Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le décès d'un plongeur révèle le pillage des sites sous-marins

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Le décès d'un plongeur révèle le pillage des sites sous-marins

Message par Apollyôn le Mer 22 Fév - 13:41

Après le décès d’un plongeur de 42 ans à Saint-Raphaël, l’été dernier, les gendarmes du Var ont découvert des dizaines de pièces archéologiques au domicile de plusieurs Raphaëlois

C'est une enquête en forme de chasse aux trésors inopinée. Marquée par le décès d'un homme, un plongeur de 42 ans, victime d'un malaise cardio-vasculaire, le 1er juillet 2011 à St-Raphaël. Avec un groupe de quatre personnes, il se trouvait à une cinquantaine de mètres de profondeur, au Cap Roux, à Agay. Sapeurs-pompiers et médecin du Smur n'avaient pu le ranimer.

Après l'accident mortel, de simples vérifications ont été menées. Mais les gendarmes ont eu la surprise de découvrir des amphores au domicile de la victime. En tout, une quinzaine de pièces.

Deux autres plongeurs du même groupe ont été interpellés, hier, à Saint-Raphaël, avant d'être remis en liberté. Ils seront convoqués devant le tribunal correctionnel de Draguignan, en juillet prochain, pour « vol d'un bien culturel relevant du domaine public mobilier ». Un délit pour lequel ils encourent, théoriquement, dix ans d'emprisonnement.

La prospection, le sondage, la fouille sans autorisation sont, en effet, plus sévèrement réprimés depuis quelques années (lire ci-dessous). Car les traces de pièces archéologiques peuvent disparaître d'un coup de palme. Un objet rare, niché au fond de l'eau, ne ressemble jamais qu'à un vague morceau de terre cuite. Même pour un connaisseur.

Âgés de 39 et 54 ans, les deux hommes qui vont comparaître pratiquaient cette chasse sous-marine depuis environ deux ans, selon les enquêteurs, des gendarmes de la brigade de recherche de Saint-Tropez et de la brigade nautique de Roquebrune. « Ils ont fait des plongées régulières sur des sites protégés, où ils n'avaient pas le droit d'aller », explique une source proche de l'enquête.



Les deux hommes avaient ramené chez eux « des marmites, lampes à huile, écuelles en faïence, pichets avec anse, gargoulettes d'origine sarrazine ». Les pièces les plus anciennes datent du Ier siècle avant Jésus-Christ. D'autres remontent au Xe siècle.

Des pièces plus récentes, celles de l'époque sarrazine, présentent un grand intérêt scientifique, prévient un spécialiste. « Nous connaissons seulement quatre épaves d'origine sarrazine sur le littoral méditerranéen français. Les témoignages de l'époque sont extrêmement rares. » Et donc précieux.

Basé à Marseille, le Département des recherches archéologiques sous-marines a participé à l'enquête et aux expertises. Et n'a pas manqué de déposer plainte, au nom du ministère de la Culture.

Les biens saisis par les gendarmes ont une valeur marchande estimée à 50 000 €, mais « leur valeur archéologique est bien supérieure ». Généralement, ces pêches aux trésors alimentent des marchés clandestins prisés des collectionneurs. Les deux plongeurs de Saint-Raphaël semblaient, eux, ne pas revendre leurs trouvailles, mais les garder chez eux. Passion d'amateurs qui pourrait être sanctionnée.
source : http://www.varmatin.com/article/le-deces-dun-plongeur-revele-un-vol-damphores.782259.html

À l’origine, une simple enquête de routine sur un accident de plongée. Les investigations ont conduit la gendarmerie du Var à une chasse au trésor mettant en cause des plongeurs amateurs qui ont pillé plusieurs sites archéologiques antiques en Méditerranée.

Le 1er juillet 2011, un plongeur amateur de 42 ans a été victime d’un malaise cardio-vasculaire. Après son décès, de simples vérifications par les gendarmes à son domicile ont révélé la présence d’une quinzaine d’objets archéologiques issus de fouilles sous-marines sur un site classé. L’élargissement de l’enquête a mené la gendarmerie varoise à s’intéresser de plus près à deux des amis de la victime, également plongeurs amateurs.

Les deux hommes, âgés de 39 et 55 ans, ont été interpellés le 20 février 2012. À leur domicile, les gendarmes ont découvert de nombreux vestiges archéologiques, dont des pièces, des amphores et des ustensiles en faïence. La valeur de ce trésor est estimée à plus de 50 000 euros, mais leur valeur archéologique est bien supérieure.

Parmi les objets récupérés, une partie date du Ier siècle avant J.-C. Les plus récents datent du Xe siècle et sont d’origine sarrasine, témoignage extrêmement rare qui présente un intérêt majeur pour les communautés d’historiens.

Les deux hommes sont convoqués au parquet de Draguignan pour une audience le 2 juillet 2012. Le chef d’accusation retenu est, selon l’AFP, « vol d’un bien culturel relevant du domaine public mobilier ». Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison chacun. Il semble cependant que ces pillages n’aient pas pour but le trafic de pièces antiques, puisque les deux suspects s’étaient constitué une collection personnelle.

Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines de Marseille, qui a participé à l’enquête et aux expertises, a déposé plainte contre les deux pilleurs au nom du ministère de la Culture et de la Communication.
source : http://www.lejournaldesarts.fr/site/archives/docs_article/98126/enquete-sur-deux-pilleurs-de-sites-archeologiques-sous-marins-au-large-de-saint-raphael.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 23 Mai - 1:39