Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les plésiosaures auraient été vivipares

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Les plésiosaures auraient été vivipares

Message par Apollyôn le Ven 12 Aoû - 18:08

Le fossile d’un plésiosaure, en pleine gestation suggère que les femelles de cette espèce donnaient naissance à leurs petits.

Les plésiosaures étaient de grands reptiles carnivores aquatiques. Il est parfois dit familièrement qu'ils ressemblaient « à une tortue avec un serpent au travers du corps ». Ils vivaient durant le Mésozoïque, de - 251 à -65,5 Ma. Le fossile sur lequel ont travaillé de l'université Marshall et du Musée d'histoire naturelle de Los Angeles mesure plus de quatre mètres et est vieux de 72 à 78 millions d'années.

Sa découverte ne date pas d’aujourd’hui mais il n’a été analysé que récemment. Les chercheurs le décrivent dans la revue Science comme une femelle portant un petit pas encore né. La grande taille du foetus suggère qu’au lieu de donner naissance à de nombreux petits comme d’autres reptiles vivipares du Mésozoïque, les plésiosaures n’avaient qu’un seul petit de grande taille.

D’autres embranchements de reptiles aquatiques de cette ère donnaient aussi naissance à leurs petits mais la question de la « viviparité » des plésiosaures restait un mystère malgré une excellente série de fossiles retrouvés depuis deux cents ans.

D’autres espèces marines qui procèdent ainsi tels que les baleines s’occupent beaucoup de leur progéniture comparées à d’autres animaux. Bien que d’autres indices soient nécessaires pour valider cette hypothèse, les auteurs suggèrent que les plésiosaures aient pu aussi prendre soin de leur petit après sa naissance.




source : http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20110812.OBS8461/un-fossile-de-dinosaure-marin-avec-un-embryon.html



Reptiles marins de l’ère secondaire, les plésiosaures – qui n’étaient pas des dinosaures – étaient vivipares, comme le montre un embryon fossilisé dans le ventre de sa mère.

On savait depuis longtemps que les plésiosaures, bien qu'on les considère comme des reptiles (un groupe mal défini), n’avaient pas les caractéristiques morphologiques leur permettant de sortir de l’eau pour aller pondre des œufs sur la plage, à la façon des tortues marines. Mais curieusement, alors qu’ils étaient abondants dans les mers du Crétacé où ils constituaient de dangereux prédateurs, aucun fossile associé à un embryon n’avait jusqu’à présent été retrouvé, ce qui laissait planer des doutes quant à leur viviparité.

Un article récemment publié dans Science et donné en lien ci-dessous montre que c’est maintenant chose faite. Un remarquable fossile de maman plésiosaure adulte de l’espèce Polycotylus latippinus a finalement été trouvé associé aux restes de sa progéniture pas encore née. L’ensemble est daté de 78 millions d’années, peu de temps avant la disparition des dinosaures et des grands reptiles marins du Crétacé, il y a environ 65 millions d’années.

Les fossiles font actuellement partie d’une exposition du Natural History Museum's Dinosaur Institute. Mais il a fallu longtemps avant que les chercheurs ne se prononcent sur la nature exacte de ce qui avait été trouvé dans une couche de sédiments marins du Kansas puisque les restes fossilisés ont été découverts en… 1987 !

L’embryon lui-même est presque complet puisqu’il contient 20 vertèbres, des côtes, des épaules, des hanches et même des os des nageoires. Il dénote de ceux déjà retrouvés associés à d’autres reptiles marins du Secondaire en ce qu’il est de grande taille par rapport à sa mère.

Si l’on se fie à la biosphère actuelle, où n’existent malheureusement plus de proches cousins des plésiosaures, on peut spéculer sur les caractéristiques de la viviparité de ces reptiles et en déduire qu’elle allait peut-être de pair avec un comportement social poussé. La mère devait sans doute s’occuper d'un seul petit à la fois.


source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/paleontologie/d/les-plesiosaures-etaient-vivipares-un-embryon-fossile-le-prouve_32822/



edit : même sujet, je fusionne


Dernière édition par Apollyôn le Lun 15 Aoû - 15:52, édité 2 fois


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Découverte d’un fossile de dinosaure marin avec son embryon

Message par Macha le Dim 14 Aoû - 9:00

Découverte d’un fossile de dinosaure marin avec son embryon


Le fossile d'un reptile marin vieux de 78 millions d'années ainsi que son embryon bien formé a été découvert par des paléontologues. Le spécimen unique, révèle que ce plésiosaure ne pondait pas d'œufs et donnait naissance à ses petits, selon l'étude parue jeudi dans la revue Science.

Cela fait près de 200 ans que l'on découvre des fossiles de plésiosaures et pourtant, il semblerait bien qu'on soit loin de tout savoir sur cette espèce de dinosaure. En effet, un fossile d’une femelle en pleine gestation a récemment été découvert et suggère que les femelles donnaient naissance à leurs petits au lieu de pondre et d'attendre l'éclosion des œufs.

Selon les caractéristiques du squelette mis au jour, ce plésiosaure adulte carnassier, un Polycotylus latippinus, mesurait près de 4,7 mètres de long et était muni de quatre nageoires. Vieux de 72 à 78 millions d'années, il portait un embryon au corps bien développé et déjà doté de côtes, de vingt vertèbres, de hanches et d'os des nageoires, décrit LeMonde.

En vérité, le fait que les plésiosaures mettaient bas, n'avait jusqu'ici pas été avéré. En effet, des indications font état de plusieurs groupes de reptiles aquatiques du Mésozoïque qui donnaient naissance de cette manière. Mais, les interrogations concernant la "viviparité" des plésiosaures restaient un mystère , note Sciences et avenir.

La viviparité confirmée

Pour Robin O'Keefe, un biologiste de l'université Marshall en Virginie et Luis Chiappe, directeur du Musée du dinosaure au Musée d'histoire naturelle de Los Angeles, où ce "double fossile" est actuellement exposé, il s'agit ainsi de la première preuve que les plésiosaures mettaient bas plutôt que de pondre et faire éclore des œufs, rapporte LeMonde.

Plus surprenant encore, la grande taille du fœtus suggère qu’au lieu de donner naissance à de nombreux petits comme d’autres reptiles vivipares du Mésozoïque, les plésiosaures n’avaient qu’un seul petit de grande taille.

Cette espèce de dinosaure, dont on ne connaît pas de descendants vivants, étaient des espèces marines très courantes dans les océans de la Planète durant l'ère du Mésozoïque. Par analogie avec le comportement d’autres espèces marines actuelles, telles que les baleines qui procèdent ainsi et qui s’occupent beaucoup plus de leur progéniture, il est possible que les plésiosaures aient pu aussi prendre soin de leur petit après sa naissance. Toutefois, d'autres indices sont nécessaires pour valider cette hypothèse.

Source : http://www.maxisciences.com/fossile/decouverte-d-un-fossile-de-dinosaure-marin-avec-son-embryon_art16338.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 0:22