Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le triomphe des croyances Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Le triomphe des croyances Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

Message par Macha le Mar 25 Oct - 23:26

Le triomphe des croyances
Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

RÉSUMÉ

La sépulture d'Allan Kardec, fondateur du spiritisme, fait l'objet d'un culte tout à fait singulier. Cet article se propose d’en restituer la spécificité à partir de l’analyse conjointe des échanges entre fidèles, des formes de dévotion et de leurs mécanismes d’intégration aux parcours individuels. Celle-ci révèle, d’une part, que les pratiques envisagées possèdent deux dimensions, l’une catholique et l’autre proprement spirite, et que, d’autre part, l’élaboration d’une relation privilégiée avec la figure du défunt constitue le principal élément permettant aux fidèles de les articuler progressivement. En ultime instance, ce double travail de mise en relation dépend étroitement de processus d'adhésion mettant en scène les notions de croyance et de foi, et dans lesquels les interactions entre fidèles jouent un rôle central

TABLE DES MATIÈRES

- Le kardécisme : entre science, religion et philosophie
- Construire sa « foi »
    . La rencontre
    . Écouter, voir, croire
    . La médiation
    . À la découverte des écrits
- De la dévotion à la « spiritualité »
    . Théorie du fluide et formes coutumières de dévotion
    . Réciprocité et dialogue
    . Le médiateur humain : un discret prosélyte


Lieu de repos d’illustres personnages, le cimetière du Père-Lachaise (Paris-XXe) abrite, entre autres, la dépouille de Denizard-Hippolyte-Léon Rivail (1804-1869), pédagogue passé à la postérité sous le nom d’Allan Kardec. Sa sépulture, dont l’épitaphe informe les passants éventuellement ignorants de son identité qu’il fut le « fondateur de la philosophie spirite », est constituée d’un imposant dolmen en granit. En son centre trône, accompagné d’énigmatiques citations, un buste en bronze du défunt1. Comme le signalent, non sans fierté, ses visiteurs assidus, cette tombe est bien la plus fleurie du cimetière, et ce, tout au long de l’année : Kardec est en réalité réputé pouvoir exaucer tous types de vœux, et c’est à la gratitude de ses fidèles que se doit cette abondance. Chaque jour, nombreuses sont en effet les personnes qui viennent se recueillir sur sa sépulture, y déposer une bougie, un bouquet, un petit papier sur lequel est inscrit une demande, puis toucher et parfois embrasser le buste, voire le visage du disparu. Un raccourci logique inviterait à penser qu’elles ont, pour la plupart, une affinité quelconque avec la doctrine spirite. C’est pourtant en interrogeant ce lien que toute l’originalité de leurs pratiques apparaît, révélant la dimension d’« entre-deux » du lieu : en dépit de sa complexité historique, la relation entre spiritisme et catholicisme y est en effet concrètement mise en scène. Grâce à la mise en place spontanée d’un culte s’inscrivant pleinement dans la longue tradition des pèlerinages et du culte des saints en Europe, une médiation se réalise, du point de vue des acteurs, entre ces deux systèmes et les pratiques qui leur sont attachées. Cette mise en relation, qui n’est pas sans évoquer le projet initial du spiritisme, est avant tout un mouvement dans le temps et dépend étroitement des modalités d’entrée en relation des fidèles avec le défunt invoqué, de même que de la création progressive d’un lien privilégié avec celui-ci. C’est ici la singularité de ce double processus qu’il s’agit de saisir à travers l’analyse des échanges qui ont lieu entre les fidèles, la description des formes de dévotion et la prise en compte des mécanismes de leur intégration dans les parcours individuels.

Le kardécisme : entre science, religion et philosophie

Pour découvrir le reste de l'étude :
http://terrain.revues.org/3617


Dernière édition par Macha le Dim 1 Sep - 21:54, édité 2 fois
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32057

Re: Le triomphe des croyances Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

Message par Schattenjäger le Mer 26 Oct - 0:38

Salut

Je me suis pas d'accord avec le titre du sujet. Je me suis déjà rendu sur la tombe d’Allan Kardec, il ne s'agit pas d'un endroit de culte. Il est bien noté a l'entrée de la tombe que Allan Kardec ne voulais pas être considéré comme un visionnaire. Certaines personnes apporte des fleurs car ils adorent l'auteur qu'il a été, mais cela ne vas pas plus loin. Au contraire, il a toujours dit que la religion la inspiré, mais qu'il été à mille lieux de la vérité.

Smile
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Le triomphe des croyances Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

Message par Macha le Mer 26 Oct - 6:50

L'auteur parle bien d'une catégorie de personnes. Obje de son étude. Mais il est bien évident que chacun s'y rend pour d'autres raisons : curiosité, intérêt pour l'auteur, sa philosophie, etc ...

Dans cette étude, il s'agit de comprendre comment certains ont choisi une voie plus religieuse dirais-je, ces mêmes personnes qui justement ont détourné le pourquoi de la philosophie d'Allan Kardec.
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Le triomphe des croyances Catholiques et spirites autour de la tombe d’Allan Kardec

Message par canon le Mer 26 Oct - 17:46

perso, je suis a 100 % en accord avec kardec, mais on ne peux pas parler de religion :

pas de rite,

pas de lieu de culte ,

pas de don monetaire,

ni meme de texte sacrée qu'on essaye de memoriser,

cependant ,sa "sa maniere de voir les choses" se rapporte enormement a la relion chretienne.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 19:44