Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mériadeck : Un atelier de tanneurs a été mis au jour

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Mériadeck : Un atelier de tanneurs a été mis au jour

Message par Apollyôn le Lun 18 Juil - 16:14

Au temps d'Astérix, le quartier de Mériadeck était plus actif qu'on ne le croit. Contrairement à ce qu'on pouvait lire jusqu'ici dans les livres d'histoire, le cœur administratif de Bordeaux abritait un atelier de tanneurs gallo-romain et peut-être même des moulins. Les archéologues ont fait cette découverte dans le sous-sol de la rue Jean-Fleuret, à l'emplacement du futur immeuble de la CUB. Ces fouilles d'urgence, réalisées par l'Institut national de recherches archéologiques (Inrap), se déroulent jusqu'à la fin du mois de juillet.
Des vestiges très bien conservésPour l'Inrap, la moisson est « exceptionnelle » : fragments d'amphores, bois, cuirs, insectes et des milliers de graines datant des Ier et IIe siècles après J.-C. Très fragiles, ces vestiges sont ici en excellent état : « C'est grâce à l'humidité du site, qui se trouve dans le lit du Peugue (affluent de la Garonne) et qui s'est transformé en marais aux siècles suivants », explique Christophe Sireix, responsable d'opération à l'Inrap. « On ne pensait pas que le Bordeaux gallo-romain s'étendait jusque-là et nous sommes très heureux de cette découverte. C'est un ensemble assez unique en Gaule », souligne-t-il. Par ailleurs, les graines retrouvées en quantité impressionnante vont permettre d'en apprendre davantage sur les techniques agricoles, ainsi que sur les espèces de plantes au temps des Gaulois. Malgré sa richesse, le site devra être remblayé dans quelques semaines. « On ne peut pas l'exposer, car les vestiges se détériorent très vite », observe Dany Barraud, conservateur régional de l'archéologie. « Il faut arroser constamment, sinon les cuirs et les bois éclatent ».




source : http://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9couverte-inattendue-au-pied-immeubles-020337596.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû - 18:19