Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un jour, les plantes ont réfrigéré la Terre

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un jour, les plantes ont réfrigéré la Terre

Message par Apollyôn le Jeu 2 Fév - 19:45

Pourquoi la Terre s'est-elle tant refroidie il y a environ 450 millions d'années, à la fin de l'Ordovicien ? Parce que les plantes ont colonisé les continents et fortement contribué à réduire la quantité de dioxyde de carbone atmosphérique, diminuant donc l'effet de serre.
Il faisait bien chaud sur Terre au début de l’Ordovicien, il y a environ 488 millions d’années. Et sous l’eau aussi, où la température avoisinait les 45 °C. Mais 44 millions d’années plus tard, à la fin de cette ère, la Terre a subi une période de glaciation. Qu’est-ce qui a pu rafraîchir notre planète ? Très probablement les plantes terrestres, dont les premiers spécimens, qui s'accrochaient aux rochers, sont apparus à cette époque.

Si la Terre était si chaude, c’est parce que la teneur en CO2 y était très élevée. Au début de l’Ordovicien, elle était 14 à 22 fois plus élevée qu’actuellement. Or, estiment les scientifiques, dans les conditions de l’époque, une glaciation ne pouvait se produire que si la teneur en CO2 était inférieure de 8 fois à celle de l’atmosphère présente.

Plusieurs facteurs ont mené à la baisse de cette concentration, selon les travaux des scientifiques des universités d’Oxford et East Anglia publiés dans Nature Geoscience. Tout d’abord, l’altération des roches siliceuses a été accélérée par l’arrivée des plantes terrestres. À cette époque, elles ne possédaient pas de système racinaire. Mais les chercheurs supposent qu’elles étaient capables d’extraire les différents éléments contenus au sein des roches.

Les plantes auraient ainsi puisé le calcium et le magnésium des roches siliceuses, comme le granite, issus de l'altération des roches siliceuses. En effet, le dioxyde de carbone réagit avec l'eau et la roche pour former du bicarbonate de calcium. Ce phénomène d'altération de la roche consomme donc du CO2. Et comme il s'agit d'un gaz à effet de serre, la diminution de sa quantité dans l'atmosphère a contribué au refroidissement global.

L’altération des roches par l'atmosphère (qu’on appelle aussi météorisation) aurait également été à l’origine de l’extraction de nutriments comme le phosphore ou le fer, utiles à la croissance des végétaux. Des expériences montrent que la présence de mousse (organisme assez similaire aux plantes de l’époque) accélère fortement cette dégradation des roches, d’un facteur 60 pour le phosphore !

À la mort des plantes, le phosphore et le fer sont entraînés vers l’océan, ce qui accélère la croissance des algues et du phytoplancton. Du carbone – initialement contenu dans l'air – est également indispensable au plancton afin de se développer. Ainsi, plus les plantes terrestres parviennent à extraire de fer et de phosphore, plus la quantité de dioxyde de carbone emprisonnée sur le fond des océans augmente. Ceci réduit in fine la concentration atmosphérique de dioxyde de carbone.

Selon les chercheurs, c’est l’ensemble de ces processus qui aurait mené à une réduction de la température atmosphérique de plus de 5 °C, puis à la période de glaciation de la fin de l’Ordovicien. Le développement massif du plancton aurait également privé les autres organismes marins d'oxygène, provoquant une extinction massive à la fin de l'Ordovicien.

Pourquoi la Terre s’est-elle ensuite réchauffée ? Voilà un autre mystère. Il semblerait que des phénomènes géologiques – le mouvement des plaques notamment – soient cette fois en jeu. Mais comme cela vient d’être démontré, ce sont parfois les phénomènes biologiques qui permettent d’élucider les énigmes du passé.

source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/un-jour-les-plantes-ont-racfrigacrac-la-terre_36457/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8265

Re: Un jour, les plantes ont réfrigéré la Terre

Message par casseron le Jeu 2 Fév - 19:55

Mais comme cela vient d’être démontré

On peut toujours rêver....
avatar
Mysan
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 940

Re: Un jour, les plantes ont réfrigéré la Terre

Message par Mysan le Jeu 2 Fév - 20:17

Dans ce cas je pense (une idée sans doute bete) que l'on peut stopper ou ralentir le rechauffement global en replantant des plantes vertes et en stoppant la déforestation de l'amazonie.


___________________


Etudiant en sciences de la vie et de la Terre à Rennes.
study
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8265

Re: Un jour, les plantes ont réfrigéré la Terre

Message par casseron le Jeu 2 Fév - 20:25

C'est marrant comme on s'occupe de l'Amazonie alors que chez nous, à notre porte, le massif landais rétrécit comme peau de chagrin. Apparemment, ça n'inquiète pas grand monde...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév - 7:45