Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

des fragments du continent géant Gondwana au fond de l'océan

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

des fragments du continent géant Gondwana au fond de l'océan

Message par Apollyôn le Jeu 17 Nov - 18:40

Des scientifiques australiens explorant des endroits jusqu'ici inconnus de l'océan Indien ont annoncé jeudi avoir découvert des fragments de Gondwana, un supercontinent qui rassemblait il y a des millions d'années les terres situées aujourd'hui dans l'hémisphère sud.

Deux "îles" immergées ont été repérées au fond de l'océan, dans les eaux internationales, à 1.600 km à l'ouest de l'Australie, lors d'un voyage de reconnaissance en octobre.

Les rochers contiennent des fossiles de créatures habituées des eaux peu profondes, ce qui signifie que ces rocs se trouvaient, à une époque, au niveau de la mer ou au-dessus, a déclaré Jo Whittaker, géophysicienne à l'université de Sydney, une des chercheuses de l'équipe.

Ils ne peuvent pas avoir été créés par une activité volcanique sous-marine, a-t-elle ajouté.

Cette découverte va peut-être permettre de mieux comprendre comment Gondwana s'est rompue, donnant naissance à l'Australie, l'Antarctique et l'Inde, il y a entre 80 et 130 millions d'années, a précisé la scientifique.

Elle souhaite notamment se pencher sur la dérive de l'Inde d'abord vers le nord-ouest, puis vers le nord, où sa côte nord-est, autrefois rattachée à l'Australie, heurta l'Eurasie, donnant ainsi naissance à l'Himalaya.

"Nous savons à peu près où ces continents se trouvaient mais pas avec précision. L'océan Indien oriental est une des parties du monde océanique les moins explorées en terme de tectonique", a déclaré Mme Whittaker à l'AFP.

Des échantillons de grès et de granit ont été prélevés sur la falaise d'une des "îles", à 2.000 mètres de profondeur sous la mer. Ils doivent être datés mais les scientifiques estiment qu'ils pourraient remonter à un milliard d'années.

Ces rochers seront ensuite comparés à des échantillons de la côte ouest de l'Australie, afin de déterminer l'endroit où le continent s'est brisé. On ne peut pas en revanche comparer avec des rochers de l'Inde, car l'endroit de la fracture "a été écrasé lors de la formation de l'Himalaya", a expliqué la chercheuse.

La découverte des scientifiques est "très significative", selon la géophysicienne. "Ce n'est pas tous les jours qu'on découvre deux gros fragments continentaux au fond de l'océan", a-t-elle dit. "Accompagné d'autres données, cela peut changer ce que nous savons de cette partie du monde et le calendrier" de sa formation.
AFP

Deux microcontinents engloutis ont été découverts au large de l’Australie. Selon toute vraisemblance, il pourrait s’agir des restes de plateaux continentaux qui connectaient encore l’Inde et l’Australie au moment de la dislocation d’un supercontinent, le Gondwana. Il serait donc plus jeune que 130 millions d’années.

Toutes les informations ne sont pas encore disponibles sur la découverte qu’a effectuée un groupe de chercheurs explorant la plaine abyssale de Perth au large de l’Australie. D’après la géologue Jacqueline Halpin de l’université de Tasmanie, deux régions situées à 1.600 km à l’ouest de l’Australie et qui forment des sortes de plateaux séparés par 150 km sont bel et bien des microcontinents.

Ces zones, baptisées Batavia Knoll et Gulden Draak Ridge, avaient d’abord été prises pour des volcans de la taille de la Tasmanie. Situées à environ 1.500 m de profondeur, elles sont cependant trop plates (selon un relevé de carte effectué avec un échosondeur) pour être des restes d’édifices volcaniques. Des roches ramenées en surface ont par la suite confirmé cette intuition. Au lieu de basaltes, à l'image de ceux que l’on trouve associés à des îles volcaniques comme l’Islande, les océanographes ont découvert des granites et des roches métamorphiques.

Des grès contenant des fossiles de bivalves ont même été trouvés. Pour le moment, on ignore si ces fossiles indiquent un environnement marin ou une vallée fluviale. Rien ne suggère donc que l’on ne soit en présence d’autre chose que des microcontinents n’ayant jamais été au-dessus de la surface de l’eau, mais on ne peut pas l’exclure non plus.

Voilà tout de même de quoi faire réfléchir ceux que fascinent les mythes sur des continents engloutis comme l’Atlantide ou le continent de Mu. Rappelons tout de même que le premier devrait se trouver dans l’océan Atlantique et le second dans l’océan Pacifique et pas dans l’océan Indien.

D’un point de vue géologique, les microcontinents découverts devaient faire partie du supercontinent Gondwana, rassemblant l'Afrique, l'Arabie, l'Inde, l'Amérique du Sud, l'Antarctique et l'Australie, lesquelles ont commencé à se séparer il y a environ 180 millions d’années. C’est vers 130 millions d’années que l’Inde a entamé sa séparation d'avec l’Australie avant d’entrer en collision bien plus tard avec l’Eurasie, provoquant la surrection de l’Himalaya et la formation du plateau tibétain.

Cette dérive des continents a laissé un microcontinent bien connu, les Seychelles. Batavia Knoll et Gulden Draak Ridge en constitueraient deux autres

source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/les-fragments-engloutis-du-supercontinent-gondwana_34683/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 27 Mai - 5:22