Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

» Un(e) orb met en fuite un renard
Hier à 22:03 par Franck1973

» Virgin Galactic
Hier à 20:45 par casseron

» ON N'ARRETE PAS LE TEMPS
Hier à 17:25 par casseron

» COMPRENNE QUI POURRA
Hier à 16:36 par casseron

» La fameuse question existentielle ...
Dim 16 Déc - 20:20 par casseron

» Après la Chine ... Israël !
Dim 16 Déc - 19:26 par Charlie

» La Chine envoie un rover sur la face cachée de la Lune
Ven 14 Déc - 0:10 par anoy

» PENURIE DE LANTERNES
Jeu 13 Déc - 22:31 par Franck1973

» Deux vidéos qui m'interpellent
Jeu 13 Déc - 18:35 par Mulder26

» Roswell vu par un non ufologue
Jeu 13 Déc - 18:33 par Mulder26


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Une villa romaine à Loisy-sur-Marne

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Une villa romaine à Loisy-sur-Marne

Message par Apollyôn le Sam 29 Oct - 0:16

LOISY-SUR-MARNE (Marne). Les fouilles précédant la construction d'une nouvelle partie de la ZAE de la Haute voie viennent de débuter. Elles ont mis à jour l'existence d'une villa gallo-romaine.


C'est devenu une obligation depuis plusieurs années, chaque chantier qui s'annonce pour créer un nouveau bâtiment doit être précédé de sondages qui doivent déterminer si des fouilles archéologiques s'imposent.
Il y a deux ans, sur le chantier de la zone d'activités de la Haute voie, ces prospections avaient mis à jour quelques vestiges gallo-romains. C'est donc fort logiquement que pour la nouvelle phase de travaux qui s'annonce, les sondages ont révélé de nouveau la présence d'éléments qui appartiennent sensiblement à la même époque que ceux excavés à peine trois cents mètres plus loin.
Lors du diagnostic, les tranchées qui ont été creusées afin de vérifier le besoin d'effectuer des fouilles plus poussées ont mis en évidence « l'existence d'un fossé que l'on peut dater, d'après les strates géologiques, comme ayant été creusé entre le Ier et le IVe siècle », explique Nicolas Peyne, responsable d'opération sur le chantier.

Depuis une semaine, les engins de terrassement qui « enlèvent la couche qui a été labourée depuis des années par les agriculteurs » ont mis en évidence le tracé de ce fossé. D'après l'archéologue, il représente « la limite d'un domaine, une villa à partir de laquelle on cultivait des champs alentours ».
Pourtant, au vu de ce qui commence déjà à se dégager, il paraît évident au spécialiste que « le bâtiment en pierres est trop loin de la zone de fouilles, dans la forêt, pour qu'il soit possible de le dégager ». Il espère toutefois « trouver de la poterie dans les bâtiments annexes déjà découverts, ceux qui étaient construits en bois et qui servaient de granges ou encore de greniers ». Avec la découverte d'éléments de la vie courante, il serait alors possible de déterminer de manière beaucoup plus précise l'âge de la villa et de ses dépendances.

Pour y parvenir, il faudra faire vite car « le chantier de fouilles, comme tous ceux qui précèdent une construction, a une durée très limitée » et sauf « découverte exceptionnelle, qui dans ce cas ne peut correspondre qu'à la découverte d'un cimetière, ce qui est hautement improbable », ce dernier sera recouvert à partir du 25 novembre. Les chercheurs doivent donc s'activer, d'autant que si aujourd'hui, près de 4 500 m2 de terrain sont décapés, un espace de taille similaire devra être traité avant la date butoir. Une fois tous ces travaux terminés, les résultats seront consignés et permettront « d'étoffer la carte archéologique de la région ». Une carte gérée par le service régional d'archéologie qui permet, non seulement de connaître les différents lieux déjà découverts et habités au cours de l'Histoire, mais aussi de comprendre et d'anticiper une éventuelle présence d'autres vestiges à des endroits qui n'ont jamais été fouillés.


source : http://www.lunion.presse.fr/article/societe/une-villa-sous-la-zone-dactivites


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 10:08