piste d'aviation, elles ont permis de mettre à jour pendant l'été 2010 une imposante nécropole (un cimetière) qui a livré de nombreux enseignements aux chercheurs. 350 tombes datées entre l'âge de bronze (fin Xe avant JC) et l'âge de fer (VIe avant JC) ont été minutieusement dégagées et analysées. Loïc Buffat, responsable de la fouille confiée à sa société Mosaïque Archéologie, rendait compte de ses travaux avant-hier à l'amphithéâtre du Causse : « De façon générale, on peut dire qu'il y a 30 siècles environ, vivaient dans le castrais des communautés dont l'organisation est impressionnante. La nécropole que nous avons fouillée montre la pérennité et la stabilité de la communauté. »



Chaque sépulture contient en général son vase cinéraire, des objets métalliques du quotidien, rasoir, épingles ou broches. Chacune des quatre zones bien identifiées démontre de l'évolution des pratiques dans le dépôt des cendres. Le moindre indice permet parfois d'identifier un pillage, ou une réouverture volontaire de ses petites cavités toutes faites de la même façon : un trou creusé dans la roche calcaire de petite taille contenant des vases, parfois des offrandes et des objets métalliques.

Mais dans la zone la plus récente (500/600 ans avant JC) comptant une centaine de tombes, les archéologues ont eu la joie de découvrir un bûcher, des céramiques grecques, deux tombes de chevaux et surtout cinq épées gauloises. Des glaives de 30 à 50 cm de long, épées en fer à antennes appelées ainsi en raison des ergots disposés dans le prolongement du manche. Une découverte rare d'objets à la valeur inestimable qui seront certainement un jour exposés à Castres. Elles ont fait l'objet d'un traitement chimique afin de stabiliser leur état et sont encore étudiées sous toutes les coutures pour en tirer la moindre information. Conservées pour l'instant au centre régional de l'archéologie, ces pièces démontrent que le secteur du Causse était très habité à l'époque protohistorique. Là même où aujourd'hui on va implanter de nouvelles activités humaines.

source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/19/1309580-de-vraies-epees-de-gaulois-decouvertes-sur-le-causse.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû - 14:45