Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Burette : maison néolithique

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

La Burette : maison néolithique

Message par Apollyôn le Lun 19 Sep - 15:04

Découvert au XIX e siècle par Arcisse de Caumont, le site archéologique de la Burette continue de livrer ses secrets. L'éperon qui borde la vallée de la Seulles fait l'objet d'une troisième campagne de fouilles, après 2005 et 2007, sous la direction, à nouveau, de Gwénolé Kerdivel, docteur en archéologie, à l'université de Rennes. « Nous travaillons sur un site du néolithique moyen, soit 4 500 à 3 500 ans avant notre ère, attenant à un site de l'Âge du fer, soit 500 à 400 ans, avant notre ère, indique Gwénolé Kerdivel. Nous avons recueilli suffisamment d'éléments de la vie quotidienne pour affirmer que nous sommes sur l'emplacement d'un village néolithique. »
Un minutieux travail de fourmi a permis de mettre à jour de véritables trésors : fragments de céramique, silex taillés, ossements d'animaux et même graines brûlées. De précieux indicateurs pour comprendre les pratiques alimentaires de nos ancêtres. Mais il semblerait que la trouvaille la plus intéressante réside dans le plan d'une mystérieuse maison. « C'est la chose qui pose le plus de questions, avance Gwénolé Kerdivel. La maison ne peut pas être de l'époque gauloise car elle livre du mobilier néolithique. Si elle s'avérait une maison néolithique, la découverte serait importante. Ce serait seulement la deuxième identifiée dans le nord de la France. » Étrange coïncidence : la première vient d'être trouvée, le mois dernier, dans l'Orne. « Seul le radiocarbone permettra d'établir une datation. »

Le néolithicien breton s'apprête à mettre un terme à l'exploration du site. « Une grosse partie n'a plus besoin d'être fouillée. Nous allons remettre les matériaux collectés dans le contexte du néolithique. Il nous restera à comprendre la chronologie et l'organisation de cette concentration de fosses et de structures. » Le chantier a mobilisé une vingtaine de chercheurs, étudiants en archéologie ou archéologues amateurs, tous bénévoles. L'initiative a reçu le soutien financier du ministère de la Culture, du conseil général et de la commune.

source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Ouverture-au-public-du-chantier-de-fouilles-archeologiques-_14038-avd-20110917-61287974_actuLocale.Htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 28 Mai - 3:19