Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Du nouveau sur le suaire de Turin

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par Apollyôn le Sam 24 Déc - 14:33

L'Agence Nationale italienne pour les Nouvelles Technologies - peu suspecte de complaisance - a publié un rapport sur cinq ans d'expériences destinées à comprendre comment s'est formée l'image imprimée sur le Linceul.
L'Enea, l'Agence Nationale pour les Nouvelles Technologies, l'Energie et le développement économique durable, a publié un rapport sur cinq ans d'expériences menées dans le centre ENEA de Frascati sur la “colorazione simil-sindonica di tessuti di lino tramite radiazione nel lontano ultravioletto” . Pour faire simple: on a essayé de comprendre comment s'est imprimée sur la toile de lin du Suaire de Turin l'image si particulière qui en constitue la fascination, et l'interrogation la plus importante et la plus radicale, «d'identifier les processus physiques et chimiques pouvant générer une coloration similaire à celle du Saint Suaire ».
la suite ici : http://www.infos-paranormal.net/Le-Saint-Suaire-nest-pas-un-faux.pdf


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par -Z- le Sam 24 Déc - 16:10

Ou l'art de débourser le fric du contribuable pour des choses sans réel intérêt...



___________________


"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout" Machiavel

"J'ai l'esprit large et je n'admet pas que l'on dise le contraire" Coluche
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par casseron le Sam 24 Déc - 16:34

Cette affaire est absolument passionnante et j'aimerais bien que l'on transfère au Saint-Suaire les euros qu'on me vole pour le grand collisionneur !
Pour une fois que l'on met des scientifiques sur un mystère, il faut se réjouir. Mais le mystère a la peau dure !
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Le Saint-Suaire n'est pas un faux

Message par FLAM le Jeu 29 Déc - 13:48

Le Saint-Suaire n'est pas un faux




L'Agence Nationale italienne pour les Nouvelles Technologies - peu suspecte de complaisance - a publié un rapport sur cinq ans d'expériences destinées à comprendre comment s'est formé l'image imprimée sur le Linceul...

Lire l'article complet en PDF


SOURCE : infos-paranormal.net


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par casseron le Jeu 29 Déc - 18:39

Dire que le Suaire n'est pas un faux, c'est aller un peu vite en besogne. Cela suppose que le Christ ait vraiment existé, qu'il soit mort comme raconté dans les Evangiles, et qu'une série de prodiges incroyables aient pu créer le Suaire. Si seulement l'une de ces trois possibilités est fausse alors le Suaire est faux. Et pourtant, et c'est là que réside "l'exploit", cette chose est absolument inexplicable !....et ne sera jamais expliquée. Il y a comme un petit air d'ufologie là-dedans...du vrai-faux ou du faux-vrai, mais le résultat est là, devant nous, vrai.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par FLAM le Jeu 29 Déc - 19:04

Il faut que je retrouve un documentaire vidéo où ils exposaient la possibilité que le Suaire ait été une reproduction photographique (un négatif) avant l'heure par Léonard de Vinci... Ils démontraient également dans cette vidéo que l'image imprimée d'un visage sur un tissu ne donnait absolument pas le même "rendu" que ce que l'on peut voir sur le Suaire.

En effet, le tissus imprimerait également les côté du visage ou des cheveux.
Un peu dans le même style d'un dépliage de texture 3D d'un visage :



Dépliage d'une texture à plat.



Rendu de la même texture sur un visage en 3 dimensions.


Source des images : http://www.3dvf.com/modules/publish/_1325_1.html


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par FLAM le Jeu 29 Déc - 20:56

Documentaire retrouvé...

Léonard de Vinci et le Saint Suaire de Turin :

PARTIE 1 :


Leonard de Vinci et le Saint Suaire de Turin 1 par Limza


PARTIE 2 :


Leonard de Vinci et le Saint Suaire de Turin 2 par Limza


PARTIE 3 :


Leonard de Vinci et le Saint Suaire de Turin 3 par Limza


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par casseron le Jeu 29 Déc - 21:23

Pour la malchance de Léonard, précisons qu'il existe deux autres suaires tout aussi énigmatiques. Celui d'Argenteuil et celui d'Oviedo. C'est aussi une malchance pour les Chrétiens....
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par FLAM le Jeu 29 Déc - 21:39

@casseron a écrit:Pour la malchance de Léonard, précisons qu'il existe deux autres suaires tout aussi énigmatiques. Celui d'Argenteuil et celui d'Oviedo. C'est aussi une malchance pour les Chrétiens....
Entièrement d'accord avec toi Casseron, néanmoins, dans ce topic, il ne s'agit que de ce fameux "Saint Suaire de Turin"...

Par rapport à cela, je n'affirme personnellement pas que la théorie décrite dans ce documentaire que je poste, est forcément la bonne ! L'analyse en est, du moins, très intéressante... Smile


Il serait bon alors, je pense, si cela n'a pas déjà été traité sur le forum (je n'ai personnellement pas hélas, la GRANDE mémoire d'Apollyôn... study ), de débattre sur ces deux autres Suaires que tu évoques ! Wink


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par casseron le Jeu 29 Déc - 21:54

Je n'ai point le courage de débattre sur ces deux autres tuniques. Je voulais juste signaler pour ceux qui ne le savaient pas, qu'elles existent. La littérature sur le web est assez abondante. Et ils trouveront les mêmes questions que celles se rapportant au suaire de Turin.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par FLAM le Jeu 29 Déc - 22:02

@casseron a écrit:Je n'ai point le courage de débattre sur ces deux autres tuniques. Je voulais juste signaler pour ceux qui ne le savaient pas, qu'elles existent. La littérature sur le web est assez abondante. Et ils trouveront les mêmes questions que celles se rapportant au suaire de Turin.
Merci en tout cas, Casseron, de signaler ces autres possibles thèmes de topics.
Après, bien évidemment, tout le monde est libre de débattre ou non, sur différents thèmes... Il n'y absolument aucun problème ! Smile


___________________


avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4978

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par Achim le Ven 30 Déc - 0:42


J'avais lu que des experts avaient déterminé que le suaire datait du 13e siècle, après datation approximative au carbone 14 (approximative, parce que le suaire avait pu se charger en carbone depuis son exhumation d'on ne sait où). Quoiqu'il en soit, on est loin de l'an 0 !
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par Apollyôn le Ven 30 Déc - 3:57

Captain Future a écrit:Il serait bon alors, je pense, si cela n'a pas déjà été traité sur le forum (je n'ai personnellement pas hélas, la GRANDE mémoire d'Apollyôn... study ), de débattre sur ces deux autres Suaires que tu évoques ! Wink

Espèce de vil flatteur. Tu sais très bien que tu as très bonne mémoire pour tout un tas de trucs. Ceci étant, je n'ai pas trouvé de sujet dans le forum sur la tunique d'Argenteuil (pas plus que sur celle de Trêves ou de la palanquée d'autres "tuniques sans couture" qu'on peut trouver) ni sur le soudarion d'Oviedo. Mais aucune de ces deux reliques ne présente d'image comme on peut en voir sur le linceul de Turin, à peine une tâche sanglante sur le soudarion d'Oviedo évoquant un bout de visage, mais c'est loin de présenter les mêmes caractéristiques que le linceul de Turin.

Pour la datation du linceul de Turin certains tenants de l'authenticité arguaient effectivement que la datation au carbone 14 avait été faussée par le dégagement de carbone lors de deux incendies auxquels le linceul avait échappé, en 1532 et en 1997 (pour le curieux, le linceul a faille partir en fumée en 1532, les traces en forme de triangle que l'on voit tout du long du linceul sont les zones détruites lors de cette incendie, la disposition des tâches s'explique par le fait que le drap était plié et rangé dans un coffret). D'autres clament que les scientifiques se sont plantés et n'ont pas prélevé des morceaux du linceul mais des rapiéçages ou de la toile de renfort cousue au revers après l'incendie de 1532. Mais même en tenant compte de ces pollutions et de l'imprécision de la méthode du carbone 14, on reste effectivement très loin d'un datation au premier siècle de notre ère...


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Du nouveau sur le suaire de Turin

Message par casseron le Ven 30 Déc - 9:12

Pour les curieux : tunique d'Argenteuil, source Wikipédia

En 2003, le sous-préfet d'Argenteuil, Jean-Pierre Maurice, a décidé de réaliser une serie d'analyses relatifs à la structure du vêtement, du tissage, et un prélèvement d'échantillon en vue d'une datation par le carbone 14. Ces analyses ont été réalisées avec les autorisations nécessaires. En raison d'évidents impératifs de sécurité le transport a eu lieu de nuit et la relique a été conservée - avec l'accord de la direction régionale des affaires culturelles -dans une pièce sous alarme chez le sous-préfet du 13 au 15 octobre. Cet épisode est raconté dans un livre écrit sous pseudonyme par Jean-Pierre Maurice4.
La radiodatation de la tunique a été effectuée en 2004 au Laboratoire des Mesures du Carbone 14, à Saclay, la procédure ne prévoyant pas de mesure en aveugle. La laboratoire a daté les fils de la tunique des VIe-VIIe siècles de notre ère (entre les années 530 et 650), avec un intervalle de confiance de 95,4 %. Ce qui correspond aux témoignages les plus anciens, ceux de Grégoire de Tours et de Frédégaire.
Ces résultats ont été rendus publics par l’évêché de Pontoise en décembre 2004 qui s'est tout de suite montré prudent5. En 2005, un élément est venu jeter un doute sur la validité de cette mesure. Un autre fragment du même échantillon radioanalysé l'année précédente est remis par Gérard Lucotte à une société privée habituée à ces analyses. La procédure suivie est identique, mais le laboratoire est tenu dans l'ignorance de l'origine exacte des quelques fils. Sa conclusion ne cadre pas avec les résultats délivrés par Saclay. Selon lui, la date serait comprise entre 670 et 880, avec un intervalle de confiance de 95,4%. C'est-à-dire que les intervalles de confiance ne se recoupent pas et qu'il y a une différence de 185 ans entre les deux dates moyennes (590 pour Sarclay et 775 pour Zurich-Archeolabs)6.Toutefois, l'écart de ces deux analyses est peu important et permet de considérer que la Tunique d'Argenteuil est postérieure au VII ème siècle.En ce sens, la seconde analyse vient confirmer la première. Rappelons - s'il était nécessaire de faire une troisième analyse - qu'un "double exact" du prélèvement effectué en 2003 a été remis (dans une éprouvette scellée) à l'évêque de Pontoise venu personnellement en prendre possession à Argenteuil en présence, notamment, du Conservateur des Monuments historiques .


Il sera dur de l'attribuer à Léonard !
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 15:53