Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

SAINT-QUENTIN Les Gaulois laissent des traces sous la ZAC des Autoroutes

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

SAINT-QUENTIN Les Gaulois laissent des traces sous la ZAC des Autoroutes

Message par Apollyôn le Jeu 6 Oct - 15:11

Quand un archéologue cherche, il trouve: sous la ZAC, des traces d'occupation gauloise et gallo-romaine. Explications.
Trois cent cinquante hectares, une étendue vague pour l'esprit, mais pour les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), un formidable espace de travail. «Nous pouvons mettre les sites en relation, appréhender l'évolution d'un territoire», résume l'archéologue Patrick Lemaire.

L'archéologie préventive dite «rurale» a débuté il y a une quinzaine d'années sur Saint-Quentin, précédant les aménagements tels que la zone du Bois de la Chocque, le barreau autoroutier, des pavillons...

Patrick Lemaire s'est concentré mardi soir, au cours d'une conférence, sur la ZAC des Autoroutes où les archéologues ont travaillé dix années durant. Les gisements et vestiges retrouvés lors de campagnes de fouilles remontent essentiellement au premier âge du fer (-800) jusqu'à la fin de l'occupation romaine (Ve siècle).

Se voulant exhaustif et pédagogique, Patrick Lemaire est revenu en détail sur des découvertes qui permettent de mieux comprendre l'évolution de l'habitat: des petites fermes gauloises dispersées faites de bois et de terre, aux villas gallo-romaines, en passant les grandes fermes romaines...

Surtout, il s'est attardé sur la découverte la plus récente: «une occupation qui est importante pour le Saint-Quentinois et même la Picardie», résultat de la fouille de l'été dernier.

Il s'agit d'un habitat groupé, une sorte de petit village gaulois dont il ne reste que les trous des poteaux et «des céramiques en cours d'étude.» Datant d'entre 800et 450 ans avant notre ère et situé près de l'ancienne voie ferrée, cet habitat a ceci d'exceptionnel qu'à l'époque, les habitations étaient le plus souvent dispersées et non groupées.

Intéressante quoique parfois fastidieuse, la conférence venait compléter l'exposition archéologique qui se poursuit jusqu'au 8janvier à l'espace Saint-Jacques.

source : http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Saint-Quentin-Chauny/Les-Gaulois-laissent-des-traces-sous-la-ZAC-des-Autoroutes


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 28 Mai - 3:19