Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les fouilles du quai d'Alsace révèlent une Narbo très étendue

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les fouilles du quai d'Alsace révèlent une Narbo très étendue

Message par Apollyôn le Lun 28 Nov - 15:29



#articleTitle{margin-bottom:10px;}




Olivier Ginouvez, responsable INRAP du site : "Un chantier de 1 000 m2 comme celui-là est extrêmement rare à Narbonne". © Photo Ph. L.

Une fois de plus, le sous-sol a parlé. Le vaste chantier archéologique situé quai d'Alsace pourrait apporter des réponses scientifiques sur l'étendue de la ville antique.

Pendant l'Antiquité, on a longtemps pensé que la ville ne s'étendait pas au-delà d'un cercle restreint, délimité par les anciens remparts. Elle était située sur la rive gauche du canal, l'occupation en rive droite étant funéraire. Mais des fouilles comme celles de l'Inrap, actuellement menées quai d'Alsace, risquent fort de changer la donne. Les terrains situés à la sortie nord, entre la rive gauche du canal et la route de Cuxac, ont été occupés dès le changement d'ère jusqu'au IIIe siècle. Ces quartiers septentrionaux de la capitale provinciale longent le fleuve Atax. "En fait, il y a deux hypothèses concernant le cours de l'Aude, précise Olivier Ginouvez, responsable du chantier de l'Inrap, son cours nord-sud a été modifié suite à une crue au XIVe siècle, puis on a creusé pour créer un canal artificiel qui est notre Robine actuelle. Soit, seconde hypothèse : la Robine était le prolongement naturel de l'Aude et a toujours traversé la ville." Une thèse qui aurait pu être argumentée, si les fouilles avaient été localisées plus près du canal. Mais l'Etat a autorisé la prospection sur l'emplacement du parking, à l'arrière du futur bâtiment.

OAS_AD('Position1');


Zone d'entrepôts fluviale

Ces fouilles ont révélé une rue de 6 m de large, coupée par une ruelle, bordée d'un entrepôt de 400 m2 et d'échoppes d'artisans. Les vestiges de mobiliers sont peu nombreux, et essentiellement de nature céramique, et ne permettent pas d'établir la nature de l'activité. Un quartier professionnel, adossé à des maisons d'habitation visiblement réservées aux classes moyennes, indication apportée par les fragments d'enduits muraux ornés de motifs géométriques, et la décoration intérieure. "La pente douce vers le fleuve semble être une pente naturelle qui ressemble à une berge de canal, fait observer le géomorphologue Christophe Jorda. Ce qui nous laisse penser que La Robine ait pu être l'ancien bras de l'Aude". À l'issue des dernières découvertes à la Nautique et au Grand Castelou, on en sait un peu plus sur le port maritime, reste à situer le port fluvial, chaînon manquant de l'activité commerciale intense de Narbo Martius.

source : http://www.lindependant.fr/2011/11/27/les-fouilles-du-quai-d-alsace-revelent-une-narbo-tres-etendue-des-enfants-inhumes-dans-des-amphores-au-ve-siecle-de-notre-ere,89078.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Les fouilles du quai d'Alsace révèlent une Narbo très étendue

Message par Mikerynos le Mar 29 Nov - 21:25

En France tu ne fais pas un trou sans tomber sur quelque chose... C’est incroyable.


___________________


avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Les fouilles du quai d'Alsace révèlent une Narbo très étendue

Message par Apollyôn le Mer 30 Nov - 14:53

D'ailleurs, en parlant de vieilleries à Narbonne

Lors du dernier conseil municipal, il fut question de la mise en route du musée de la Romanité. À l'unanimité, le conseil municipal a voté la cession d'emprise du futur musée à la région Languedoc-Roussillon. C'est Georges Frêche qui avait décidé de construire ce musée dans le cadre de la politique de protection et de valorisation du patrimoine archéologique régional. Le musée régional d'archéologie, également appelé musée de la Romanité, qui représente un investissement de 40 millions d'euros, ouvrira ses portes en 2015. Il sera situé en bord du canal de la Robine à proximité du théâtre, sur un terrain d'environ 33 000 m² (valeur domaniale : 4,5 millions d'euros) à l'ancien emplacement de la station d'épuration et de la serre municipale. Il exposera une partie des collections antiques de la ville et le résultat des fouilles menées actuellement à La Nautique. Mais aussi une pièce exposée actuellement au Louvre, la « Loi du Flamine », inscription datée du règne de l'empereur Vespasien (2e moitié du Ier siècle après J.-C.). Le musée parisien a accepté de mettre en dépôt pour une durée de cinq ans ce fragment d'inscription sur bronze découvert à Narbonne en 1888.

Ce musée sera un pôle fort de développement de l'entrée Est de la ville, articulé autour de la zone d'aménagement concerté des Berges de la Robine. Avec des objectifs de fréquentation de 100 000 visiteurs par an, le musée aura un impact sur l'activité touristique et l'économie locale.

En janvier 2010, la Région avait lancé un appel à candidatures pour la construction du musée et 143 architectes avaient déposé leur dossier. Cinq candidats ont été retenus pour concourir à la deuxième phase. Le nom du vainqueur du concours sera connu en début d'année.

Mais outre sa construction, la Région prendra son fonctionnement à sa charge. « On aura un musée de dimension internationale », promet le maire Jacques Bascou.

(source : http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/30/1227523-un-grand-pas-pour-le-musee-de-la-romanite.html)


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 0:31