Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Arras : Les archéologues à la recherche de l'église classique de l'abbaye de Mont-Saint-Éloi

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Arras : Les archéologues à la recherche de l'église classique de l'abbaye de Mont-Saint-Éloi

Message par Apollyôn le Mar 16 Aoû - 14:36

C'est parti pour trois campagnes de fouilles, de six à sept semaines chacune, au pied des tours de Mont-Saint-Éloi. Jean-Michel Willot, à la tête du service d'archéologie préventive du Département, peut voir loin. « Tout reste à faire. Les textes ne suffisent pas », résume l'homme, pelle en main, à deux pas des fondations mises au jour en 2010.

« L'an dernier, le diagnostic avait pour but d'évaluer le potentiel archéologique et de définir les problématiques de recherche », explique Jean-Michel Willot. Les résultats ont été tels que les fouilles programmées ont été autorisées. Un petit pas pour le visiteur, mais un pas de géant pour les archéologues. « Dans le Nord - Pas-de-Calais, il y a peu de fouilles programmées. Il y en a quatre... » D'où le caractère exceptionnel des travaux entamés.

Les archéologues ont dressé un début de plan de l'église de 1750 : « Cette année, on va compléter le plan, à l'emplacement du choeur, et du colatéral est. On va essayer de comprendre le chantier de l'église classique, les matériaux, la manière de construire, quel type de fondations ont été utilisées. On va essayer d'établir une chronologie », annonce Jean-Michel Willot, qui espère aussi repérer des restes de l'abbaye gothique antérieure. Mais où ?

À ce jour, un groupe travaille sur une zone où sont dégagées les fondations d'un ensemble de chapelles rayonnantes de l'église de 1750. D'autres secteurs d'intervention, sur les 2 500 m² du terrain, ont été ciblées grâce à des recherches documentaires. À l'arrière de l'église, les restes de bâtiments conventuels apparaissent. Ici, « un bâtiment partiellement détruit lors de la construction de l'église classique. Ici, on voit l'effondrement de la voûte du cellier », indique M. Willot. Près des tours, un groupe s'affaire autour de sépultures. Une dizaine. Les archéologues pensent pouvoir en trouver une cinquantaine. L'objectif : « Connaître les populations qui vivaient là. » Après la découverte des ossements, leurs analyses livreront peut-être autant de secrets que les pierres enfouies.



source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Arras/actualite/Secteur_Arras/2011/08/16/article_les-archeologues-a-la-recherche-de-l-egl.shtml


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 8:17