Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par Robot U&P le Ven 16 Déc - 18:03

Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée



Le Vatican, qui ne paye aucun impôt, se dit prêt à apporter son obole à l'Etat italien pour rembourser sa dette. Mais combien? Des milliards ou des millions? Seule certitude, le Saint Siège a les moyens.
Etat des lieux de son impressionnant patrimoine.

(...). L’Eglise de Saint Pierre économise chaque année 2,2 milliards d’euros sur l’impôt sur la propriété et 4 autres milliards en échappant à la TVA, la taxe sur les sociétés, l’impôt sur le revenu et la taxe régionale sur les activités productives.

115.000 immeubles, 9 000 écoles

Autant d’avantages ont également fait sursauter l’Union européenne. Selon l’UE, une partie de la curie mettrait à profit son impunité fiscale pour concurrencer les cliniques, les écoles et les hôtels qui payent leurs impôts. Or Bruxelles est profondément allergique aux distorsions de la sacro-sainte concurrence libre et non faussée.

Mais à combien s’élève le patrimoine du Vatican ?

En l’absence de chiffres réels, le Vatican échappant grâce au Concordat aux lois du cadastre, reste l’estimation à la louche. L’administration du patrimoine du Siège apostolique (Apsa) fait preuve d'une incommensurable modestie en évaluant ce patrimoine à 50 millions d'euros. Non seulement ce chiffre est ridicule, mais il n'est pas actualisé. Or chaque congrégation religieuse a un empire immobilier qui ne cesse de s'étoffer. A Rome, dix mille testaments sont rédigés chaque année en faveur du clergé.

Les estimations non officielles font un état d'un trésor impressionnant: 115.000 immeubles, 9 000 écoles et plus de 4 000 hôpitaux et centres sanitaires. Cadeaux fiscaux de Berlusconi Rien que dans la Cité éternelle, le Vatican détient 23.000 terrains et immeubles, 20 maisons de repos, 18 instituts de soins et 6 hospices.

A titre d’exemple, le patrimoine de Propaganda Fide, la congrégation pour l’évangélisation des peuples, pèse quelques 9 milliards d’euros. Des immeubles cossus situés en plein centre de Rome comme le magnifique palais qui nargue la Place d’Espagne.

Laissez venir à moi les petits sous. Une maxime que le Vatican applique à la lettre grâce au soutien des gouvernements italiens. Pour faire plaisir au Saint Siège, le gouvernement Berlusconi avait exempté d’impôt tous les immeubles appartenant aux instituts "no-profit" en 2005. Une loi qui favorise les 214 maisons de vacances recensées par la fédération des hôteliers italiens dont le chiffre d’affaires annuel frôlent les 700 millions d’euros. Business is business Il ne faut également pas oublier le très lucratif business du tourisme religieux qui fait tomber 4 milliards d’euros chaque année dans les caisses du Vatican. Pour augmenter ce chiffre d’affaires, de nombreux couvents et séminaires ont été reconvertis en hôtels ou découpés en appartements dont la vente et la location génèrent des centaines de milliers d’euros.

Un peu de générosité envers l'Etat italien lourdement endetté, ne serait-ce que quelques malheureux milliards, seraient la preuve que l'Eglise sait, quand il le faut, se détacher des contingences bassement matérielles.

Source - http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/2011/12/les-milliards-du-vatican-interessent.html
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par Macha le Ven 16 Déc - 18:34

Déjà interdire au Vatican d'avoir sa propre monnaie serait une chose sommes toute équitable !

Je ne considère pas le Vatican comme un Etat mais comme une vaste fumisterie ! J'estime également que le Vatican n'a rien à faire à l'ONU !

Et effectivement qu'il rende ce qu'il doit à l'Etat italien !

avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par FLAM le Ven 16 Déc - 18:52

Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée
Pas que l'Italie, en regardant bien la photo...


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par Macha le Ven 16 Déc - 18:54

Oui mais là lui va attendre ... qu'il retourne à son vaisseau mal garé ! Very Happy

avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par FLAM le Ven 16 Déc - 18:57

lol!


___________________


avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par astronef le Sam 17 Déc - 1:12

on dit que le Vatican est le siège du gouvernement mondial, si c'est le cas et je pense que oui, je doute qu'il ait quoi que ce soit à craindre.Au pire, ils vont lâcher quelques milliards (et pour eux c'est walou) et tout le monde dira merci

Xtra33
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 71

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par Xtra33 le Dim 18 Déc - 19:58

"Déjà interdire au Vatican d'avoir sa propre monnaie serait une chose sommes toute équitable ! "

Ils ont des euros comme tout le monde ....
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée

Message par Macha le Dim 18 Déc - 21:37

Il y a une "énorme différence" la papauté" a le droit de frapper sa propre monnaie ... au sein même du Vatican ... ce que je ne trouve absolument pas normal !

Le Vatican et l'Euro
Le Vatican, compte tenu de sa position à l’intérieur de l’Italie, a toujours suivi sur le plan politique et économique son grand voisin, tout en veillant jalousement sur sa spécificité résultant des Accords de Latran.
Économiquement intégré à l’UE, sans en être membre, le Vatican s’est trouvé dans la même position que Saint-Marin et Monaco. L’UE a donné mandat à l’Italie de négocier son passage à la monnaie unique.
Comme pour les deux autres micro-états, la solution trouvée a été de donner au Vatican des droits spécifiques concernant l’Euro :

- face nationale
-droit exclusif sur les quantités émises
-application identique des règles d’émission des États membre de l’UE

L'atelier et les différents
Les pièces sont frappées à l'atelier de Rome. Les coffrets et monnaies commémoratives distribuées par l'Ufficio Filatelico e Numismatico (UFN). La gravure est signée par l'artiste. La lettre utilisée par l'atelier de Rome est parfois à jambe longue comme sur la 2 euro Jean-Paul II parfois carrée et plus épaisse. Le nom du pays figure en toutes lettres sur les pièces : CITTA DEL VATICANO (Cité du Vatican).

Les monnaies
Le Vatican a exercé tous ses droits en matière d’émission, et sa politique se décrit simplement :

- émission d’un kit de pré-alimentation à très faible tirage (on parle de 2 000 exemplaires).
- très élitiste, avec des séries très limitées, des prix de vente des séries BU et BE de plus en plus élevés (même si les cotations sur le marché sont, elles, de plus en plus basses…)
- un institut monétaire aux pratiques erratiques (il faut être patient pour devenir client…)
- le Vatican a utilisé la possibilité d’émettre une série après le changement du « chef d’état » représenté. Ainsi, 2005 a vu deux séries émises :

la série classique Jean-Paul II (27e année de règne – le pape était déjà décédé lors de la parution)
et au cours de l’été, une série « siège vacant » (voir plus haut l’origine historique) qui reprend le motif du Cardinal Camerlingue utilisé aussi en 1978 lors des deux morts papales (mais en lires, à l’époque, bien sûr). Comme signalé plus haut, la série a été émise alors que Benoît XVI était élu depuis quelques mois
- l’opportunité d’émettre chaque année une pièce de 2 euro commémorative a été exploitée totalement, pas une année sans depuis 2004.

En 2006, le vatican a profité de l'édition des nouvelles faces à l'éffigie de Benoit XVI pour respecter les consignes de Bruxelles concernant la disposition des étoiles sur les pièces (les 12 étoiles doivent être présentes est disposées comme sur le drapeau européen). Cette remarque est également valable pour les 2 euros commémoratives.

L'Europe ne voit pas d'un très bon oeil le fait que la monnaie européenne constitue un business à part entière pour le Vatican. En effet, hormis les 2.000 starterkits émis en 2002 et ceux à 6.400 ex. émis en 2008, aucune pièce n'a été émise à la circulation à sa valeur faciale, la totalité des coffrets annuels ou des pièces de 2 euro commémoratives sont vendus à prix fort. Suite à cette constatation, début 2009, l'Europe a réagi et a modifié les recommandations concernant l'émission des pièces en Euro (c.f. Journal Officiel de la commission Européenne n°2009/23/CE). Désormais, tout état membre ayant adopté l'Euro peut émettre une faible quantité de sa production à un prix supérieur à la valeur faciale pour les pièces émises en coffret et/ou dans une meilleure qualité. Il ne sera d'ailleurs plus permis d'émettre des séries complètes à l'occasion de la vacation de pouvoir du chef de l'état, seul une pièce commémorative de 2 euro pourra être frappée à cette occasion. De plus, il ne sera pas permis de modifier le portrait d'un chef de l'état avant 15 ans, afin de tenir compte de son changement d'apparence. Reste à voir si le Vatican respectera ces points car il ne s'agit que de recommandations.

Le Vatican en tant que "territorialement installé" en Italie devrait payer des impôts à l'Etat italien comme tout citoyen qui emmagasine des euros ...

Autre article à lire, pas récent mais révélateur de la transparence du Vatican !

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/revelations-sur-l-argent-du-vatican_21623.html?p=5
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 13:46