Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mutilation d’un cerf.

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Mutilation d’un cerf.

Message par Mikerynos le Ven 28 Oct - 12:01

Jackson, Georgie (USA) Le 16 Août 2011.
Mutilation d’un cerf

Dans un article récent sur son site, Linda Moulton Howe rapporte l'histoire d'un Cerf de Virginie (Odocoileus virginianus) ou cerf à queue blanche (Canada) femelle âgé d’un an retrouvé mort et disséqué le 16 août 2011 par un homme portant le pseudonyme « John Smith » Le chevreuil à été découvert sur son terrain à l'extérieur de son domicile dans la localité de Jackson (Etat de Georgie) Le corps de l’animal est exsangue, il porte une coupe en forme de cercle et profonde au niveau de l’arrière train, les chairs ont été prélevés. Aucun poil n’a été trouvé sur le terrain, ceci nous dit clairement que ce prélèvement n'a pas été fait par des prédateurs, c’est un acte chirurgical de haute compétence effectuée avec une grande habileté et de façon délibérée.

John Smith déclare spécifiquement qu'il n'y avait aucune trace de lutte sur le site où a été trouvé l’animal. Le sol était sec, et si l’animal avait été trainé ou déplacé, ce dernier aurait remarqué des traces. Cette mutilation est de type chirurgical, John Smith a déclaré qu'il n'y avait aucune trace de sang, sur le sol et au niveau des blessures. Il déclare que lorsqu’il est sorti de son domicile, il a presque marché sur la carcasse du cerf « Si l'armée des États-Unis, des scientifiques ou une secte effectuaient secrètement ces mutilations, pourquoi laisseraient-ils délibérément la carcasse du cerf directement à la porte arrière du domicile d'un citoyen américain ? »

Linda Moulton Howe fournit la photo d'une autre mutilation de cerf qui est arrivée le 20 mars 2008 en Caroline du Sud. L'incision chirurgicale apparaît identique à celle de la photo fournie par John Smith.

Quelques remarques.
Il faut noter, que n’importe quel chasseur qui a déjà chassé le cerf à queue blanche sait qu’il est impossible d’approcher suffisamment près de cet animal pour le tuer ou l’endormir avec une fléchette. Cet animal n'a pas été tué avec une arme à feu, sur la carcasse il n’y a aucune trace d’impact de balle. Cet animal à un « radar » interne incroyablement bien développé qui lui fait sentir le danger. Il reste l’hypothèse de l’injection d’un produit avec une fléchette.

Un fusil CO2 tirant une fléchette qui aurait pu être utilisé à cette fin coute 2,995.00 dollars (1), de même si d'une façon ou d'une autre, vous arrivez à voir un contact physique avec ce cerf toujours vivant, il faut savoir que cet animal est très robuste. Ce sont des animaux forts et il faudrait utiliser (une dose apparemment mortelle) un puissant anesthésique pour finalement soumettre l'animal afin d’effectuer la mutilation. Je défie quiconque d’approcher un cerf à queue blanche, de le darder et d’effectuer un acte de dissection habile sans laisser de trace de sang sur l’animal, ni de trace au sol, le tout à la porte arrière d'une maison isolée d'un citoyen américain...

En attente d'information supplémentaire.
____________________________________________
(1) http://www.dan-inject.com/


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:44