Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un appel de directeurs/directrices à la résistance citoyenne contre le fichage des enfants

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30654

Un appel de directeurs/directrices à la résistance citoyenne contre le fichage des enfants

Message par Schattenjäger le Dim 14 Déc - 13:28

(Source : Le Grand Soir)



À la suite de la réunion du 8 novembre 2008 à Paris qui a vu la création du Collectif national de résistance à Base élèves, plusieurs dizaines de directrices et de directeurs ont lancé l’appel ci-dessous. Rendu public au soir du 24 novembre avec plus de 70 signatures, il en comporte aujourd’hui le double. Une nouvelle rubrique rassemble quelques lettres écrites par des directrices/directeurs réfractaires à Base élèves.

Si vous êtes directrice ou directeur et que vous souhaitiez vous joindre à eux, écrivez à base-eleves@orange.fr.

Appel à la résistance citoyenne contre le fichage des enfants

* Directrices, directeurs d’écoles , nous ne mettons pas et nous ne mettrons pas en place l’application dite « Base élèves »,

* Directrices, directeurs d’écoles, ayant renseigné « Base élèves » par nécessité de service, nous bloquerons dès à présent les remontées de données de nos écoles dans Base élèves.

TOUTES ET TOUS, NOUS DEMANDONS L’ARRET DE L’APPLICATION « BASE ELEVES » ainsi que la destruction de toutes les données déjà collectées

En tant qu’enseignants, nous ne sommes pas réfractaires par principe aux technologies nouvelles de la communication. En revanche, lorsque nous les utilisons c’est à titre pédagogique ou à titre administratif, en utilisant des outils de gestion informatique dont les données sont internes à l’établissement et sont détruites régulièrement pas nos soins. Nous refusons d’utiliser un fichier national centralisé et partageable dont nous ne pouvons prévoir l’évolution future.

En tant que responsables d’enfants et fonctionnaires d’Etat, nous ne voulons pas être instrumentalisés par le ministre de l’Education nationale afin d’attribuer un identifiant national (INE) à chaque élève sans l’autorisation de leurs parents et sans aucun débat démocratique. Nous refusons de participer à l’établissement d’un répertoire national d’immatriculations des élèves permettant de conserver des données pendant 35 ans.

En tant que directeurs d’école, nous ne pouvons cautionner la mise en place opaque d’une base de données ne prenant jamais en compte l’information aux parents d’élèves et les objections citoyennes des directeurs d’école. Nous refusons que le fichage de mineurs soit considéré comme une formalité administrative.

En tant que citoyens, nous ne pouvons accepter que pour appuyer l’implantation puis le passage en force de cette application informatique, l’administration n’hésite pas à user de menaces de sanction ou de sanctions effectives (retrait de salaire) à l’encontre de directeurs. La publication d’un arrêté ministériel sur Base Elèves le 1er novembre 2008, soit quatre ans, après le début de l’expérimentation, alors que la majorité des élèves se trouvaient déjà répertoriés, n’affaiblira pas notre position. Nous refusons la pression administrative sur les directeurs d’école dont les missions ne peuvent être orientées vers une saisie de données qui les rendrait acteurs d’un contrôle social de la population.

La demande d’immatriculer nos élèves et d’utiliser Base-Elèves entre profondément en conflit avec notre éthique professionnelle et notre morale personnelle. Nos objectifs, comme enseignants, sont d’aider des individus à se construire à travers leurs apprentissages, de les aider à devenir des personnes autonomes et responsables.

Nous demandons l’application d’un principe de précaution et la reconnaissance d’un droit à l’objection de conscience.

Vu la menace d’une altération de la confiance entre les familles et les enseignants,

Nous, directrices, directeurs, dont la vigilance avait permis de rester en retrait de l’application Base élèves,
Nous, directrices, directeurs, abusés par des arguments fallacieux de l’administration ou contraints par des pressions de tout ordre,

Nous avons décidé de sortir de l’anonymat pour demander solennellement et d’une seule voix l’abrogation totale et définitive de toutes les mesures liées à Base élèves et l’effacement, sous couvert d’une autorité indépendante, de toutes les données déjà enregistrées.

Sont signataires de cet appel : Patrick ALAGNOU, Île de la Réunion – Stéphanie ALLAIN-DELFOSSE, Isère – Martine ANGELOTTI, Lot – Etienne ANQUETIL, Puy de Dôme – Barbara BAUDOUIN, Eure et Loir – Patrick BEC, Cantal – Laure BELLET, Drôme – Dany BENEZET, Gard – Annelyse BENOIT, Haute Garonne – Fabrice BERTERA-PORCELLANA, Ain – Michel BERTHOMIEU, Yvelines – Philippe BERTRAND, Morbihan – Eric BILLET, Hérault – Christine BILLY, Essonne – Pierre BLAYAC, Aveyron – Pascale BOCCIARELLI, Hérault – Katia BOILEVIN, Ain – Corinne BOIS, Ain – Marie-Hélène BORRUT, Haute Garonne – Norbert BOSSU, Loire – Jean Pierre BOURDARAUD, Loir et Cher – Isabelle BRASIER, Ain – Sylvie BROUSSOULOUX, Val d’Oise – Christophe BRUNAULT, Vienne – Martine BRUNET, Essonne – Christine BUZZINI, Haute Garonne – Agnès CADET, Val d’Oise – Christine CADORET, Val d’Oise – Elen CARIOU, Finistère – Agnès CARRUELLE, Seine Saint Denis – Denis CASANOVA, Alpes de Haute-Provence – Marie-France CAVILLIER, Isère – Bastien CAZALS, Hérault – Laure CHALVIGNAC, Lot – Laure CHASSAGNE, Lot – Marie Françoise CHERBERO MISTAUDY, Dordogne – Cécile CHEZE, Île de la Réunion – Pierre CHOULET, Puy de Dôme – Brigitte CLAVEL, Isère – Gérard CLAVET, Oise – Fabrice COUDREAU, Seine Saint Denis – Yann COUEDEL, Val d’Oise – Carole CUNY-MARTIN, Yvelines – Didier DEBALS, Île de la Réunion – Véronique DECKER, Seine Saint Denis – Elvine DELAUNOY, Ain – Flora DELMOULY, Hérault – Nicole DESQUE, Île de la Réunion – Sandrine DEVES, Alpes de Haute Provence – Pierre DEVESA, Ain – Claude DIDIER, Isère – Martine DIGNAT, Hauts de Seine – Christian DREVET, Isère – Michel DUCKIT, Isère – Paul DUPEYRON, Cantal – Jean Paul ELUDUT, Morbihan – Carole FAURE, Ain – Sylvie FERRIE, Hérault – Laurence FILIPPI, Gard – Vincent FILLOUX, Hérault – Dominique FLANDRE, Alpes de Haute-Provence – Philippe FOURNIER, Ain – Johann FREMONT, Ardèche – Hadassah GARRIGUES, Haute-Garonne – Christian GERBELOT-LEGRIS, Isère – Olivier GIBERGUES, Hérault – Franck GILLET, Seine Saint Denis – Isabelle GODRON, Loire Atlantique – Frédérix GRASSIN, Isère – Guillaume GUALANDI, Cantal – Jean-Bernard GUENOT, Seine-Maritime – Jacques GUIGUENO, Morbihan – Elisabeth HEURTIER, Isère – Valérie HMEINSALEM, Essonne – Isabelle HUCHARD, Hérault – Amandine ISAIA, Bouches du Rhône – Catherine KERNOA, Seine Saint Denis – Odon KOLLER, Loire – Magali KORDJANI, Hérault – Patrick LABARRIERE, Morbihan – Jean-Marie LACAN, Lot – Rémy LACAVE, Seine Saint Denis – Marcelle LAFILAY, Val d’Oise – Véronique LAMBERT, Drôme – Laurent LANCON, Ain – Zahia LAOUFI, Seine Saint Denis – Kati LARTIGUE, Haute Garonne – Sophie LAVOIX-TONNELIER, Hauts de Seine – Jean-Yves LE GALL, Isère – Pascale LEMARIE, Hérault – François LE MENAHEZE, Loire Atlantique – Carine LEPESANT, Aveyron – Annick L’OLLIVIER, Val d’Oise – Olivier LORENZI, Hérault – Ludovic MARCHAND, Vienne – Murielle MATHY, Ain – Frédéric MATHY, Ain – Gilberte MENAGER, Yvelines – Marie-Hélène MENAULT, Dordogne – Claude MINAUD, Isère – Patricia MOTHES, Haute Garonne – Sarah NADIRAS, Alpes de Haute Provence – Eve NAKACH, Seine et Marne – Olivier NERAL, Aveyron – Eric NESPOULET, Hérault – Sophie NOVARA, Alpes de Haute-Provence – Laurent OTT, Essonne – Jean PAULY, Lot – Meriadec PERROUX, Ain – Anne-Marie PONS, Haute Garonne – Laurent PONSARD, Alpes de Haute-Provence – Danielle POSADO, Bouches du Rhône – Annie POSTIGO, Aveyron – Joël POTIN, Loire Atlantique – Patrick PROVOST, Yvelines – Christine QUIDU, Hauts de Seine – Rémi RIALLAN, Isère – Alain RIVET, Loire – Sylvie ROGER, Aveyron – Cyril ROMETTINO, Alpes de Haute Provence – Sophie ROSSETTI, Drôme – Jean ROUQUET, Yvelines – Christian ROUSSEAU, Aube – Nathalie SALESIANI, Isère – Marc SALZEDO, Morbihan – Yves SCANU, Loire – Elise SERON, Eure – Delphine SEUX, Loire – Pierre SOUIN, Yvelines – Amélie TAHINDRO, Alpes de Haute Provence – Philippe THIMONT, Val d’Oise – Martine TRINEL, Vienne – Cathy TUYAA-BOUSTUGUE, Pyrénées Atlantiques – Josef ULLA, Aveyron – Laure VANEL, Yvelines – Jean-Luc VERILHAC, Loire – François VIENOT, Yvelines – Véronique VINCENT, Cantal – Philippe WAIN, Loir-et-Cher – Sylvie YEUILLAZ, Île de la Réunion.

Pour en savoir plus sur Base élèves, lire cette synthèse ainsi que cette page : un fichier peut en cacher un autre.

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article4490
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 13:52