Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Trésors de la LGV

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Trésors de la LGV

Message par Apollyôn le Mer 2 Nov - 14:27

Les fouilles préventives se poursuivent sur le tracé. Le point sur leur avancée
Un vaste cimetière de 450 sépultures a été mis au jour sur la commune de Luxé.



Avant d'être la ligne la plus rapide de France, la LGV est pour l'heure le chantier le pus important dans le domaine de l'archéologie préventive. Il traverse trois régions (Poitou-Charentes, Centre et Aquitaine) et concerne 60 communes. Les opérations de fouilles atteignent actuellement leur régime maximal, avec une dizaine d'opérations en cours et plus d'une vingtaine à réaliser. Elles se poursuivront à ce rythme l'année prochaine. En parallèle, les derniers diagnostics des zones complémentaires seront achevés et laisseront place aux engins de terrassement qui construiront la LGV à partir de mars 2012. Rappelons que la loi oblige Cosea, l'aménageur de la future ligne Tours-Bordeaux, à détecter le patrimoine archéologique sur 10 % des surfaces touchées par les travaux.

Le diagnostic des 300 km de voies a été réalisé en 53 phases, dont 40 en Poitou-Charentes. Les opérations ont débuté en septembre 2009. Depuis, près de 85 % du tracé a été diagnostiqué à la pelle mécanique. Actuellement, 24 fouilles complémentaires, dont 21 dans la région, sont programmées.

Pour l'heure, qu'en est-il ressorti ? De très nombreux, plus d'une centaine, indices archéologiques ont été détectés. Mais tous ne nécessitent pas d'investigations supplémentaires. Parmi les sites déjà prescrits, se trouvent deux sites du paléolithique moyen, dont un est situé en Charente, à Londigny. Pas encore fouillé, ce site serait vieux de 220 000 à 250 000 ans et correspondrait à une implantation d'un groupe de néandertaliens dont seuls les vestiges lithiques sont conservés. La faune a, elle, disparu. La fouille prochaine de ce site permettra certainement de comprendre la nature de cette occupation : habitat, halte de chasse…

Parmi les autres découvertes, trois sites du paléolithique supérieur (occupé par Cro-Magnon lors de la dernière période glaciaire), deux sites néolithiques (qui témoignent des premières communautés villageoises sédentaires), huit protohistoriques, cinq sites gallo-romains et huit sites du Moyen Âge.

Les sites archéologiques repérés lors des fouilles ne sont pas traités de suite. Les observations des archéologues sont consignées dans un rapport scientifique remis au Service régional de l'archéologie. Ce rapport est ensuite examiné par les experts de la Commission interrégionale de la recherche archéologique, qui émettent un avis sur l'opportunité scientifique de poursuivre ou non des investigations complémentaires sur certains des sites détectés.

Les découvertes retenues feront ensuite l'objet de parutions scientifiques, mais également de publications à destination du grand public. Des expositions de mobilier archéologique devraient être proposées dès que les études en seront terminées. D'ores et déjà, des visites de chantier ont été organisées comme il y a un mois à Luxé où un cimetière du haut Moyen Âge de 450 sépultures médiévales a été mis au jour. Une autre visite sera organisée ce dimanche, toujours à Luxé. Une villa antique y a été découverte. Située sur une petite hauteur, elle a été construite dès le Ier siècle après J.-C. et semble avoir fonctionné jusqu'à la fin du IIe siècle. Elle comprend un corps de bâtiment principal, probablement à étage, flanqué de deux ailes avec des pièces techniques (cuisine, balnéaire…) et cernant une cour centrale dotée d'un puits.

source : http://www.sudouest.fr/2011/11/02/tresors-de-la-lgv-542534-757.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 19 Fév - 8:48