Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Vallée des Merveilles

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

La Vallée des Merveilles

Message par Apollyôn le Jeu 16 Fév - 18:15

En ces temps moroses, maussades et déprimants, je vous propose de vous évader en Italie, dans les jardins de la famille Orsini
Le Parc des Monstres – c’est comme ça qu’on l’appelle aujourd’hui – est à peine à une heure de voiture au nord de Rome, dans la vielle terre des Étrusques, où se termine le Latium et commence l’Ombrie.
Batholomeus Breembergh à Bomarzo
Monstres en pierre, énormes, disséminées dans un jardin à la végétation luxuriante. Ogres et dragons, tortues, éléphants et baleines. Luttes entre géants, une maison penchée, à l’instar de la Tour de Pise. Nous sommes dans le bois sacré de Bomarzo.

Bomarzo
Au dessus, accroché à un éperon rocheux, le village du même nom, Bomarzo, dont le château de la famille Orsini surplombe, presque depuis les nuages, ce bois bizarre et mystérieux, peuplé d’êtres aux visages grimaçants et allures furieuses. Lieu magique et terrifiant au même temps.

Dragon , lion et Neptune
Tout ici surprend et impressionne, comme le retient l’inscription sur un banc étrusque :Vous qui errez à travers le monde, étonnés de le voir si grand et beau, venez ici dans ce lieu de visages horribles, d’éléphants, de lions, d’ours, d’ogres et de dragons, où tout vous parle d’amour et d’art……

Bartholomeus Breembergh et la Tortue
Oui, parce que le Prince Vicino Orsini fit exécuter ces merveilles en 1550 par l’architecte Pirro Ligorio, en signe de douleur pour la mort de son épouse Giulia Farnese et….. pour donner un nouveau souffle à son cœur….

Brisant toutes les règles de l’époque, le résultat fut un parc surréaliste et surnaturel, où tout est « contraire aux règles » et suit les contours de la terre, le long des blocs de laves sortant du terrain, transformés en sculptures.

Sirène à queue bifide
C’est-là une savante mise en scène destinée à créer des émotions : les arbres, les statues colossales, la musique naturelle (le bruissement de l’eau et les feuilles frémissant dans le vent), les particularités de détail (la maison penchée, le banc étrusque).

1952, Herbert List
Ce bois, oublié pendant quelques quatre siècles, a laissé les Monstres se reposer tranquillement – endormis, bien protégés sous les mauvaises herbes. Et puis, par magie le bois a resurgi dans toute sa splendeur.

Salvador Dali
Comme dans une fable, en 1938, Salvador Dali tel vrai magicien, l’a redécouvert et il s’en est inspiré pour un de ses chefs d’œuvre : le tableau Les Tentations de Saint Antoine.

Carel Willink
Par ailleurs, ce parc a inspiré nombre d’artistes contemporains : Niki de Saint Phalle, Jean Cocteau, Gyula Halàsz Brassai, Michelangelo Antonioni, Hella Haasse, Carel Willink parmi d’autres, et notamment Alberto Ginastera, qui, dans son opéra de 1967, précisément intitulée Bomarzo, en fit la coulisse du destin dramatique de celui même qui en voulu la création – le Prince Vicino Orsini.

Ici chaque pensée s’envole (Ogni pensiero vola)
Eléphant d’Hannibal
Hercule et Caccus
Ce qui dans Parc des Monstres frappe le plus par son excentricité, est la maison penchée, spécialement construite sur un rocher lui-même en pente. L’intérieur, évidemment inhabitable, convoie au visiteur une étrange sensation de déséquilibre physique. Peut-être le vrai sens de son assise penchée est de représenter métaphoriquement le risque de ruine de la famille Orsini suite à l’emprisonnement d’un conjoint, ruine à laquelle la famille finalement échappa grâce à sa vaillance.

Maison Penchée
Protée Glaucos


Baleine
Nimphe endormie et son petit chien
Neptune
Cérès, déesse de l’Agriculture, portant une coupe fleurie

source : http://rose-e-pomodori.com/2011/06/monstres-et-merveilles-2.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4922

Re: La Vallée des Merveilles

Message par Achim le Sam 18 Fév - 17:34


André Pieyre de Mandiargues a écrit un très beau texte dans un livre sur les jardins de Bomarzo ; j'aimerais bien en retrouver un exemplaire...



avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8023

Re: La Vallée des Merveilles

Message par casseron le Sam 18 Fév - 20:18

avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4922

Re: La Vallée des Merveilles

Message par Achim le Dim 19 Fév - 13:42


Merci, Casseron. 128 brouzoufs la version bibliophile, on dirait que c'est devenu un collector !
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: La Vallée des Merveilles

Message par Apollyôn le Dim 19 Fév - 14:19

Sinon le texte seul est disponible dans "le belvédère", qui est nettement moins cher... http://www.amazon.fr/Belv%C3%A9d%C3%A8re-Andr%C3%A9-Pieyre-Mandiargues/dp/2246156025


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 16:40