Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Schattenjäger le Mer 3 Déc - 13:59

Dans les temps obscurs de la préhistoire, des hommes blancs et barbus ont débarqué sur le littoral du Nouveau Monde. Ils sont venus aux Indiens, leur apportant les sciences, les techniques, de sages lois et tous les éléments d'une civilisation fort avancée.

« Mes messagers racontent qu'ils ont trouvé après une marche de douze milles, un village qui pouvait bien avoir un millier d'habitants. Les indigènes les ont fort bien reçus, on les a fait entrer dans les plus belles maisons et portés en triomphe, on leur a baisé les mains et les pieds, bref, on a essayé par tous les moyens de leur montrer que Von savait les hommes blancs venus des dieux. Environ cinquante hommes et femmes les ont suppliés de leur permettre de retourner avec eux dans ce ciel des dieux éternels. »
Christophe COLOMB, 6 novembre 1492.

« Ils savaient pour ainsi dire tout; rien ne semblait leur être difficile, ni de tailler la néphrite, ni de fondre l'or, et tout cela, arts et sciences, procédait de Quetzalcóatl. »
Frère BERNARDINO de Sahagun.


Vos hypotheses ?
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Rick le Mer 3 Déc - 19:51

Le mythe de Quetzalcoatl , le Dieu blanc et barbu des Aztèques, il refusait les sacrifices humains et n'acceptait que les serpents et les oiseaux, une de ses apparences était d'ailleurs le serpent à plumes. Il étaitseigneur des aztèques à une époque, d'après leur mythologie un jour il reviendra de l'est.
En effet Quetzalcoatl s'embarqua sur un radeau de serpents et disparut à l'horizon vers l'est, on racontait qu'il reviendrait un jour. Cette prophétie fut exploitée ensuite par Cortès qui lorsqu'il toucha le sol mexicain en 1519, fut pris par l'empereur aztèque pour Quetzalcoatl venant reprendre possession de son royaume.
Pour le dieu blanc chez les aztèques la couleur blanche est très importante et symbolique le blanc est typiquement aztèque c'est par cette couleur qu'est évoquée leur ville, ainsi le temple est blanc c'est l'origine de leur ville Tenochtlitlan.
Le blanc est aussi chez eux la couleur de la mort sacrée . Le blanc est donc aussi la couleur de l’origine, des ancêtres dont la chevelure et le visage pâlissent, de la ville antique d’Aztlán.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par casseron le Jeu 4 Déc - 15:47

La planète Vénus ne porte-t-elle pas le même nom : Quetzalcoatl ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Jeu 4 Déc - 18:22

uniquement vis a vis de leur observation astral ... les dieux étants aussi des positions d'étoiles ...

ils n'avaient de toute façon aucune idée de ce qu'était une étoile ou une planète puisque pour eux c'est un dieux qui se lève dans le ciel le matin (l'étoile du matin) ... il y a un autre dieu qui était a l'inverse représenté par l'étoile du soir ...

en espérant que bon c'est pas pour une tentative de rapprochement aztèques vénusiens ? ... je te laisse aller voir sur le net ce qu'est vénus et ce que ça implique une telle planète !

après bon, j'avoue une chose, meme la science a fantasmé sur vénus la première moitié du 20 ème siècle en croyant vraisemblablement que cette planète possédait une végétation dense ... du en fait aux épais nuages imperçables meme avec d'énormes téléscopes ! la science de l'époque en concluait que vénus avait une atmosphère complement saturée d'eau comme le serait un monde fait d'un pole a l'autre de foret pluviale chaude et dense ... puisqu'une telle planète serait forcément cernée par l'humidité

elle aura vite déchanté avec les 1 ères sondes qui ont ramené vite a la réalité , l'un des milieux les plus hostiles du système solaire, si ce n'est LE plus hostile ...

aucune chance que de quelconques vénusiens puissent y avoir habité ou juste érigé une base ... avec 100 bars de pression, 400 degrés et de l'air completement chargé d'acide sulfurique et clhoridrique a PH très bas ... (soit qui ronge le métal en quelques minutes ...)
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par casseron le Jeu 4 Déc - 19:39

Pas de fantasmes vénusiens.

L'ennemi de Quetzalcoatl s'appelait bien Tezcatlipoca ? Et lui aussi, n'était-il pas une planète ?
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par sergent garcia le Jeu 4 Déc - 21:04

Si c'était bien une planète. comment tu interprète ceci ?
"...il brandissait un miroir magique qui lui permettait de prédire le futur et de voir dans le cœur des hommes." :?:
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par casseron le Jeu 4 Déc - 21:12

Pas si vite..... je répondrai à ta remarque plus tard.


Les
Aztèques craignaient et redoutaient sa nature capricieuse qui
l'amenait à répandre la misère et la mort aussi bien que la
santé, le courage et la bonne fortune. Ils employaient une
épithète révélatrice pour qualifier le dieu : Titlacauan,
"Nous sommes ses esclaves". Il présida à la première
ère de
la création et son affrontement avec
Quetzalcoatl se termina par un cataclysme.




Pour l'instant, je lis ce qui est écrit. Ces deux planètes s'affrontèrent, ce qui se termina par un cataclysme...et une nouvelle création. Au fait, à quelle planète correspondait celui qui était appelé "le miroir rouge fumant" ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Jeu 4 Déc - 21:59

hmm moi j'ai juste trouvé sur wiki que c'est le jumeau de Quetzalcoatl qui correspond lui aussi a une étoile ... soit xolotl

l'étoile du matin était donc Quetzalcoatl, et le soir son jumeau xolotl ... mais c'était la meme, puisque vénus est la plupart du temps la 1 ère du crépuscule et la dernière a l'aube du fait de sa proximité ...

donc 2 dieux pour la meme planète !

celui que tu cites ma fois ne correspond a aucun astre et serait donc un dieu surement maléfique donc plutot issu des entrailles de la terre je pense, je dis pas que c'est forcément ça ... mais bon dans la plupart des religions polythéistes : les dieux purs dans le ciel, les dieux impur et du mal dans les entrailles de la terre ...

sur wiki il n'a pas de correspondance astral mais bon wiki c'est wiki avec ses imprécisions et son aspect vague d'articles et définitions amateurs qui peuvent etre écrit par n'importe qui

sinon ton lien est dead casseron ...

moi je ne pense pas qu'il l'on vu comme un affrontement d'astre ... et puis de toute façon vénus en porterait les traces si cela avait une base d'un vrai cataclysme entre planète ... la terre en possède bien une de trace qu'elle n'a gardé jusqu'a aujourd'hui et pour encore quelques milliards d'années : la lune

bon apperement après recherche, il est condidéré comme la voute celeste lui meme, donc il correspond pas a 1 planète, mais comme le support des astres manifestement :

http://mythologica.fr/aztec/tezca.htm


après si vraiment il doit etre absoluement un astre, alors il ne peut etre que l'étoile polaire puisqu'il est le dieu du nord ...

mais bon en amérique centrale, l'étoile polaire doit etre super basse a l'horizon vu qu'elle est aligné avec le pole nord ... mais bon si il est le dieu du nord, si il doit avoir un astre ça ne peut pas etre autre chose ...

coeur fumant, devait surement posséder aussi ce nom car c'est a son honneur qu'ont été fait la grande majorité des sacrifices humains aztèques en sortant le coeur du sacrifié d'ou a mon avis le nom ... ou plutot "surnom"
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Jeu 4 Déc - 22:00

j'ai laissé volontairement ma 1 ère interogations si il n'était pas un dieu souterrains vu qu'il a quand meme quelques conotations maléfiques ...
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par sergent garcia le Ven 5 Déc - 19:33

casseron a dit;
"Au fait, à quelle planète correspondait celui qui était appelé "le miroir rouge fumant" ?"

certains l'identifierais à Mars... d'autres à un autre corp céleste non encore découvert au sein du système solaire;

Un corp qui aurait précipité Tezcatlipoca vers la Terre.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Ven 5 Déc - 19:55

heu si leur mythologie l'identifie comme une divinité qui représente le nord ... en + des autres choses qui le représent puisque c'est un dieu hétéroclite

moi je vois que l'étoile polaire dans ce cas ...

pourquoi aller chercher dans des astres qui correspondent pas trop a tout cela ?

après la civilisation serait dans l'hémisphère sud, bien évidement ça serait impossible du fait que l'étoile polaire la nuit passé l'équateur devient insivible donc sous l'horizon ...

mais aux tropiques pas de problème l'étoile polaire doit etre visible surtout que pas de chaines montagneuses au nord pour la masquer (car a ce tropique elle doit etre très basse a l'horizon mais indiquant le nord !)

pourquoi dans ce cas y proposer mars ou un autre astre ? alors qu'il y a un astre qui identifie clairement le nord ...

sinon sergent, l'autre astre tu voudrais évoquer nibiru ???
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par sergent garcia le Ven 5 Déc - 20:22

alpacks a dit;
heu si leur mythologie l'identifie comme une divinité qui représente le nord

Le nord d'aujourd'hui n'était pas le nord d'hier (si ce mythe évoque bien l'arrivé d'un astre)

"sinon sergent, l'autre astre tu voudrais évoquer nibiru"

ça reste une hypothèse comme une autre;
Dans les années 80 les naines rouges, les naines brunes restaient un modèle théorique depuis les années 90 elles ont été officialisées et on en connais précisément.
Si notre système solaire fait partie d'un système double, la difficulté c'est de chercher dans la bonne direction un astre qui serait vraisemblablement à peine plus grands que Jupiter (avec un ou plusieurs satellites ?) il devrait être situé à une très longue distance avec un spectre très faible quasiment impossible à détecter avec un matériel installé sur Terre.

Que connait-on vraiment au-delà de pluton ?

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/une-naine-brune-froide-chainon-manquant-entre-etoile-et-planete_15224/
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Schattenjäger le Sam 6 Déc - 14:54

Si je ne me trompe pas,

Selon le legende mayas, NIBIRU a un cycle de 3600ans.
elon la NASA depuis 2007, le soleil a un cycle de rechauffement de +/- 3600ans également.

Les mayas parle de fin de cycles et de catastrophe. La NASA parle de risque innévitable de fonte des poles non par par notre pollution, mais par le rechauffement du soleil. (Les poles de mars fonde également)

Alors les mayas qui prennaient le soleil comme un dieu, n'auraient pas inventé NIBIRU comme une version imagé du soleil ?
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par casseron le Sam 6 Déc - 16:50

Récapitulons. Quetzalcoatl = Vénus à coup à peu près sûr.

Tezcatlipoca, plus difficile à identifier mais présentant les caractéristiques dans le nom et les attributs de Mars.

Devinette : où trouve-t-on la même histoire avec ces deux planètes impliquées dans un cataclysme cosmique ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Schattenjäger le Sam 6 Déc - 16:51

Chez les Grecs nottament, peu être aussi les sumériens
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Sam 6 Déc - 18:44

Le nord d'aujourd'hui n'était pas le nord d'hier (si ce mythe évoque bien l'arrivé d'un astre)


l'étoile polaire indique le nord géographique et non magnétique, et il est imuable, après les étoiles bougent certes ... mais l'étoile polaire semble rester sur le meme axe au fil des siècles et millénaires ...

elle servait de nord depuis très très très longtemps ...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Sam 6 Déc - 19:07

Que connait-on vraiment au-delà de pluton ?


voyager y est et meme en train de sortir du système solaire, elle a eu des années pour repérer quelques choses sur ses orbites en traversant au de la de pluton ...

les objets transneptuniens en tout cas ne sont pas tous connus c'est sur, mais au vu maintenant de la stabilité de ce qu'on y observe pas d'objet très massif c'est certain ... sinon si une planète d'une telle taille serait dans le coin , que se soit plutot ou tout les récents objets transneptuniens recement découvert tous se seraient soit fait happer par son atraction si elle était par la ... soit subirait des irrégularités évidentes ...

hors rien de concret en astronomie permet de penser cela, il faut savoir aussi que ce soit une naine brune, elle émetrait asser de lumière pour qu'on la voit sans souci ... bien des naines brunes locales sont visibles alors que pourtant a plusieurs années lumières ... bon au téléscopes la plupart bien entendu ...

mais en infra rouge elle n'échapperait a personne, car une naine brune est toujours très chaude, ni un champ magnétique concéquent aussi qui serait nettement mis en évidence ...

une naine brune sinon, fait dans les minimums environs 10 a 20 fois la masse de jupiter ... un tel objet marquerait nettement au de la de neptune que se soit en infra rouge, ou en champ magnétique ... après au niveau gravitationel la c'est autre chose encore ...

après je crois qui tu évoques le cas d'une naine brune hors système solaire, et que ce soit l'une de ses planètes en orbite qui puisse etre nibiru en question ?

ce qui serait quasi impossible aussi, après le champ d'appelation des naines brunes est très vaste hélas ... plusieurs fois on a vu l'astronomie nommer en naine brune des étoiles largement plus grosses et suffisament émetrice de lumière (rougeatre) qui faisait moins de 20 fois le soleil ... tout le problème est la

cela peut aller de 0.07 masse solaire a 0.7 (0.7 étant un seuil de masse d'étoile ou l étoile a du mal a parfaitement auto entretenir correctement ses réactions nucléaires au centre et perd donc son éclat blanc jaune très brillant pour tendre vers du rouge, jusqu'au noir total n'émettant pas de lumière pour les 0.07 ...)

c'est un gros problème actuellement avec ce genre d'appelation

mais bon on peu se dire que 360 degrés du ciel a été inspecté a l'infrarouge dans l'optique de tenter de voir des objets non lointoins mais relativement froid ...

mais une chose est sure, ni un astre comme nibiru rentrerait dans le système solaire, elle y laisserait un beau merdier gravitationel qui laisserait des traces, soit des mars déviées obligatoirement, des champs d'asteroïdes completement brisés en toute part et toute direction ect ...

je crois pas que c'est ce que l'on observe
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8083

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par casseron le Sam 6 Déc - 19:41

Concernant l'immuabilité de l'étoile polaire....celle que l'on voit aujourd'hui n'était pas celle que voyaient nos ancêtres.

Citons Wikipédia :

Draconis (Thuban) [modifier]


α Draconis (Thuban) est probablement l'étoile la plus connue de la constellation du Dragon, au point que l'α lui a été désigné par Johann Bayer. Pourtant, il ne s'agit en aucun cas de l'étoile la plus brillante de la constellation (elle n'est que 8e). Mais, à cause du phénomène de précession des équinoxes, Thuban indiquait presque exactement le pôle nord céleste il y a 4 700 ans, place qui a échu de nos jours à α Ursae Minoris,
appelée pour cette raison l'étoile polaire ; par conséquent, α Draconis
était l'étoile polaire lors de l'apogée de la civilisation égyptienne
antique et les temples égyptiens étaient souvent construits en
référence à cette étoile. Elle se trouve désormais à plus de 25° du
pôle.
Et oui, tout bouge... Et pourtant, cette encyclopédie n'admet pas les combats célestes du passé.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par sergent garcia le Dim 7 Déc - 21:55

Je parle d'un objet plus que transneptunien, un objet situé a l'extérieur su sytème solaire. Pas un astre qui pénètrerait ou qui aurait pénétré au sein du système solaire mais plutôt un astre à 1/2 parsec très petit mais très dense, un type de naine brune non encore découvert (les découvertes concernant ces astres sont encores jeunes)

Un astre trop refroidis pour être encore détecté par nos IRA, COBE, IRIS et consors, insuffisemment sensible pour ce genre de corps. Je ne parle pas d'un astre qui pénètrerais notre système mais d'un astres dont la gravité serait suffisante pour dévier d'autres corps errants (planétoîdes errants, astéroïdes, comêtes) vers notre système avec les effets et/ou les catastrophes qu'ils pourraient produirent sur les planètes internes;


Deux scientifiques du Binary Research Institute ont vu dans les caractéristiques orbitales de Sedna, un planétoïde situé au-delà de Pluton, des indices concordant sur le fait que le Soleil appartiendrait à un système binaire ! C'est-à-dire, un système composé de deux étoiles liées gravitationnellement tournant autour de leur centre de gravité commun.

Cette hypothèse, n'est pas nouvelle mais, elle s'appuie plus sur des calculs théoriques que des observations, quelques soient les longueurs d'ondes. Reste que la découverte de Sedna relance ces spéculations d'autant plus que sa position orbitale n'est pas cohérente avec les modèles de formation du Système Solaire.

Selon ces deux scientifiques, Sedna serait la première preuve directe de l'existence d'un compagnon stellaire au Soleil. Les dernières observations du planétoïde montrent que le déplacement autour du Soleil se fait sur une orbite elliptique des plus inhabituelles d'environ 12.000 ans !

La plupart des astronomes vous le diront, il est très difficile d'imaginer que Sedna ait pu maintenir son orbite fortement elliptique durant ces derniers milliards d'années. Puisque la mécanique céleste impose que cette excentricité s'use progressivement avec le temps et finisse par se circulariser, il est logique de supposer que Sedna démontre ainsi l'existence probable d'une force d'attraction inconnue au sein de notre Système Solaire, vraisemblablement un compagnon obscur de notre Soleil. Autrement dit, Il serait en résonance, c'est-à-dire subirait une perturbation gravitationnelle périodique avec cet autre objet.

Autre anomalie, la position qu'occupe Sedna dans le Système Solaire. Certains astronomes pensent que le planétoïde ne devrait pas s'y trouver. En effet, aucun des modèles de formation du Système Solaire explique sa position. Fondamentalement, aucune force, ou tout autre événement, n'aurait pu l'installer sur cette orbite. A cette distance, Sedna n'est pas suffisamment proche du Soleil pour être affectée et ne s'en éloigne pas assez pour être influencée par une autre étoile que le Soleil. En quelque sorte, Sedna est coincée sur son orbite, sans aucune échappatoire possible ! Il n'est pas possible de le déloger du seul fait des forces gravitationnelles.

Pour expliquer cette singularité, les scientifiques supposent que le planétoïde a été installé sur sa position actuelle au début de l'histoire de la formation du Soleil et de ses planètes. Non pas par le Soleil, mais une autre étoile qui se trouvait alors proche du Soleil.
---------

Tous ça reste aujourd’hui de la théorie…tout comme certains corps astronomiques l’était avant d’être découvert et reconnu officiellement.
Les recherches civiles dans ce domaine ont débutée depuis peu. Mais celles des miltaires ? Qui ont plus de moyens !
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Passiflore le Lun 8 Déc - 16:36

D'autres peuples, de par le monde, racontent que dans un lointain passé, des visiteurs venus du ciel leur ont enseigné diverses choses, qu'ils ne pouvaient pas savoir autrement...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par alpacks le Lun 22 Déc - 9:34

j'ai essayé de trouver sur le net comment pourrait on évaluer la temperature, donc la visibilité ou non a l'infrarouge d'une naine brune a proximité de notre système solaire. Dans le cas bien entendu d'un système double, je pense un truc crucial dans une telle tentative de vision serait de voir ou peu etre la naine brune, et ou peut elle ne pas etre ...

je veut parler bien entendu se sa possible position vis a vis de l'ensemble du système solaire, et déja j'en ai conclu qu'elle ne peut normalement pas etre au dela du nuage de oort. Si une naine brune, issue d'une acrétion en système double existe, alors elle ne peut etre que dans le volume interne au frontière du nuage de oort interne ... je veut pas dire ce ballade dans le nuage de oort, mais je veut dire que si système double il y a, alors le nuage de oort marque la frontière pour les 2 étoiles. Puisque le nuage de oort est le résidu externe maximal de l'ensemble du nuage de la nébuleuse d'acrétion qui a formé le système qu'il soit simple ou double ...

J'ai tenté de voir quelle réponse a trouver la dessus, dans le cas ou si la naine brune serait a l'exterieur du volume du nuage de oort, ben la froideur du nuage relativement épais pourrait etre un obstacle direct a l'observation a l'infrarouge de la naine brune. Mais bon j'ai éradiqué cette possibilité, la naine brune si elle existe, doit forcément etre dans les frontières internes a ce nuage de glace roche et poussière si les 2 étoiles sont issues de la meme nébuleuse. La naine brune a donc normalement le meme age que le soleil soit environ 5-6 milliards d'année, soit un peu + que l'ensemble du système planétaire a quelques centaines de millions d'année près.

Les modèles mathématiques de la physique des naines brunes prévoit normalement au minimum 400 kelvin a leur surface pour les plus vielles et anciennes naines brunes et un minimum de 2000 kelvin et surement + pour les naines brunes très jeunes accompagnant par exemple des étoiles formées il n'y a que quelques dizaines/centaines de millions d'années. Il y a meme des naines brunes capable d'émettre de la lumière orange/marron, soit dans les naines brunes les plus massives et donc chaudes ... qui doivent sans peine arriver a 3000-3500 kelvin en surface

Si le soleil a une petite "soeur", c'est une naine brune d'age d'etre dans les limittes basses de temperature soit a 400-500 kelvin (environ 200-250-300 degrés de surface). C'est la que j'ai de forts doutes, un corps d'au moins 13x la masse de jupiter avec une temperature de surface de 300 degrés minimum ne devrait pas passer inaperçu au detecteur infrarouge lors des observations des points éloignés du système solaire ... et bon depuis le temps normalement tout le volume du ciel terrestre donnant sur le fond du système solaire a du etre balayé a l'infra rouge !

Elle devrait faire environ 200 000 a 300 000 km de diamètre environ, et je pense pas qu'un objet de cette taille a 200 degrés ou + puisse passer inaperçu a ce point la ! (jupiter en fait 140 000, bien que les naines brunes ont au minimum 13x la masse de jupiter, elles n'ont pas 13x le diamètre du fait qu'elle sont forcément beaucoup + dense ce qui fait que la taille n'est pas proportionelle a la masse, le soleil fait bien 1 400 000 km soit 10x jupiter en taille, mais pourtant des milliers de fois + lourde)

Par exemple CFBDS0059, une naine brune découverte récemment a 40 années lumière dans la constellation de la baleine, la plus froide actuellement découverte, a pu etre révelée a l'infra rouge ! meme si ce n'est pas ce procédé qui a permis de la découvrire, l'observation a l'infrarouge une fois sa connaissance acquise a pu se faire sans difficulté

un lien pour cet exemple : http://www.insu.cnrs.fr/a2564,naine-brune-tres-froide-trait-union-entre-etoiles-planetes.html

C'est autre chose que du wiki en source, bien que le contenu sur wiki sur les naines brunes soit tout issue apperement de techno science.net (me méfie beaucoup de wiki au vu de ses sources parfois amateur vu qu'on peu modifier les articles). Si l'on parvient a avoir une image infra rouge d'une naine brune, la plus froide jamais découverte a 40 années lumière, alors la théorie de la naine brune en système double avec le soleil s'effrite d'un coup quand meme ...

Au vu du nombre de fois que le système solaire a été fouillé a l'infra rouge par les nombreux observatoires du monde avec de nombreux téléscopes de tailles differentes ...

j'avais parlé au début de cette réponse, de la tentative de savoir si possible ou non qu'elle soit en dehors du nuage de oort soit au de la, car il est vrai que toute la glace présente dans ce nuage a -200 -250 degrés voir peut etre encore + froide, pourrait peut etre masquer la chaleur émise par la surface de la naine brune a proximité. Mais il est quasi impossible que la naine brune en question puisse s'etre formée indépendement de la nébuleuse solaire ... et donc avoir sa propre nébuleuse, ce qui l'aurait positionée hors du nuage de oort ... en vrai elle ne peut qu'etre dans le volume défini par la frontière du nuage de oort interne

ce qui fait que, normalement la glace du nuage de oort ne peut pas faire écran pour tenter d'expliquer pourquoi on ne la verrais pas a l'infrarouge. je crains que cette théorie au final, s'effondre très vite. Mais c'est toujours une voie a explorer et tenter de vérifier, c'est toujours bon, pour travailler sur les modèles théoriques d'effondrement des nébuleuses stellaires en acrétion

EDIT: D'ailleurs cela me fait penser qu'on devrait créer un sujet la dessus, vu qu'a la base on parle plutot de divinité ect ... shatten a crée la recement un sujet sur NIBIRU, donc me disais que peut etre faudrait résumer ou copier coller nos débats la bas ... car c'est plus proche de ce dont on parle

Contenu sponsorisé

Re: Amériques Précolombiennes: le Mythe du Dieu blanc

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 8:41