Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ben Harper

thine
thine
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 524

Ben Harper Empty Ben Harper

Message par thine le Lun 15 Déc - 17:09


    Je fais rapidos un article sur un artiste que j'aime beaucoup, concernant la présentation j'ai trouvé plusieurs petites choses sympathiques sur le net, alors je vous laisse tout ça en cotation, de mon coté je vais juste essayer de vous faire découvrir ou redécouvrir certains morceaux super jolies, en espérant que tout comme moi, vous tombiez sous le charme.

    Commençons léger, avec Walk Away :



    Suivi de près par Amen Omen, une chanson vraiment sublime :



    Et enfin pour donner un coup de patate à votre journée qui commence, rien de mieux que With My Own Two Hands, à mon sens




    Ben Harper (né le 28 octobre 1968) est un guitariste et chanteur américain, leader du groupe Ben Harper and The Innocent Criminals.

    En avant pour sa discographie :

    Welcome To The Cruel World :
    Ben Harper B000000W4U.01.LZZZZZZZ

    Le premier, du moins officiel (Like A Pain n'était qu'une maquette), mais quel talent mes amis…
    L'album s'ouvre sur une guitare seule qui pose quelques notes magiques. Vient alors la basse et une deuxième guitare. Et ils finissent le morceau. The Tree Of Us est un morceau magnifique.
    Dans le deuxième morceau, on entend pour la première fois sa voix. Elle est grave, ronde et agréable. On ne se lasse plus de l'entendre.
    Cette album est magnifique. En plus de mélodie magnifique, Ben Harper aborde l'homosexualité dans " mama gots a girlfriend ", parle d'un certain Martin Luther King dans "Like A King", et prone la comprehension entre les hommes dans "Waiting An Angel. "
    Cette album est beau, est blues, tout ce qu'on veut. Cette album permet de découvrir en douceur Ben Harper.

    Fight For Your Mind :
    Ben Harper B000000W9M.01.LZZZZZZZ

    Un album que je ne connais. Je vais donc citer plutot que de parler :
    Lentement, paisiblement, sans tapage, Ben Harper s'est transformé en artiste-culte. Presque en gourou d'une génération. Dès ce deuxième album paru en 1995, il marquait son territoire artistique. Il balisait ainsi un champ musical plutôt très étendu, alors que le corps de son style se trouvait autour du blues. Mais ce Fight For Your Mind ne peut se résumer aux douze mesures. Tout au plus les guitares qu'il joue renvoient-elles à l'héritage des anciens. Mais tout le reste, et son message à cet égard est édifiant, dépasse largement du corset bluesy. On trouve, au contraire, dans ce CD l'exigence d'un musicien en quête d'expériences. De rencontres fertiles. Il va utiliser les percussions africaines et asiatiques. Il va réunir les choristes américains. Il va aussi proclamer sa foi en Dieu et en l'amour. Mais malgré ses intentions pacifiques, Ben Harper manie l'overdrive quand les circonstances l'exigent. Alors les guitares grincent et la batterie pilonne. Jusqu'à ce qu'à nouveau, tablas et congas installent, avec les cordes devenues acoustiques, le climat d'une nouvelle confidence, plus folk cette fois. C'est d'ailleurs dans cet entourage chaud et complice que le chanteur paraît le plus chez lui. Pour ses textes révoltés, aussi pour ses rythmiques puissantes mais sobres, Ben Harper évoque Marley. Et dans l'étirement largué de "God Fearing Man", on pense aussi à un Neil Young un peu mystique. C'est vrai que cet homme est "différent"... --José Ruiz

    The Will To Live :
    Ben Harper B000000WE3.08.LZZZZZZZ

    Mon préféré. Cet album est sale. Tout du moins c'est la façon dont il résonne dans mes oreilles. Les guitares sont saturé, même les acoustiques. Sa voix est implorante, presqu'en larme. Il s'éloigne de son genre de prédilection, le blues, pour s'essayer à d'autre style, tel que le reggae avec Jah Work.
    Faded, le morceau qui ouvre l'album donne le ton. Il dénonce la crédulité des hommes.
    I Shall Not Walk Alone clot l'album admirablement, avec une note d'espoir et une mélodie douce. Ben Harper n'est jamais aussi bon que lorsqu'il joue avec une guitare acoustique.

    Burn To Shine :
    Ben Harper B00001IVI6.08.LZZZZZZZ

    Je ne connais pas non plus cet album, donc je cite :
    Depuis son premier CD, Ben Harper a bougé. Sa voix s'inscrit dans une filiation où Marley et Hendrix rejoignent Otis Redding, dans "Show Me Little Shame". Manifestement, Harper s'amuse tout au long des douze plages, fouinant ici avec une prière rude, "The Woman In You", pour s'assagir ensuite dans un plus paisible "Forgiven". Là, c'est avec le Ben Harper des premiers albums que l'on a rendez-vous, quand le blues du Delta était encore au coin de la rue. Alors Ben appuie sur la pédale wah wah. Un solo d'évidence s'échappe, Hendrix en aurait béni chaque note. En route, nous aurons croisé l'histoire des "Suzie Blue" dans un bouge dixieland, goûté un air de campagne avec le très country "In The Lord's Arms", puis flirté inévitablement avec un groove hip hop, "Steal My Kisses", pour sceller le funk et un album qui défiera sans doute les fans. Ils pourront cependant l'aborder en confiance. --José Ruiz

    Live From Mars :
    Ben Harper B00005AKXK.08.LZZZZZZZ

    Mes souvenirs sur ce live sont un peu vieux, mais je vais tacher de vous parler de ce qui m'a marqué.
    Tout d'abord, Ben Harper ouvre son concert sur Glory & Consequence. Il ouvre avec force, mais avec douceur. On sent que le public se fait plaisir et je regrette de n'avoir une version filmé de son spectacle tant se doit être beau.
    Je me souviens aussi de sa magnifique reprise de Marvin Gay : Sexual Healing. Sa voix se fait rythmé, presque criarde, mais c'est un magnifique hommage. J'ai d'ailleurs revu cette reprise quand je suis allé à un de ses concerts, sur Nice. Il avait été éblouissant. Une énergie, un charisme se dégageait de lui. Peut être est ce à cause de son origine fortement métissé (Apache ou Chewoke j'ai oublié. Origine africaine, européene. C'est un mélange à lui tout seul). Pourtant cette énergie ne vient pas de son jeu sur scène. Normal vu qu'il passe la moitié du concert, assis, une guitare sur ses genoux. Peut être simplement parce que sa musique est belle et forte.

    Diamond On The Inside :
    Ben Harper B00008D1P0.08.LZZZZZZZ

    Diamonds on The Inside ou comment aborder tous les genres que l'on vénère en un album.
    Cette album est sale. Ben Harper l'a dit lui même, il ne jouait que deux fois chaque morceau et il prenait le plus sale des deux, sans le retravailler. C'est ce qui donne cette couleur unique à cette album. Il ouvre avec "With My Own Two Hands" une ode à l'espoir. Nous pouvons tous faire quelque chose.
    Brown Eye Girl. Ce morceau est puissant, il donne envie de chanter sans que l'on s'en rende compte. Pourquoi ? Je l'ignore. Sans doute la voix de Ben Harper y est pour beaucoup.
    Bring The Funk est comme vous vous en doutez, un morceau de funk. Ben Harper le maîtrise parfaitement, et sa voix est elle aussi très rythmique. Il fait des cocottes avec sa voix de façon parfaite.
    Ne pas oublier l'excellent When She Believes, où il joue accompagné d'un accordéon. Ca ressemble plus à une berceuse qu'à un morceau de rock. Mais qu'importe. Comme il le dit lui même, il préfère que ce morceau soit usé de berceuse par les générations suivante plutôt qu'elle ne soit reprise par quelconque groupe. Un musicien n'accède à l'éternel que lorsqu'il est oublié et pourtant chanté. Sans doute a-t'il raison.
    Amen Omen, un magnifique morceau acoustique…
    Un très très bon album où Ben nous fait part de toute sa virtuosité.

    There Will Be A Light :
    Ben Harper B000676MKO.08.LZZZZZZZ

    On s'en doutait à l'écoute de tous ses albums. Ben Harper est quelqu'un de profondément croyant. Là, il a composé tout un album avec un groupe de Gospel composé uniquement d'aveugle, The Blind Boys Of Alabama. Il en résulte un album où le chant prend une place prépondérante. Il n'en reste pas moins que les mélodies sont belles et l'usage de la guitare toujours de très bonne facture.
    Ce n'est mon préféré mais il reste excellent. 40 minutes de bonheur.


    Ben Harper Bothsidesofthegunlz5

    Both Sides Of The Gun, un album empreint dès le début et dans plusieurs chansons d’une forte prise de conscience sociale et politique, a été enregistré en trois mois au studio Dust Brothers à Los Angeles. "C’est un disque qui a des choses à dire," avoue Ben Harper. "Par les temps qui courent, j’ai ressenti le besoin de monter au créneau. En Amérique, la justice est réservée à ce qui en ont les moyens. Si on n’arrive pas à obtenir justice par le biais des structures sociales et politiques, je suis bien déterminé à l’obtenir dans ma musique."

    Le titre le plus percutant est peut-être Black Rain, où Ben exprime sa colère par rapport à la tragédie dont a été victime la ville de La Nouvelle Orléans. Une chanson qui a été écrite et enregistrée de manière spontanée le lendemain du passage de Katrina. "Si l’Amérique avait besoin d’un signe pour comprendre que son gouvernement n’en a rien à faire de ses citoyens, celui-là aura pour le moins été clair,'' déclare Ben. ''J’ai trouvé cette situation effrayante et ça m’a poussé à réagir. Nous avons mis de côté la chanson sur laquelle nous étions en train de travailler pour exprimer notre colère et notre dégoût dans une autre. Le même jour, nous avons choisi la rythmique, ajouté les cordes et écrit le texte. Il fallait absolument qu’un tel morceau est sa place dans ce disque."

    Pourtant, même les chansons les plus engagées de Ben Harper ont toujours été porteuses d’une note d’espoir, comme en témoigne dans ce disque I Believe In A Better Way. "Il a toujours été dans ma nature d’adopter le point de vue positif, même dans les cas les plus difficiles," explique-t’il. "Le fondement de ma conviction est basé sur une meilleure co-existence des espèces et c’est ce dont je parle dans cette chanson."

    Mais l’album recèle également quelques titres plus légers comme Get It Like You Like, un morceau rock résolument dans la lignée des Stones : "A l’instar des Stones qui ont été un peu les minots de blues, moi je fais le minot des Stones". Si The Way You Found Me est une tranche de jazz cool, Serve Your Soul est un titre plus groovy comme Ben a en le secret et qu’il a hâte de jouer sur scène. Sur le deuxième disque, le caractère intimiste et chaleureux de chansons comme Happy Ever After In Your Eyes, Morning Yearning et Waiting For You témoigne avec brio de sa capacité à écrire sur les maux de nos âmes avec, pour accompagner son excellent jeu de guitare, un piano et des cordes.

    Both Sides of The Gun, un album qui témoigne d’une plus grande assurance et décontraction, permet d’apprécier un Ben Harper au sommet de sa forme. "En enregistrant ce disque, j’ai eu le sentiment, pour la première fois, de me sentir aussi bien en studio que sur scène," confie Ben. "Je pense que les 5 premiers disques étaient des expérimentations et que nous avons vraiment eu la chance de pouvoir partir dans plein de directions différentes. Je crois que cet album est celui dans lequel j’ai mis en application tout ce que j’ai appris."
Anonymous
Invité
Invité

Ben Harper Empty Re: Ben Harper

Message par Invité le Lun 15 Déc - 17:14

Trés trés bon Ben HARPER... Un artiste qui à oser ajouter du djembé dans ses morceaux:petegabup81-4d
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 16 Oct - 22:28