Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Message par Macha le Mer 21 Déc - 11:32

Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Le gouvernement a durci le ton mardi en prévenant que 400 policiers et gendarmes étaient prêts à se substituer aux agents de sûreté aéroportuaire qui poursuivent leur grève, entamée vendredi, en cas d'échec des négociations.

REUTERS - Les agents de sécurité et le médiateur nommé par le gouvernement tentent ce mercredi de mettre fin à un mouvement social de plusieurs jours qui perturbe les aéroports français à l’approche des fêtes de fin d’année.

Quatre cents policiers et gendarmes se tiennent prêts à se substituer aux personnels grévistes en cas d’échec des négociations.

Examen d'une proposition de loi encadrant le droit de grève dans l'aérien

L'Assemblée nationale examinera le 24 janvier la proposition de loi UMP visant à encadrer le droit de grève dans le transport aérien, a annoncé mardi le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, au cinquième jour de la grève des agents de sûreté des aéroports.

Déposée à l'initiative du député UMP Eric Diard, la proposition de loi vise à transposer dans le transport aérien le dispositif existant dans les transports terrestres depuis 2007.

Cette dernière "sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs" prévoit une obligation de négociation, la déclaration individuelle des grévistes 48 heures avant le début du mouvement, la réaffectation des personnels, la publication des prévisions de trafic 24 heures à l'avance.

La réunion devait commencer à 10h00 (09h00 GMT) à l’aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle. Les grévistes demandent des hausses de salaire et l’amélioration de leurs conditions de travail.

« Les négociations vont continuer ce matin. Mais si cette grève continuait, il est évident que le gouvernement prendra ses responsabilité pour que le trafic puisse s’écouler normalement », a déclaré Thierry Mariani, ministre chargé des Transports, mercredi sur France 2.

Vers 09h00, la situation était normale dans les deux aéroports parisiens, où aucune annulation de vol n’était prévue, a-t-on appris auprès de leur gestionnaire, Aéroports de Paris.

Tous les vols devaient également être assurés à Lyon.

Disant vouloir mettre fin aux désordres liés à des grèves à répétition lors des grands départs en vacances, le gouvernement a apporté son soutien à une proposition de loi dont l’examen est prévu le 24 janvier à l’Assemblée.

Le texte prévoit d’étendre au transport aérien le cadre prévu dans le transport ferroviaire. Les salariés qui souhaitent faire grève devraient ainsi le dire deux jours à l’avance afin de permettre à leurs employeurs de faire face aux pénuries de personnel.

Examen d'une proposition de loi encadrant le droit de grève dans l'aérien

L'Assemblée nationale examinera le 24 janvier la proposition de loi UMP visant à encadrer le droit de grève dans le transport aérien, a annoncé mardi le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, au cinquième jour de la grève des agents de sûreté des aéroports.

Déposée à l'initiative du député UMP Eric Diard, la proposition de loi vise à transposer dans le transport aérien le dispositif existant dans les transports terrestres depuis 2007.

Cette dernière "sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs" prévoit une obligation de négociation, la déclaration individuelle des grévistes 48 heures avant le début du mouvement, la réaffectation des personnels, la publication des prévisions de trafic 24 heures à l'avance.


Pour regarder la vidéo : http://www.france24.com/fr/20111221-le-gouvernement-pret-a-recourir-forces-ordre-greves-aeroports-agents-surete-interieur-policiers-gendarmes
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Message par Macha le Mer 21 Déc - 11:39

Regardez la vidéo sur la manifestation. Un des manifestant montre sa fiche de paie, c'est accablant !

Autre point important, en alignant aux transports aériens le dispositif mis en place pour les transports ferroviaires quant à la continuité du service public, le Gouvernement encore une fois gratte sur le droit de grève, en imposant à "chaque employé" de signaler 2 jours avant son droit de manifester. Ce qui permettra à la direction des aéroports de faire appel à des vacataires, alors qu'il suffirait une fois pour toute d'augmenter les salaires et les moyens en personnel.



avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31459

Re: Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Message par Schattenjäger le Mer 21 Déc - 12:23

De nos jours, le droit de grève n'existe plus. Il est aussitôt violemment réprimandé. Une méthode de l'ex URSS communiste.

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Message par Johnny Guoyot le Mer 21 Déc - 20:31

Sachons avant tout qu'à l'origine, le contrôle des bagages à mains et des voyageurs était effectué par les fonctionnaires de la police aux frontieres.
A Roissy par exemple, il y a 1000 policiers, mais ils ne suffisent pas pour contrôler le flux de voyageurs.
Il a donc été fait appel à des sociétés sous traitantes qui paient au lance pierre des agents de securité formés à la va vite en une demi journée (véridique!)
Et qui paie ces sociétés de sous traitance: le ministere de l'interieur!

Mettre des policiers à la place des agents de securité est en fait remettre le travail dans les mains des personnes qui devraient en etre normalement chargées!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 

Contenu sponsorisé

Re: Le gouvernement menace de substituer les forces de l'ordre aux grévistes

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 22 Juin - 11:22