Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le plus grand escroc du monde : B.Madoff

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le plus grand escroc du monde : B.Madoff

Message par Invité le Sam 13 Déc - 20:25

Oubliez les Kerviel qui ne sont que des maillions de chaînes bien plus importantes (genre 80alertes connues par la SG etc.)

Voila un véritable escroc, qui a détourné quelques 50 Milliards de Dollards... Bernard Madoff était tout simplement le PDG de la bourse Nasdq, un conseiller en investissement de Wall Street qui conseillait les plus grands : de nos banques fr (bnp), à des américains, ou même des stars.... bref vous avez la aussi du le voir au jt Wink

un petit article Wink

moi je dis ... c'est terrible, mais bon plus le mensonge est énorme, plus on le croit Wink


source : http://www.lepoint.fr/actualites-economie/bernard-madoff-ancien-patron-du-nasdaq-accuse-d-une-gigantesque/916/0/299530


Bernard Madoff, ancien patron du Nasdaq, accusé d'une gigantesque fraude



Bernard Madoff, figure de Wall Street, serait à l'origine d'une fraude qui porte sur quelque 50 milliards de dollars. DR / photomontage lepoint.fr


La nouvelle a fait l'effet d'une bombe dans le milieu de la finance. Le parquet de New York et le FBI ont annoncé l'arrestation de Bernard Madoff, conseiller en investissements à Wall Street et ancien pdg de la Bourse Nasdaq et sa libération jeudi soir après versement d'une caution de 10 millions de dollars.

Ce "Self-made man" qui avait commencé sa vie professionnelle comme maître-nageur sur les plages de Long Island, jouissait d'une réputation prestigieuse et était considéré comme un innovateur majeur dans le monde de la finance électronique. Il est
accusé d'avoir monté une gigantesque fraude portant sur quelque 50 milliards de dollars. Âgé de 70 ans, il risque jusqu'à 20 ans de prison et une amende de 5 millions de dollars s'il est reconnu coupable d'avoir mis en place une "pyramide", précise un communiqué conjoint du procureur Lev Dassin et de la police fédérale américaine (FBI).

Selon le document, Madoff a révélé mercredi à ses employés de la société "Bernard L. Madoff Investment Securities LLC" qu'il avait fondé une société parallèle frauduleuse. S'adressant à son personnel, l'homme d'affaires a déclaré qu'il "(était) fini, n'a(vait) plus rien et (avait) perdu environ 50 milliards de dollars". Il a reconnu avoir monté une énorme pyramide financière frauduleuse, mais a
ajouté qu'il se rendrait aux autorités après avoir utilisé les 200-300 millions de dollars qui lui restaient - dans une société distincte -
pour solder ses dettes envers "certains salariés, sa famille et ses amis".
Le document précise que le 7 janvier dernier, le financier avait déclaré à la SEC, gendarme de la Bourse de New York, que sa société de conseil en investissements - celle qui s'est avérée frauduleuse - servait entre 11 et 25 clients pour un montant total de 17 milliards de dollars qui lui avaient été confiés en gestion.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Le plus grand escroc du monde : B.Madoff

Message par casseron le Sam 13 Déc - 20:48

Et en plus, il a utilisé une technique vieille comme les banquiers ! Moi, je dis bravo.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le plus grand escroc du monde : B.Madoff

Message par alpacks le Sam 13 Déc - 22:52

a croire que l'ensemble de la finance mondiale en passant par les banques seraient qu'une bande de malfaiteur ...

chaque jour qui passe depuis le début de cette et en réalité meme bien avant, nous démontre qu'il faut remettre les circulation d'argent a plat avant que l'on rentre dans un engrenage dangereux !
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30413

Madoff était couvert par l’autorité des marchés américaine

Message par Schattenjäger le Lun 29 Déc - 20:21

(Source : Solidarité et Progrès)



Un ancien employé de l’autorité américaine de contrôle des marchés financiers (SEC – Securities and Exchange Commission) a déclaré au site truthout.org que la SEC était pleinement complice de l’escroquerie montée par Bernard Madoff, un « schéma de Ponzi » de 50 milliards de dollars . Gary Maguire, qui a été licencié en 2005 après avoir voulu mener une enquête pour fraude contre Morgan Stanley et un de ses hedge funds, a expliqué que cette politique de laisser-faire de la SEC était motivé par l’ambition de ses responsables d’être embauchés dans les cabinets privés de Wall Street.

« Nous savons que durant ces neuf dernières années, de nombreuses plaintes avaient été déposées à la SEC contre Madoff. Il a été dit à la SEC que Madoff avait monté un schéma de Ponzi ; il est donc étonnant que la SEC ait faillit à vérifier ces accusations et à révéler cette fraude », a expliqué Gary Maguire.

« Je pense qu’il y a d’autres Madoff par ici. Je ne pense pas que les banques aient fini de s’effondrer et d’imploser, et je pense que nous allons voir de nouveaux cas d’abus et de délits d’initiés (…) Lorsque les marchés se sont retournés en 1929, la Commission bancaire du Sénat a examiné les décombres et a découvert toutes sortes de fraudes commises par l’élite de Wall Street (…) Dans la mesure où l’on injecte des milliers de milliards dans les marchés de capitaux, on diffère ou empêche la magnitude de la fraude de remonter à la surface. Mais je ne pense pas que le cycle baissier soit encore fini. Tant qu’il continue, nous allons en découvrir plus », a-t-il ajouté.

Un ancien inspecteur financier du Sénat et de l’ONU a exprimé à l’Executive Intelligence Review (EIR) la nécessité d’une enquête du Congrès sur la corruption de Wall Street et des paradis fiscaux. Il a aussi rappelé qu’en 1933, la Commission Pecora au Sénat avait braqué les projecteurs sur les magouilleurs de Wall Street, à commencer par Jack Morgan et les cadres de Goldman Sachs, ce qui avait apporté une légitimité supplémentaire à Roosevelt pour mener ses réformes.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 6:49