Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le passé immergé de Saint-Simon mis au jour

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Le passé immergé de Saint-Simon mis au jour

Message par Apollyôn le Lun 15 Aoû - 13:57

Des fouilles subaquatiques sont réalisées depuis plusieurs années à Saint-Simon, de nombreux objets ont été remontés à la surface.

Déjà bien connu pour son musée dédié à l'époque des Gabariers, le village de Saint-Simon dévoile un passé beaucoup plus lointain grâce aux fouilles subaquatiques menées depuis plusieurs années. Repéré lors de prospections en 2000, le site fluvial de Haute-Moure, situé à proximité du bourg, a attiré la curiosité de Jean-François Mariotti, directeur de recherches archéologiques régionales. Il collabore avec Jean-Pierre Gailledreaud, archéologue bénévole, et plusieurs étudiants en archéologie.

De nombreux vestiges d'époques différentes ont été retirés des sédiments de la Charente. En une dizaine d'années, l'équipe a fait de multiples découvertes: poignards en silex, grattoir, ossements d'aurochs, bracelet de l'âge de fer, fibule de l'époque gallo-romaine, morceaux de poteries. Tous ces objets ont été analysés au carbone 14. [note d'Apollyôn : sic. on ne peut dater au C14 que les matières organiques]

«En 2010, nous avons trouvé un polissoir datant du néolithique [3500 avant J.-C.]. Cette année, ce sont les vestiges d'une ancienne pêcherie datant du XIe siècle», annonce Jean Pierre Mariotti: des pieux reliés entre eux par des claies de sarments de vigne; l'ensemble en forme de V pour diriger le poisson vers un filet ou une nasse.

«Une campagne de fouilles subaquatiques, ça se prépare», indique Jean-Pierre Gailledreaud. Après les autorisations officielles, la collecte de renseignements et d'informations sur le site, la prise de photos aériennes, les chercheurs procèdent à un relevé topographique à l'aide d'un théodolite, appareil servant à délimiter un périmètre de 3 mètres sur 5 matérialisé par des liteaux blancs au fond de l'eau. Une pompe commandée de l'extérieur aspire les sédiments sur un tamis. Chaque plongeur, muni d'une truelle, sonde le fond et découpe minutieusement des portions susceptibles de contenir des éléments, analysés précisément par Jean-Jacques Morrisson, archéologue bénévole.

L'importance des découvertes a motivé le déplacement des responsables de la Société d'archéologie et d'histoire de Charente-Maritime, de la Société régionale d'archéologie et de plusieurs élus locaux. «Ces fouilles peuvent se réaliser grâce à une collaboration étroite entre archéologues bénévoles, l'aide de l'association Village gabariers, les subventions du conseil général, du Service régional d'archéologie, du prêt de la barge par la Direction départementale du territoire», explique Jean-Pierre Gailledreaud. Maire et partie prenante dans les résultats de ces fouilles, Jean-Jacques Delage espère mettre en valeur ces découvertes auprès du grand public et des scolaires dans une future construction annexe du Musée des gabariers.




source : http://www.charentelibre.fr/2011/08/15/le-passe-immerge-de-saint-simon-mis-au-jour,1050054.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 10:33