Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Partagez
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4891

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Achim le Ven 30 Déc - 0:35

@ Captain Future

"Mais cela pourrait très bien commencer pas quelques cellules et ensuite dégénérer ? Et plus cela dégénère, plus cela prend de l'ampleur, de la chaleur et plus le phénomène dans le corps s’empare (embrase) un nombre plus abondant de cellules, et donc, finalement des organes entiers, pour, au final, et bien, embraser un corps entier ?"

Ouais... l'effet mèche ? C'était l'argument de certains sceptiques (qui ne sont pas à une contorsion près), mais bien que je ne sois pas ingénieur, je parie que cela ne marche pas...

Les fours crématoires contemporains sont la seule solution qu'on ait trouvé pour consumer les corps des défunts et ils délivrent de hautes températures...

Pour en revenir au fil, nous ne savons pas grand chose en effet ; à mon avis, s'il s'agit d'une combustion spontanée, nous n'en saurons rien parce que c'est trop étrange pour les autorités sanitaires... Chuttt !

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7228

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Apollyôn le Ven 30 Déc - 3:02

@Achim a écrit:Les fours crématoires contemporains sont la seule solution qu'on ait trouvé pour consumer les corps des défunts et ils délivrent de hautes températures...

En fait un mètre-cube de bois suffit pour réduire un corps humain normal en un tas d'os calcinés, d'après les études menées sur le sujet lors des crémations en Inde (3 heures à 800°C pour les curieux). Mais même avec les fours modernes il est impossible de réduire totalement un corps humain en cendres, ce qu'on appelle "cendres" ce sont les ossements calcinés et réduits en poudre avec un pilon mécanique. Pour que les os fusent il faut atteindre des températures supérieures à 1600°C.

J'avais un temps été partisan de "l'effet chandelle", mais si cette explication m'avait paru convaincante pour certains cas, faut bien avouer que ça se heurte à une limite assez importante : faudrait beaucoup de graisse, ça ne concernerait que les obèses, globalement. Et ça nécessite un apport extérieur pour mettre le feu et du temps pour que la crémation se fasse. En outre je ne suis pas persuadé que ce genre de crémation soit sans danger pour les alentours (là c'est totalement empirique, ce n'est que l'amateur de barbecue qui parle, mais après avoir fait griller ma part de merguez je peux vous assurer que de la graisse fondue et enflammée, ça ne laisse pas l'environnement intact)

Quand à la théorie de l'imprégnation alcoolique... disons qu'en général à 5° d'alcool dans le sang c'est la mort, et que malgré ces 5° d'alcool, le corps humain c'est quand même 70% de flotte, alors ce n'est pas avec cette faible dose d'alcool qu'on va réussir à y foutre le feu, ce serait comme essayer d'enflammer de la bière, en gros, et même en laissant mariner un morceau de barbaque dans de la vodka, ça m'étonnerait que vous réussissiez à le réduire en cendres.

Au fait, est-ce que l'on compte aussi des cas animaux ? Je n'en ai trouvé aucun, mais il n'y a pas de raisons pour que nos amis les bêtes n'en soient pas également victimes après tout.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par OLOVNI le Ven 30 Déc - 9:22

Dans le sujet, rien ne laisse vraiment supposer qu'il s' agit bien d' une combustion spontanée.
Si quelqu'un a pu étouffer l' incendie avec son manteau , que la personne laisse paraitre des brulures,c 'est que la combustion était externe
Or, me semble t il, dans les cas de CHS habituellement constatées ,l' evironnement de ce qui reste du cadavre n 'a pas souffert de l' incendie . Il n' y a donc pas ou peu de flammes;c 'est une combustion" à l' étouffée"
Je laisse maintenant le soin aux érudits que vous êtes ,de corriger mes propos
Mes connaissances en la matière étant limitée

atonra
VIP
VIP

Nombre de messages : 441

combustion spontanée : un homme s'embrase subitement dans une gare suédoise

Message par atonra le Ven 30 Déc - 12:06

Il est vrai que la réaction de bien des gens est parfois incompréhensible.

J'ai eu, il y a 10 ans, un accident de moto, devant un arrêt de bus qui se trouve juste avant un pont, un des endroits le plus fréquenté de genève; j'ai glissé sur un sol humide avec une moto style harley, j'ai fait 20 mètres en glissant sur une cuisse, la moto entre le jambes. Les gens, à l'arrêt de bus, qui m'ont vus tomber, ont commencé à regarder le ciel, leur montre, le rhône qui coule sous le pont, etc.... j'étais ensanglanté, j'avais de la peine à me dégager de ma moto, 15 minutes ont été nécessaires, sans que personne ne m'aide ou me demande comment ça va, les gens sont de plus en plus "cons" et ne veulent surtout pas s'impliquer dans quelque chose. Je trouve cela abject.

La seule personne qui m'a demandé comment cela allait, était un motard de la police, en civil, qui passait par là, une fois que j'avais réussi à me dégager. Le futur que j'imagine pour 2012 n'est pas très positif. On a le monde que l'on mérite.

atonra.

Bonne Année à tous.


___________________


avec un revolver on peut voler une banque, avec une banque on peut voler tout le monde!
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4891

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Achim le Ven 30 Déc - 15:16


@ atonra

"On a le monde que l'on mérite."

C'est partiellement vrai, mais c'est malheureusement pour nous autres, gens généreux, une considération d'ordre statistique. Nous avons en France le président que 53 % des français méritent, puisqu'ils l'ont élu ! Pour les autres..... Crying or Very sad Evil or Very Mad


@ Apollyôn

"Pour que les os fusent il faut atteindre des températures supérieures à 1600°C."

C'est ce que je disais grosso modo... Au passage, tu formules toi-même les hypothèses et leur probable réfutation, dictée par le bon sens. Il faut se rendre à l'évidence : la combustion spontanée n'est pas actuellement explicable. J'avais soulevé l'hypothèse d'un excès de phosphore dans les os, mais on m'a rabattu mon caquet....

Il est en effet singulier que l'on ait aucun exemple de combustion dans le règne animal ; peut-être faut-il y voir le fait que chez les animaux, l'occurence soit forcément moins traumatisante, donc moins mémorable que chez le genre humain.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7978

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par casseron le Ven 30 Déc - 15:37

Y aurait-il une piste avec ceci :

Sainte Catherine de Gènes voulait voir Dieu. Son âme était faite de feu. Elle aurait voulu emmener avec elle tous les hommes. Elle offrait sa prière et sa vie pour les âmes qu’elle voyait au purgatoire, par révélation spéciale. Pour manifester cette charité unique, Dieu permit plusieurs fois que son corps entier devienne brûlant. Il ne s’agissait pas d’une simple montée de fièvre, mais d’une chaleur capable de mettre le feu à ses vêtements. Dans ces moments là, elle était aussi inappréciable qu’un brasier. C’est le phénomène d’hyperthermie, manifestation d’une autre chaleur, toute spirituelle.

Ce phénomène d'hyperthermie est assez courant chez les Saintes et Saints. Padre Pio avait une température de 48°5 !
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4891

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Achim le Ven 30 Déc - 15:58


Nous serions donc là devant des phénomènes physiques relevant du mysticisme... Pourquoi pas ? L'idée était familière à Aimé Michel.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7978

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par casseron le Ven 30 Déc - 16:05

Cependant, les Saints n'ont pas brûlé, mais des gens ordinaires oui !
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4891

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Achim le Ven 30 Déc - 16:33


Oui... J'ai du mal à imaginer chez une vieille dame sans histoire au coin de son âtre, une fièvre mystique suffisant à la consumer sur place. Mais sait-on jamais ? scratch

On peut noter un paramètre intriguant dans ce phénomène : son extrême rareté. Si cette combustion était due à quelque désordre métabolique, fût-il rare, le fait serait plus répandu. Or ce n'est pas le cas. On est dès lors tenté de lui attribuer une cause plus... étrange.
Suspect
avatar
dragoun05
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 603

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par dragoun05 le Ven 30 Déc - 18:26

juste une question: et si la combustion spontannée était un dysfonctionnement de quelque chose dans notre métabolisme que nous n aurions pas encore découvert tout simplement?

vous voyez style les Midi-chlorien dans star wars...

voici la définition:

Les midi-chloriens ou midi-chlorelles sont des micro-organismes appartenant à l'univers de Star Wars. Présents dans tous les êtres vivants, ils déterminent la réceptivité de l'individu à la Force et donc sa capacité à devenir un Jedi. Dans la saga, Anakin Skywalker se fait remarquer par son fort taux de midi-chloriens, au point que le Conseil Jedi en arrive à penser qu'il aurait pu être conçu par ces organismes.

Imaginés par George Lucas, qui s'est inspiré des mitochondries, les midi-chloriens sont présents dans le scénarios dès l'apparition des premiers films de la série. Cependant, il faut attendre 1999 et La Menace fantôme pour que leur existence soit révélée aux spectateurs. Un grand nombre de fans ont été déçus par cette explication trop rationnelle de la Force.

( definition tiré de wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Midi-chlorien)
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7228

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Apollyôn le Ven 30 Déc - 19:50

@Achim a écrit:J'avais soulevé l'hypothèse d'un excès de phosphore dans les os, mais on m'a rabattu mon caquet....

Ce n'est pourtant pas dénué de fondement, dans certains cas, lors de la décomposition, le phosphore de os peut s'associer avec de l'hydrogène et former de l'hydrogène phosphoré, qui s'enflamme spontanément à l'air libre, le problème c'est que les quantités de gaz produites sont largement insuffisantes pour carboniser un corps entier, et que les conditions de formation sont tout de même assez particulières... (j'avais lu un truc sur un gros rongeur empoisonné qui était parti crever dans une galerie creusée dans l'isolation d'un mur et qui avait produit ce gaz, comme la décomposition dégage aussi du méthane, le méthane s'est enflammé et a foutu le feu à l'isolation, mais je ne retrouve absolument plus cette référence, ça m'agace).

Quand à un dysfonctionnement de l'organisme, comme l'évoque Dragoun et que Captain avait déjà proposé, j'avoue que mes connaissances en physiologie sont largement insuffisantes, mais cet article : http://www.polyscope.qc.ca/spip.php?article8 expose la thèse de John Heymer, lequel propose comme explication un emballement des mitochondries (mitoquoi ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Mitochondrie)


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7978

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par casseron le Ven 30 Déc - 19:55

Lorsqu'on aura tenté de répondre aux causes de la combustion, il restera à expliquer pourquoi ce feu est sélectif, ne brûlant pas le fauteuil sur lequel la personne est assise, par exemple....
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par OLOVNI le Ven 30 Déc - 20:24

Si on admet que ce mode de combustion est propre à la matière organique vivante ,alors rien d 'étonnant à ce qu'elle ne se transmette pas au fauteuil .
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7978

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par casseron le Ven 30 Déc - 20:46

Pas si simple...quelquefois le feu s'est propagé alentour, mais jamais bien loin.

Voici un cas de survivant :

Certains cas se sont produit en public. En 1938 une jeune fille prit feu et mourut dans une salle de bal à Chelmsford en Angleterre et en 1980 une autre jeune anglaise brûla dans une discothèque à Darlington. Il y a même des personnes qui survivent à de telles expériences. Comme Jack Angel qui s'endormi en novembre 1974 et se réveilla 4 jours plus tard avec sa main droite brûlé et noirâtre. Il avait aussi des traces de brûlures sur la poitrine, les jambes et le dos mais curieusement il ne ressentait aucune douleur. Il s écroula devant sa caravane et fut transféré à l'hôpital ou on du lui amputer la main. Les médecins déclarèrent qu'il avait comme brûlé de l'intérieur.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9891

Re: Combustion spontanée : un homme s’embrase subitement dans une gare suédoise

Message par Mikerynos le Sam 31 Déc - 17:19

Est ce un possible cas de suicide par immolation ?
J'avais aussi relevé ce cas il y a quelques jours... sans doute aucun rapport avec ce suédois... Mais a noter, qui sait ?

Auterive. Il périt dans un mystérieux incendie
le 29/12/2011

Le corps d'un homme a été retrouvé, hier matin, à Auterive, dans le local technique d'un immeuble à l'abandon où un incendie s'était déclaré. Aucune piste, qu'elle soit criminelle ou accidentelle, n'est écartée.

Un incendie a éclaté, peu avant 7 heures, hier matin, dans un immeuble à l'abandon de la cité Bel-Air à Auterive. Avertis par des passants, les sapeurs-pompiers sont arrivés rapidement sur place. En entrant, ils ont découvert le corps brûlé d'un homme, dans un ancien local technique.

Le feu a été rapidement circonscrit et un périmètre de sécurité établi de part et d'autre de cet immeuble pour permettre aux gendarmes de commencer leur enquête en présence du procureur Boyer. Les techniciens en investigations criminels de la gendarmerie ainsi que les experts du laboratoire interrégional de la police scientifique de Toulouse ont réalisé les premières constatations afin de déterminer l'origine du sinistre.

Hier soir, aucune piste, qu'elle soit accidentelle ou criminelle, n'était écartée. « À l'heure qu'il est, rien ne permet de retenir l'hypothèse criminelle car il n'y a pas d'éléments qui permettent d'attribuer le décès à l'intervention d'un tiers », soulignait toutefois Michel Valet, le procureur de la République de Toulouse. Mais, selon lui, « il est trop tôt pour conclure définitivement à un accident ».

Autopsie
Dans l'après-midi, le corps de la victime a été autopsié à l'institut médico-légal. Des prélèvements ont été réalisés pour analyse. Il s'agissait de l'identifier mais également de déterminer la cause de la mort. Là encore, aucune certitude ne s'est dégagée. Certains éléments laissent cependant à penser qu'il pourrait s'agir d'un homme de 38 ans de nationalité étrangère. Il pourrait avoir succombé à l'inhalation des fumées provoquées par l'incendie. Des examens complémentaires doivent être réalisés. L'origine du sinistre reste elle aussi à déterminer par les experts de la police scientifique.

Cet immeuble et ceux qui l'entourent sont voués à la démolition. Depuis plusieurs mois, ils sont squattés régulièrement. Des vitres sont brisées et il est très facile de pénétrer dans les lieux. Hier matin, les riverains ne semblaient pas surpris du drame. « Il y a du monde tous les soirs. Les gens boivent, font du bruit. Quelque chose devait arriver ».

L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais avec l'appui de la section de recherches de Toulouse.

Source:http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/29/1249726-il-perit-dans-un-mysterieux-incendie.html


___________________



    La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 0:25