Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Archéologie en Petite Terre

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Archéologie en Petite Terre

Message par Apollyôn le Ven 26 Aoû - 20:57

Comme souvent, c'est à l'occasion de travaux qu'un site archéologique a été découvert en Petite Terre à la mi-aout. Dans le cadre d'un chantier de bâtiments administratifs pour la préfecture, des ossements humains ont été mis à jour vieux de près de deux siècles.
Des os humains provenant de plusieurs squelettes ainsi que des tessons de poterie. C'est la découverte qui a été faite sur ce chantier de Petite Terre, alors en terrassement. Le service culturel du conseil général a fait une première estimation temporelle : les ossements dateraient du début du 19ème siècle. Ils ont été transportés à la gendarmerie pour enquête et identification.

A son arrivée sur l'île, prévenu, l'archéologue et professeur d'histoire Martial Pauly s'est rendu sur le site. S'il n'a pu observer ces découvertes, il a trouvé dans un tas de terre et prélevé une molaire attestant qu'il s'agit bien ici de sépultures humaines. Non loin, Martial Pauly a observé un ancien niveau de sol en terre battue et une fosse à chaux. Un puits de section circulaire a été mis à jour : on y distinguerait des encoches creusées dans la paroi pour y descendre et il serait encore en eau.

De nombreux ossements et coquillages jonchent le sol, mais le peu de tessons que Martial Pauly a vu ne lui ont pas permis de dater avec précision la période d'occupation. Néanmoins, il estime qu'elle se rattache probablement à l'époque précoloniale pendant laquelle Dzaoudzi servait de refuge au sultanat (vers 1790-1843) et qui précède l'installation des Français. "Il serait intéressant de saisir cette occasion de fouille pour savoir si Dzaoudzi était occupé antérieurement", ajoute l'archéologue qui poursuit "cette découverte est donc d'un grand intérêt car le "vieux Dzaoudzi" n'est connu que par des descriptions et plans réalisés par la première administration coloniale en 1843".

Le site est localisé entre le palais du sultan Andriantsouli (actuellement sur la butte occupée par l'ancienne résidence des gouverneurs) et l'accès ouest de Dzaoudzi (aujourd'hui le quai Ballou). Le premier diagnostic archéologique que Martial Pauly a entrepris laisse supposer un contexte de quartier d'habitat en végétal, avec peut-être une mosquée de quartier au sol en terre battue, expliquant ainsi la présence de tombes et du puits. Selon lui, l'on sait par Passot que la densité des cases était très élevée sur l'îlot et que l'habitude y avait été prise d'enterrer les morts près des maisons.

La semaine prochaine, l'archéologue de la Drac en charge de la Réunion et de Mayotte se rendra sur place. Il aura la charge de décider de l'intérêt archéologique du site. Le chantier pourrait alors reprendre ou au contraire être arrêté pour des fouilles plus approfondies.



source : http://www.mayottehebdo.com/201108269450/archeologie-en-petite-terre


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 21 Fév - 22:13