Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un objet en bronze de l'Asie de l'est découvert en Alaska

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un objet en bronze de l'Asie de l'est découvert en Alaska

Message par Apollyôn le Lun 21 Nov - 17:39

Une équipe de chercheurs dirigée par l'Université du Colorado à Boulder a découvert le premier artéfact préhistorique en bronze en Alaska: un objet ressemblant à une petite boucle trouvé dans une ancienne demeure esquimau et qui provient probablement d'Asie.

(Credit: Image courtesy of University of Colorado at Boulder)


L'artéfact se compose de deux parties: une barre rectangulaire, relié à un anneau circulaire, apparemment rompu, a déclaré John Hoffecker, chercheur associé qui dirige le projet de fouilles.
L'objet, mesurant environ 5 centimètres par 2.5 centimètres et moins de 2.5 centimètres d'épaisseur, a été trouvée en août 2011 par une équipe fouillant une maison vieille de 1000 ans; elle avait été creusé dans le flanc d'une crête sur une plage par des anciens Esquimaux Inupiat.
Le site se situe au Cap Espenberg sur la péninsule de Seward, qui se trouve sur le parc Bering Land Bridge National Preserve.

"Les deux sections de l'artéfact sont biseautés sur un côté et concave de l'autre côté, indiquant qu'il a été fabriqué dans un moule," a précisé Hoffecker, "un petit morceau de cuir trouvé enroulé autour de la barre rectangulaire par l'équipe de recherche a donné une date au radiocarbone d'environ 600 après JC, ce qui n'indique pas nécessairement l'âge de l'objet," de plus, "l'objet semble être plus vieux que la maison que nous étions entrain de fouille d'au moins quelques centaines d'années."

Hoffecker et son collègue Owen Mason pensent que l'objet en bronze est une boucle de ceinture et elle a pu être utilisée dans la composition d'un harnais ou comme ornement pour cheval, avant son arrivée en Alaska.
Ils supposent que les Eskimos Inupiat l'ont utilisé comme fermoir pour les vêtements masculins ou comme objet magique pour un chaman. Cependant sa fonction, sur les deux continents, reste encore une énigme.

Comme la métallurgie du bronze en Alaska est inconnue, l'artéfact est susceptible d'avoir été produit en Asie de l'Est et reflète ainsi un commerce sur de longues distances: depuis des centres de production de la Corée, la Chine, la Mandchourie ou encore de la Sibérie méridionale.
Pour Hoffecker il est concevable que cet objet ai pu être échangé dans la région des steppes du sud de la Sibérie, où les gens ont commencé à couler du bronze il y a plusieurs millénaires.

Peut être que certains des premiers Esquimaux Inupiat du nord-ouest de l'Alaska (les ancêtres directs des Esquimaux modernes dont on pense qu'ils ont migré en Alaska depuis la Sibérie adjacentes il y a 1500 ans) auraient apporté avec eux l'objet de l'autre côté du détroit de Béring. "Il était peut-être assez précieux pour que les gens l'aient conservé depuis des générations, le passant de famille en famille", suppose Mason, affilié à l'INSTAAR (Institut de la recherche artique et alpine)et co-investigateur des fouilles au Cap Espenberg.

La péninsule de Seward est une masse de terre proéminente en forme de flèche qui jouxte le détroit de Béring séparant l'Alaska de la Sibérie.
La péninsule faisait partie du pont terrestre de la Béringie entre l'Asie et l'Amérique du Nord durant la dernière ère glaciaire lorsque le niveau de la mer avait baissé de façon spectaculaire; ce pont a pu être utilisé par les premiers peuples comme un corridor de migration de l'Asie vers le Nouveau Monde il y a environ 14.000 ans.

L'artefact a été découvert en août 2011 par Jeremy Foin, étudiant en doctorat de l'Université de Californie, Davis, sous moins de 90 centimètres de sédiments à proximité d'une porte d'entrée d'une maison à Cape Espenberg: "La forme de l'objet a immédiatement attiré mon attention", explique-t-il, "après, j'ai vu qu'il avait été coulé dans un moule, ma première pensée fut l'incrédulité, rapidement suivie par la réalisation que j'avais trouvé quelque chose qui avait potentiellement une grande importance."

Les fouilles menées par l'université font partie d'un projet financé par la National Science Foundation conçu pour étudier la réponse humaine au changement climatique au Cap Espenberg de 800 à 1400 après JC, une période critique du changement culturel dans l'Arctique occidental.
Un intérêt particulier est porté sur les changements de température et environnementaux qui peuvent être liés à la période de réchauffement médiévale qui a duré de 950 à 1250 après JC. "Cette période particulière est considérée par certains comme analogue à ce qui se passe dans notre environnement actuel avec les températures de la Terre qui sont en hausse," précise Mason, "un de nos objectifs est de savoir comment ces gens se sont adaptés à un climat changeant à travers leurs activités de subsistance."

Alors que la chasse des baleines boréales faisait partie du mode de vie des Esquimaux Inupiat à Point Hope et Barrow au nord-ouest de l'Alaska il y a 1000 ans, il n'est pas encore certain que les habitants de Cap Espenberg étaient baleiniers.
Cependant, il existe des preuves de pêche et de chasse de caribou et de phoque. Les Eskimos d'Inupiat auraient occupé le Cap Espenberg à partir de l'an 1000 jusqu'au milieu des années 1800, selon Hoffecker. Ils font partie de la culture indigène esquimau qui vit dans les régions circumpolaires de la Terre, comme l'Alaska, la Sibérie et le Canada.

Le site du Cap Espenberg a donné un trésor de plusieurs milliers d'artéfacts, comprenant des harpons à phoque, des lances et des leurres de pêche, une aiguille de cuivre, des couteaux en ardoise, des pointes de flèche en bois, une pelle faite d'une omoplate de morse, un pendentif avec une incisive de castor, de la céramique et même des flèches et harpons en jouets.

L'artéfact de bronze découvert en août est actuellement à l'étude par H. Kory Cooper, expert en métallurgie préhistorique et professeur adjoint à l'Université de Purdue .

source : http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2011/11/un-objet-en-bronze-de-lasie-de-l-est.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Un objet en bronze de l'Asie de l'est découvert en Alaska

Message par TrustNo1 le Mar 22 Nov - 10:19

C'est ce que j'ai dis en voyant l'objet une ancienne boucle de ceinture par contre comment c'est elle retrouvé en Alaska c'est une autre question ; une vague migratoire pour la nourriture peu-être sachant qu'à l'époque une fois que la nourriture à un endroit était épuisé ils s'en allaient vers des contrés plus verdoyante comme on dit.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 16:59