Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Une planète foudroyée aux rayons X par son étoile

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30654

Une planète foudroyée aux rayons X par son étoile

Message par Schattenjäger le Mar 20 Sep - 10:24

Une planète foudroyée aux rayons X par son étoile



Le télescope spatial à rayons X Chandra a révélé l'existence d'un duo planète-étoile très particulier. Baptisée CoRoT-2b, la planète en question est bombardée par son étoile à l'aide d'un déluge de rayons X, 100.000 fois plus intense que le rayonnement solaire que reçoit la Terre.

C'est un phénomène d'une intensité encore jamais découvert dans l'espace. Celui-ci concerne une planète connue sous le nom de CoRoT-2b et son étoile CoRoT-2a découvertes en 2008 grâce à la mission COnvection ROtation et Transits planétaires menée par le CNES, d'où leur petits noms. Situé à une distance de 880 années lumières, le couple CoRoT-2 est un voisin relativement proche du système solaire, mais il présente une véritable particularité. En effet, de nouvelles données fournies par l'Observatoire spatial à rayons X Chandra ainsi que le Very Large Telescope de l'Observatoire européen austral ont démontré que l'étoile bombarde son compagnon d'un déluge de rayons X extrêmement intense. Selon les estimations, il serait même 100.000 fois plus intense que ce que la Terre reçoit du Soleil.

Ainsi, ce flux de haute-énergie évaporerait environ 5 millions de tonnes de matière de la planète chaque seconde. Un résultat qui donne un aperçu de la difficulté de survivre que peuvent rencontrer certaines planètes, telles que CoRoT-2b dont la masse est trois fois plus importante que celle de Jupiter, soit 1.000 fois plus grande que celle de la Terre. Par ailleurs, la planète orbite autour de son étoile à une distance grossièrement dix fois plus grande que celle existant entre la Terre et la Lune, ce qui n'empêche apparemment pas CoRoT-2a de bombarder littéralement la planète.

Une étoile restée active

“Cette planète est totalement grillée par son étoile”, a déclaré Sebastin Schroeter de l’Université de Hambourg en Allemagne, membre de l'équipe qui a étudié les données publiées en août dans la revue Astronomy & Astrophysics. "Ce qui peut paraitre encore plus étrange, c'est que la planète pourrait affecter le comportement de l'étoile qui la souffle", a t-il poursuivi cité par un communiqué de la NASA.

D'après les données optiques et rayon X, les chercheurs ont estimé que le système CoRoT-2 est âgé de 100 à 300 millions d’années, ce qui signifie que la formation de l’étoile est achevée. Or, les observations de Chandra ont montré que CoRoT-2a est une étoile très active, avec une émission de rayons X produits par des champs magnétiques turbulents et puissants. Une activité que l'on trouve habituellement dans des étoiles beaucoup plus jeunes.

Une autre étoile compagnon

"Du fait de la grande proximité entre la planète et son étoile, il est possible que la rotation de l’étoile se soit accélérée et que les champs magnétiques soient restés actifs", a expliqué le co-auteur de l’étude, Stefan Czesla, de l’université de Hambourg. "S'il n'y avait pas la planète, cette étoile aurait abandonné la volatilité de sa jeunesse il y a cela des millions d'années", a t-il également ajouté. Cette idée provient en réalité de l'observation d'une seconde étoile compagnon qui orbiterait autour de CoRoT-2a à une distance environ un millier de fois plus grande que celle comprise entre la Terre et le Soleil. Mais cette autre étoile n'est pas détectée par rayons X, probablement parce qu’elle n’a pas de planète aussi proche que CoRoT-2b qui la conduit à rester active.

Enfin, les chercheurs ont évoqué un élément intriguant supplémentaire : CoroT-2b présente un aspect inhabituellement gonflé pour une planète dans une telle situation.“Nous ne sommes pas tout à fait certains de tous les effets qu’aurait pu causer ce type de rafale de rayons X, mais ceci pourrait être responsable du gonflement de CoRoT-2b,a indiqué Sebastin Schroeter avant de préciser : "Nous commençons tout juste à apprendre ce qui arrive aux exoplanètes situées dans ces environnements extrêmes".

Source Maxisciences
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 9:18