Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Robot U&P le Sam 6 Aoû - 16:57

Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?



Romancier ou témoin, nous baignons dans le même moule culturel du fait de notre éducation durant notre enfance et de notre style de vie une fois adulte. Ainsi, quoi de plus logique que d’avoir des descriptions similaires, des structures narratives identiques, qu’il s’agisse d’un récit imaginaire ou correspondant à une expérience vécue, du moment qu’il a pour sujet l’étranger et le bizarre ?

Lire la suite : http://lecercle-leblog.over-blog.com/article-science-fiction-et-soucoupes-volantes-une-correspondance-pas-si-enigmatique-que-cela-79816185.html
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par FLAM le Sam 6 Aoû - 17:39

On ne peut voir que ce que l’on peut concevoir. Imaginons que vous ayez en face de vous, à quelques mètres à peine, une entité physique, bien réelle, concrète au point que si vous avanciez droit vers elle, vous finiriez par la heurter, mais tellement étrangère à votre système de pensée, à vos connaissances et à vos représentations mentales que vous n’auriez jamais pu imaginer son existence, jamais pu concevoir ses caractéristiques4. Et bien, cette entité pourtant bien présente, vous ne la verriez pas. Ou alors, vous ne la percevriez que très partiellement, selon la capacité de votre cerveau à adapter son champ conceptuel aux stimuli générés par son environnement physique.
Peut-être qu'on ne s'attarderait pas trop sur tous les détails mais on verrait quand-même clairement l'entité devant nous, non ?


___________________


avatar
Thierry du Languedoc
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 397

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Thierry du Languedoc le Sam 6 Aoû - 22:33

Ben, pour être honnête, je n'en suis pas certain - comme vous le noterez, je ne suis pas catégorique non plus. Nos yeux ne peuvent percevoir l'ensemble du monde du visible. Nous savons déjà qu'il existe des spectres que nous sommes incapables de percevoir au naturel, comme les infrarouges.

A partir de là, il n'y a qu'un pas pour envisager, ce que fait M. Jimenez bien mieux que moi, que notre cerveau est incapable de percevoir l'ensemble de notre réalité environnementale. D'où la question, "Peut-on percevoir ce que l'on ne peut pas concevoir?".

Par définition, ce qui ne peut être conçu ne peut être envisagé. Je ne peux bien évidemment pas donner d'exemple précis.

Un chat. Chacun peut concevoir un chat. J'en ai un en ce moment qui tente, tant bien que mal, de taper sur le clavier à ma place... Une notion, telle que celle de "Liberté", est concevable, quoique non visuelle. Mais n'est-il pas envisageable que certaines réalités soient inconcevables? Et non intégrables à notre schéma de représentations visuelles? Et donc non perceptibles dans leur intégralité, dans leur perfection si j'osais. Chacun peut dessiner un schéma en 3 dimensions. Longueur, hauteur, profondeur. Admettons que le temps soit la 4°. Qui, à l'heure actuelle, serait à même de définir la cinquième, voire la sixième ou je ne sais quelle dimension? Ce sont pourtant des concepts connus, mais dont la perception, la représentation s'avèrent pour le moins ardus.

Bon, maintenant que je vous ai tous Sleep , je vous laisse. A+


___________________


Thierry
http://lecercle-leblog.over-blog.com/
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4972

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Achim le Dim 7 Aoû - 18:41


@ Captain future

"Peut-être qu'on ne s'attarderait pas trop sur tous les détails mais on verrait quand-même clairement l'entité devant nous, non ?"

Si tout ou partie de la créature était dans le spectre visible par un humain, bien sûr qu'on la verrait, sauf si la rapidité de ses mouvements excédait la persistance rétinienne.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Macha le Dim 7 Aoû - 19:14

Je pense que nous interprétons ce que nous observons en comparaison de ce que nous connaissons. C'est bien sur mon avis.

Imaginons que je fasse une rencontre inopinée ou une observation étonnante d'un objet qu'il m'est impossible de décrire, parce que complètement inconnu de "mon environnement". Ma seule possibilité est de décrire cet "être" ou "cet objet" en le comparant à ce qui peut être "admis et compris" par mes congénères. Et c'est bien parce que l'explication ne peut être "qu'extraordinaire" et "inconcevable" que j'ajouterais dans ma description des comparaisons "imagées". On retrouve ce genre d'imageries d'ailleurs dans les contes, les légendes.

Un exemple parmi tant d'autres. Ces portes (ou vortex) dont il question dans certains contes, qui surgissent de nulle part en pleines forêts et où un promeneur égaré va s'engouffrer et découvrir un monde inconnu. A le lire dans un conte, l'histoire va passer, mais dans notre réalité, le concept n'est pas le même. Que peut-on dire alors ! Qu'il existerait sans doute des "mondes" ou des "dimensions" tellement infimes qu'ils ne seraient pas perceptibles à notre vue, mais cela suppose aussi qu'une catégorie de personnes puisse être sensible à ces "réalités" ou "dimensions". Donc une différence "physique" ou "organique" qui fait que leur "vue" soit plus affinée que celle du commun des mortels.

Difficile d'avoir une opinion très claire sur ce sujet : autres réalités, imagination, hallucination, rêve ... ? Cela supposerait aussi que les observations d'objets ou d'être soient à intégrer à ces dernières données, mais cela complètement "contradictoire" avec les témoignages obtenus ...

(bah oui c'est un peu confus tout ça hein mais on est dimanche ! )




avatar
Thierry du Languedoc
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 397

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Thierry du Languedoc le Dim 7 Aoû - 19:46

Je reviens là-dessus:
"Peut-être qu'on ne s'attarderait pas trop sur tous les détails mais on verrait quand-même clairement l'entité devant nous, non ?"
Il est possible que nous puissions en effet percevoir une partie du "phénomène" - à défaut d'un autre mot. La théorie de M. Jimenez l'envisage et cela paraît logique. Cela expliquerait d'ailleurs le manque de précision apparente de certains témoins lorsqu'il tentent de décrire ce qu'ils ont vu ou encore l'apparente absurdité de leur récit.
A+


___________________


Thierry
http://lecercle-leblog.over-blog.com/
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par OLOVNI le Lun 8 Aoû - 0:09

Reste a savoir dans quelles circonstances le phénomène veut être vu
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4972

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Achim le Lun 8 Aoû - 1:14


@ Thierry du Languedoc & OLOVNI

"Cela expliquerait d'ailleurs le manque de précision apparente de certains témoins [...] ou encore l'apparente absurdité de leur récit."

"Reste a savoir dans quelles circonstances le phénomène veut être vu"

A mon sens, le phénomène joue sur tous les tableaux ; le manque de compréhension ne peut être systématiquement invoqué pour interpréter l'absurdité de certains récits. Il est évident que l'absurdité pure est partie intégrante du phénomène, mais si on peut soupçonner une teneur symbolique non décryptée dans des cas comme celui de Carl Higdon en 74 ou José Antonio au Brésil, des cas comme celui de Cisco Grove en 64 relèvent du plus pur grand guignol.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4972

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par Achim le Lun 8 Aoû - 1:25


@ Macha

"Je pense que nous interprétons ce que nous observons en comparaison de ce que nous connaissons. C'est bien sur mon avis."

Je pense que ce n'est que partiellement vrai. La preuve, c'est que des témoins qui ont vu des OVNI AVANT que le phénomène ne soit répertorié ont décrit...... des OVNI. Sauf qu'ils n'avaient aucun ordre à quoi se référer, ce qui a dû les plonger dans l'angoisse, étant entendu qu'en linguistique, il est dit qu'une notion ou un fait n'ayant pas de nom n'existe pas.

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1168

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par hocine le Lun 8 Aoû - 20:48

A l’âge de 14 ans j’ai vu le premier objet inconnu dans le ciel, pour moi et plus d’une centaine de témoins on ne savait pas quoi, on n’a pas pensé à une soucoupe volante ou à autre chose venant d’un autre monde, l’objet n’avait pas une forme de soucoupe mais il était là fixe dans le ciel.

C’était en 1960 à l’âge de 16 ans que j’avais eu des soupçons ,j’étais dans un « endroit » ou j’avais le pressentiment que nous étions pas seul dans ce monde ,j’étais seul avec mes soupçons et puis deux ans après c’était le triangle volant je me suis dit - j’avais raisons ils sont là , je n’avais pas vu une soucoupe volante c’était un triangle volant tout proche ,je me savais que je n’étais sous aucune influence des films de soucoupes volantes qui étaient projeté au cinéma et les cinémas de cette époques n’ont jamais projeté des films sur des triangles volants ,j’ai bien réfléchi la nuit après cette observation de ce triangle ce que j’ai vu avec une dizaine de témoins ça n’a rien avoir avec une éventuelle influence avec un roman ou du cinéma qui aurait habillé cet objet inconnu en triangle volant .

Des années après j’ai vu d’autres objets d’un autre monde dans le ciel avec d’autres formes, parmi eux j’ai vu la soucoupe volante des années après le triangle volant.

Notre style de vie de ce coté là et loin d’une croyance aux ovnis mais moi j’ai vu plusieurs fois ces objets inconnu de nous les terriens et je sais quelque chose d’eux depuis mon jeune âge alors je dois les reconnaitre qu’ils existent.

Mon entourage à cette époque ne croyait pas à ces choses là, je n’étais influencé par personne, ils ne croyaient pas à ces choses ou un monde autre que la terre, alors personne ne m’a pas poussé à y croire aux ovnis , j’ai gardé le silence et j’ai évité de parler de ces apparitions ,bien sur des années après j’ai parlé à mes enfants mais toujours qu’ils réfléchissent bien à mes dires je ne veut pas les influencer par mes convictions de la présence sur terre de ces ovnis et encore je n’est pas tout dit sur cette présence ovni .

Je voulais dire par là qu’il y avait une autre chose qui m’ a convaincu de la présence d’un autre monde sur terre avant mes observations d’ovnis qui suivirent après , ce n’était aucune influence d’un entourage poussé vers les histoires d’ovnis ou de romans de sciences fictions ,j’étais d’une communauté dominée par une autre qui régnait dans le pays et le pays était dans la souffrance et la misère d’une guerre qui était présente et qui a durée de longues années et puis nous étions les « indigènes » et paradoxalement peut être ce titre là ma permis d’être là le petit « indigène » de 16 ans ou aucune autre personne ne pourra y pénétrer . Je m’arrête là, je ne me rappelle pas du reste …et peut être là je suis hors sujet.


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3526

Re: Science-fiction et soucoupes volantes, une correspondance pas si énigmatique que cela ?

Message par sergent garcia le Mar 9 Aoû - 17:39

Achim a dit:

[...des OVNI. Sauf qu'ils n'avaient aucun ordre à quoi se référer, ce qui a dû les plonger dans l'angoisse, étant entendu qu'en linguistique, il est dit qu'une notion ou un fait n'ayant pas de nom n'existe pas.]



La seule possibilité était de décrire l'objet vu avec le vocabulaire du témoin, selon sa culture religieuse voire scientifique de l'époque. On connait tous les "clipeus ardentes" de l'antiquité.

Il serait interresssant de relever les expressions et le vocabulaire utilisé, au fil du temps et des régions du monde, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours...study


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 17:02