Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Robot U&P le Sam 22 Oct - 14:58



Intervention de jacques Vallée (sous titrée) au colloque du GFC 2011 “Learning from outer-space” en Arabie saoudite devant un panel de financiers,banquiers, chefs d’entreprises,investisseurs et personnalités diverses des affaires..
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4925

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Achim le Sam 22 Oct - 23:57


Merci pour la vidéo, beau et rutilant Robot !
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Flycrusher le Dim 23 Oct - 1:17

Tiens Jacques et sa troupe sont partis vendre les ovnis aux riches magnas du pétrole !

Bon, reste à attendre la fondation de la célèbre entreprise Weyland-Yutani http://fr.wikipedia.org/wiki/Weyland-Yutani
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4925

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Achim le Dim 23 Oct - 2:49


@ Flycrusher

"Tiens Jacques et sa troupe sont partis vendre les ovnis aux riches magnas du pétrole !"

On dirait bien, en effet, mais de toutes façons, les écolos n'en voudraient pas !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Macha le Lun 24 Oct - 0:22

Transcription de la conférence de Jacques Vallée

Merci beaucoup !

Comme je suis le dernier intervenant, le président m’a demandé d’essayer de synthétiser un peu ce qui vient d’être dit.

Et encourager une discussion avec vous.

Tout d’abord je dois vous dire que c’est un grand honneur d’être invité à ce forum et c’est un plaisir de partager ce panel d’amis et collègues distingués.
Professeur Kaku m’a rappelé qu’il fallait garder un esprit ouvert.

Professeur El Naggar nous a rappelé les implications dans le monde religieux de la recherche de vie dans l’univers.

Stanton Friedman nous a dit que le futur n’est pas une extrapolation du passé.

Nick Pope nous a rappelé que ce serait juteux de continuer de chercher au-delà de la frontière.

J’apporte une perspective différente à cela , je suis un partenaire général, dans un fonds d’investisseurs, dans la Silicon Valley . Au fil des années, nous avons investi dans 60 start-up de technologie de pointe. Allant des nano-matériaux, logiciels de bases de données, aux robots chirurgicaux, les bio-technologies et la génomique.

1 tiers de la société est côté aux NASDAQ, mais mon meilleur conseil, c’est que les technologies accélèrent à une vitesse incroyable. Et on doit garder l’esprit ouvert pour saisir la prochaine opportunité de développement des nouvelles technologies.

En dehors de ces activités professionnelles, j’ai maintenu un vif intérêt concernant le phénomène OVNI pendant environ 50 ans.

Au début en tant qu’astronome et plus tard en tant qu’investisseur dans les hautes technologies.

Parce cela montre le genre d’anomalies qui débouche sur de nouveaux concepts dans le domaine de la science. Autrement dit, même si on a pas une explication complète dans les prochaines années, voire décennies, cette donnée est si convaincante qu’elle pourrait conduire à une découverte majeure.

Le phénomène est très complexe, donc la première chose qu’un scientifique a à faire est de réfreiner les conclusions prématurées. Il serait dangereux de sauter à des conclusions trop tôt. Mais ensemble, avec mes collègues, le Dr. Eric Davis de l’Institut des Etudes Avancées d’Austin au Texas, j’ai proposé quelques années auparavant un modèle comportant 6 niveaux pour guider l’analyse de l’observation. On a de nouvelles choses à observer en physique, On a de nouvelles choses à observer, dans ce qu’on appelle l’anti-physique, tant que j’y suis dans les domaines, Professeur Kaku a écrit le livre «La physique de l’impossible». Il a été d’une grande inspiration pour moi. Et je pense que le phénomène OVNI nous donne des exemples de choses impossibles en physique à l’heure actuelle, mais qui seraient possibles dans les prochaines années ou décennies.

Sur l’écran derrière Jacques Vallée, on peut lire :

Ils peuvent être étudiés en termes de 6 couches d'informations :
Niveau I : Physique
Niveau II : Anti-physique
Niveau II : Psychologique
Niveau IV : Physiologique
Niveau V : Psychique
Niveau VI : Culturel
… potentiellement menant à des avancées technologiques

Suite de la conférence

Il y a un impact psychologique profond sur les témoins d’une observation (OVNI), que nous ne comprenons pas complètement, nous avons aussi ce besoin d’apprendre de l’impact physiologique. Par exemple, paralysies et nombres d’autres effets physiologiques auquel nous n’avons pas de temps à consacrer ici, mais qui sont très bien documentés dans les livres.

Après, il y a l’impact psychique, en terme d’impact sur les consciences des témoins et y a aussi des impacts culturels profonds.

Pour rendre ceci plus concret, je vais vous montrer deux exemples qui sortent de nos fichiers.

Ce premier cas provient des fichiers de l’Armée de l’Air Française.

Un avion français volait près de Dijon. C’était en mars 1977, avant qu’il existe des systèmes de pilotage par coordonnées très avancées, comme sur le Prédateur et autres. Il y a vu, comme indiqué sur la carte, une lumière très puissante, venant de ce qui était 3 heures pour lui, et se rapprochant en lui barrant la route. Il a fait une manœuvre d’évasion, en plongeant et en tournant. L’objet s’est retrouvé derrière lui, et l’a suivi. C’était très ennuyeux pour le pilote. C’était un avion militaire, bref, encore une fois, il fait une manœuvre d’évasion, l’objet vola alors à sa gauche, il a fait un virage puissant incroyable avec beaucoup de Gs ( 1G = votre poids, 2G = 2 x votre poids). Il a vu un objet grand et foncé derrière la lumière. L’objet est revenu et recommença à le suivre en restant à 3 heures pour le pilote. Encore une fois, pour s’échapper, il a refait une manœuvre d’évasion et ensuite l’objet est parti.

Bon vous pourriez dire qu’il s’agit que d’un pilote, mais cet avion était un Mirage 4, un bombardier stratégique. Et cela a été suivi sur le radar et ça a été vu du sol. Tout a été vu par un officier français des forces de l’ordre, qui a fait tout le rapport.
C’est très dur à expliquer comme étant un phénomène naturel ou une erreur d’appréciation du pilote.
Une histoire similaire arriva en France en 1956, aux environs de l’aéroport d’Orly. C’était des ronds concentriques, proches de 5 kilomètres d’Orly. Après une période d’une heure, 4 avions de ligne, pilotes et équipages, décrivent un objet très similaire à celui vu par le Mirage. Cet objet a littéralement sauté vers un coin de Paris. Il a été suivi par un radar, vu au sol, et vu par 4 avions de ligne. Il a été mesuré à plus de 2000 miles par heure (3200 km/h). Je n’ai pas besoin de vous rappeler, qu’en 1956, il n’y avait rien de pareil et il n’y a toujours rien en mesure de le faire aujourd’hui.

Voici le genre de données que la plupart de la communauté scientifique n’a jamais vu ou pris en compte. Et c’est peut-être ce panel qui sera le premier pas permettant d’attirer l’attention de la communauté scientifique.

Le phénomène est très robuste, je ne vais pas vous ennuyer avec des statistiques mais quand vous faites des analyses statistiques à partir de bases de données ; nous avons aujourd’hui 11 bases de données détaillées de cas globaux, que j’ai suivis et analysés ; vous trouvez des similarités extraordinaires, dans l’heure de la journée, la durée et le type de lumière.

Et on peut apprendre beaucoup de tout ça. On peut faire de la science avec ça, sans préjuger de ce que doit être l’ultime réponse.

Ma conclusion est que les rapports sur les phénomènes peuvent être étudiés objectivement avec les méthodes de la science actuelle.

Par exemple, nous avons commencé à étudier des résidus de ces cas. Il y a de nombreux cas, où nous avons des résidus métalliques, qui ont été analysés. Et nous commençons à comprendre pourquoi ça aurait du sens pour une technologie avancée, d’utiliser un métal en particulier, dans une combinaison particulière.

Nous pouvons aussi analyser la lumière ; nous savons calculer la production de lumière générée par une observation donnée quand il y a eu une calibration suite à la lumière produite par l’objet. Nous avons commencé à faire ce genre d’analyses et rechercher des modèles. C’est de la physique du lycée. Ce n’est pas la théorie dominante, c’est quelque chose que nous pouvons faire aujourd’hui.

La science n’a encore rien expliqué pour le moment et ça a besoin d’être expliqué.

Il y a des cas anciens. Je viens juste de publier un livre, « Wonders in the sky » (Merveilles dans le ciel), environ 500 cas, non expliqués, d’avant la révolution industrielle. Ils méritent de s’y pencher.
Une fréquence d’observations nombreuses et l’apparition d’anomalies physiques et biologiques. Tout ceci plaide pour de toutes nouvelles théories audacieuses.

Au-delà de la polarisation limitée entre la vision qu’a la science-fiction des extra-terrestres et le scepticisme des académies, les rapports d’OVNIS pourraient apporter des « nous ne sommes pas prêts à investir », pourrais-je dire, au nom de mes partenaires de la Sillicon Valley, nous ne sommes pas prêt à investir dans la recherche OVNI.

Mais quelqu’un devrait regarder différents types d’analyses sur ce phénomène, parce qu’il peut fournir un théorème d’existence fournissant de nouvelles notions pour l’espace et le temps, et des percées pour des innovations technologiques.

Merci beaucoup.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30283

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Schattenjäger le Lun 24 Oct - 1:28

Merci pour cet excellent travail Macha, je viens de placer ton texte sur le site - http://ufologieparanormal.wordpress.com/

Smile
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par Macha le Lun 24 Oct - 12:17

Pas de quoi Schatten, c'est quand même plus intéressant de pouvoir le lire Very Happy

avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Jacques Vallée - Colloque du GFC 2011

Message par dranozir le Lun 24 Oct - 13:10

Le SR 71 fait du 3600 km/h et on est en 1968 à l'époque.


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 11:42