Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les nouveaux vestiges à Vieux-la-Romaine accessibles à tous

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les nouveaux vestiges à Vieux-la-Romaine accessibles à tous

Message par Apollyôn le Lun 7 Nov - 15:34


Le conseil général a souhaité ouvrir une nouvelle étape dans la valorisation du site archéologique de Vieux-la-Romaine. Depuis la restauration des vestiges de la maison au Grand-Péristyle dans les années 90 et l'ouverture du musée en 2002, Vieux est devenu Vieux-la-Romaine : capitale des Viducasses. Vendredi, Jean-Léonce Dupont et Henri Girard, président et vice-président du conseil général du Calvados, sont venus inaugurer l'accessibilité au public de ce nouvel ensemble de vestiges. Le projet mené depuis plusieurs années par Grégory Schutz et Xavier Savary avait comme principaux objectifs la conservation, la restauration et la mise en valeur des vestiges et des abords de la maison gallo-romaine dite « Maison à la cour en U » datée du III e siècle.

Les fouilles archéologiques révèlent des vestiges

Cet ensemble appartient à un quartier situé à la périphérie orientale de la ville d'Aregenua, sous l'actuel village de Vieux. Ces vestiges ont été découverts à l'occasion de fouilles organisées à la fin des années 90 par le service d'archéologie du conseil général. L'habitation gallo-romaine est appelée depuis « Maison à la cour en U » en raison de la forme de sa cour qui se développe autour d'une cave. Couvrant une superficie d'environ 197m², le plan de la maison comprend un vestibule entouré de cinq pièces. Une cour pavée ceinture sur trois côtés une cave aux murs parementés et au sol soigneusement dallé.



Un bâtiment de protection en projet

Mettre au jour des vestiges suscite une vaste opération de protection, car sous terre, ces vestiges restent protégés des intempéries et du climat, mais en dehors, ils sont mis à rude épreuve. La mise en valeur de ces nouveaux vestiges a donc soulevé une grande réflexion de la part du département. Le projet suivi par l'agence d'architectes Millet-Chillou et associés à Caen, retenue au printemps 2009 pour la maîtrise d'oeuvre de cette première phase du projet, a permis d'inscrire ce bâtiment dans les mêmes géométries et formes que le musée de Vieux-la-Romaine, voisin du site. Le bâtiment comprend une passerelle qui permet de passer au-dessus des vestiges et offre un point de vue sur le bâtiment. Installée début 2011, cette passerelle de 24 m et de 13 tonnes surplombant les vestiges permet au public de découvrir la première phase de travaux du site de la Maison à la cour en U. La construction d'un bâtiment parapluie de 16 m sur 22 m et l'aménagement des abords du site à travers la matérialisation des bâtiments limitrophes et des rues ont suivi dans les premiers mois de l'année 2011.

Vers un chantier pédagogique et collaboratif

Débutée en septembre dernier, cette deuxième phase des travaux développe un volet formation et insertion professionnelle, ainsi qu'un volet insertion sociale en s'appuyant sur le dispositif Elan (financé par le conseil régional de Basse-Normandie). Douze personnes se retrouvent sur le site chaque semaine, les mardi et mercredi, jusqu'au 16 décembre pour mener à bien un projet à la fois collectif et individuel. Le volet chantier école est destiné à un public en formation professionnelle dans le domaine du bâtiment ou en insertion professionnelle. Ces chantiers sont consacrés à la réfection des sols et des murs de l'édifice et offrent l'opportunité aux stagiaires de développer des compétences professionnelles. Les bénéficiaires du dispositif Elan intitulé « Vieux-la-Romaine : entre archéo et vidéo » contribuent au démontage de certains vestiges, à son suivi archéologique et à la réalisation d'actions de communication. Cette vaste opération qui permettra aux générations actuelles et futures de découvrir Vieux-la-Romaine a pu se faire grâce aux nombreux partenaires : le conseil général du Calvados, le service archéologie, le ministère de l'Éducation nationale, Dafco, le conseil régional de Basse-Normandie et le Greta du Calvados.

source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-nouveaux-vestiges-a-Vieux-la-Romaine-accessibles-a-tous-_14164-avd-20111101-61585695_actuLocale.Htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 6:33