Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Les scénarios des mondes parallèles.

Partagez
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Gaiya le Ven 8 Juil - 0:54

1 - Les scénarios des mondes parallèles.

D'autres univers parallèles au nôtre existent ! C'est ce qui découle de différentes théories, plus ou moins spéculatives, qui décrivent le cosmos. En réalité, il n'existe pas un seul type d'univers multiples.

J uste un parmi tant d'autres ! Notre Univers, pourtant immense, ne serait qu'une infime partie d'une structure cosmique bien plus vaste, un simple échantillon d'une multitude de mondes. La littérature et le cinéma n'ont cessé d'explorer cette idée. Et pas seulement la science-fiction. Par exemple, dans le film en deux volets Smoking/No smoking du réalisateur français Alain Resnais, le début de l'histoire repose sur la décision de l'un des personnages de fumer ou pas. Chaque volet du film propose ensuite six fins possibles à chacun de ces débuts. Douze scénarios dans douze univers différents, tous aussi réels les uns que les autres !

La notion d'univers multiples pousse cette idée à l'infini : tous les scénarios ont lieu. Celui d'un monde doté de galaxies, d'étoiles et d'une Terre, dans lequel vous commencez à lire cet article. Celui du même monde, dans lequel vous avez déjà fini votre lecture. Mais aussi celui d'un monde sans étoile, ni planète, ni lecteur. Et une infinité d'autres encore.

La proposition est vertigineuse, mais est-elle scientifique ? L'idée d'une multitude de mondes n'est pas nouvelle (lire « Les univers multiples au fil du temps » , ci-contre). Anaximandre de Milet, penseur grec, la défendait déjà il y a vingt-six siècles. Elle a même valu le bûcher à Rome, en 1600, au philosophe italien Giordano Bruno, qui avec ses « infinités de mondes » bousculait une vision du monde centrée sur notre Terre. Mais il y a encore seulement trente ans, les théories décrivant d'autres univers que le nôtre étaient considérées comme de la métaphysique.

Or aujourd'hui, bien que l'hypothèse demeure spéculative et controversée, elle a gagné le champ scientifique. Elle paraît même très stimulante, à en croire le nombre de scientifiques de renom qui s'y intéressent (lire « Réactions à l'hypothèse des multivers », p. 43). L'ouvrage qui fait référence sur le sujet Universe or Multiverse, publié sous la direction du cosmologiste Bernard Carr de l'université Queen Mary à Londres, en témoigne [1] . Tout autant que les colloques autour de cette question qui se multiplient [2] .

Outil de travail.

Ces dernières années, ils sont même devenus pour certains physiciens théoriciens, comme Thibault Damour de l'Institut des hautes études scientifiques, « un outil de travail dont on ne peut plus faire l'économie » . D'autres s'y opposent fortement, considérant que l'hypothèse ne peut de toute manière être testée, à l'instar du Prix Nobel de physique 2004, David Gross.

Toujours est-il que différentes théories, en cherchant à décrire l'Univers et les forces qui le gouvernent, conduisent à l'existence d'univers multiples. Ils ne sont donc pas tous de même nature. Et les visions diffèrent sur la manière dont émergent ces univers multiples.

Le multivers, appellation choisie par opposition à univers, recouvre donc en réalité différents types de multimondes. Ce qui entretient parfois une certaine confusion, reconnaît Max Tegmark, du Massachusetts Institute of Technology, qui a proposé une classification des multivers pour clarifier les choses [3] . Nous retiendrons les quatre catégories les plus souvent évoquées (lire « Quatre formes de multivers », p. 44)

Le plus élémentaire.

Le premier type, le plus élémentaire, découle directement de l'application de la relativité générale d'Einstein au cosmos. L'Univers désigne tout ce qui nous entoure. Mais, la vitesse de la lumière étant finie, notre capacité d'observation est limitée. Seul un certain volume nous est accessible. Dans le modèle du Big Bang, en tenant compte de la distance parcourue depuis 13,7 milliards d'années pendant que l'Univers s'agrandissait, ce volume correspond actuellement à une sphère centrée sur la Terre et dont le rayon est d'environ 46 milliards d'années-lumière [fig. 1] . Or, la relativité générale nous dit aussi qu'au-delà de cet horizon un espace infini peut exister. En tout cas, dans la configuration d'un espace à courbure nulle, qui est la géométrie la plus simple en accord avec les observations, actuellement.

Le multivers dans ce cas désigne l'ensemble de cet espace infini où les zones situées au-delà du volume qui nous est accessible abritent de nouveaux univers : d'autres volumes de même format, juxtaposés les uns aux autres. Suivant cette vision, nous humains, nous trouvons simplement dans une partie du multivers où sont réunies les conditions très particulières nécessaires au long processus qui conduit à l'émergence de la vie. Dans ce multivers élémentaire, les lois de la physique sont les mêmes d'une sphère à l'autre, mais les conditions y diffèrent selon la manière dont les mécanismes à l'oeuvre lors du Big Bang ont réparti la matière. Selon Max Tegmark, des univers jumeaux, copies à l'identique, peuvent exister, mais pas à moins de (1010)115 mètres l'un de l'autre. Peu de chances donc de rencontrer son double. Le premier des multivers consiste donc en une simple juxtaposition d'univers.

La deuxième catégorie est plus complexe. Elle émane du modèle cosmologique le plus en vogue aujourd'hui pour décrire l'évolution du tout jeune Univers, l'inflation cosmique.

L'inflation éternelle.

C'est dans les années 1980 que le cosmologiste d'origine russe Andrei Linde, aujourd'hui à l'université Stanford, a développé un modèle détaillé d'inflation [4] . Selon cette théorie, notre Univers a connu une gigantesque phase d'expansion, juste après le Big Bang : à 10-35 seconde, la taille du tout jeune Univers extrêmement chaud et dense aurait brusquement été multipliée par un facteur 1050. Cette accélération démesurée permet d'expliquer pourquoi l'Univers est si homogène à grande échelle et également de rendre compte de l'apparition des grandes structures cosmologiques, comme les amas de galaxies, telles qu'elles sont aujourd'hui observées. Mais la théorie de Linde va encore plus loin : elle suppose que l'espace-temps est en perpétuelle inflation. C'est l'inflation éternelle. Plus précisément, certaines régions continuent à connaître une phase d'inflation conduisant à autant de bulles distinctes et donnant lieu à une infinité de big bang. Chaque big bang crée un univers. L'hypothèse est très spéculative. Mais il s'agit là d'un multivers bien plus divers que le précédent.

Depuis quelques années, ce « multivers-bulle » s'est vu renforcé par le développement de la théorie des cordes, qui cherche, elle, à décrire toutes les interactions fondamentales de la physique : électromagnétisme, forces nucléaires et, surtout, gravitation. Cette théorie en quête d'unification des lois de la nature, où toutes les particules apparaissent comme des modes de vibration d'une corde élémentaire, à l'instar d'une corde de violon qui peut générer toutes les notes de la gamme, est encore loin d'avoir atteint son but. Pour l'instant, au lieu de mener à une seule théorie, elle a conduit à 10500, voire 101000, théories différentes !

Ainsi lorsque l'inflation éternelle est pensée dans le cadre de la théorie des cordes, la diversité du multivers-bulle explose. C'est cette version que défend Léonard Susskind, l'un des pères de la théorie des cordes, lui aussi professeur à Stanford [5] . Ce multivers est une structure gigogne composée d'une infinité d'univers-bulles, dotés chacun de ses propres lois de la physique, et abritant chacun une infinité d'univers élémentaires. Là encore, dans cet insondable paysage, nous nous trouverions simplement dans un îlot, particulièrement bien adapté à la vie.

La gravitation quantique à boucles.

Mais ce type de multivers est très critiqué par Lee Smolin, du Perimeter institute au Canada. Celui-ci est connu pour sa sévérité à l'égard la prédominance de la théorie des cordes en physique théorique [6] . Selon lui, aucune prédiction ne permet de le tester, et il échappe à toute expérience possible, le niveau des énergies en jeu dans ces phénomènes étant tout simplement hors de notre portée. Pour autant, sa propre théorie l'a amené à proposer une tout autre approche en 1992 : l'hypothèse de la « sélection naturelle cosmologique », qui conduit à un troisième type d'univers multiple [7].

Lee Smolin est l'un des inventeurs de la « gravité quantique à boucles », théorie quantique de la gravitation. Or cette théorie ne prédit pas de singularité centrale des trous noirs, ce lieu où la densité et la courbure de l'espace-temps deviennent infinies. Dans ce cas, très proche du centre, la gravité devient répulsive. Tout se passe comme si la matière se contracte vers le centre pour rebondir ensuite à ces abords dans une nouvelle phase d'expansion. Un nouvel univers en expansion naîtrait ainsi à l'intérieur même du trou noir. Et chaque trou noir formé engendrerait lui-même un univers. Notre monde aurait ainsi au moins 1018 enfants-univers créés par ses trous noirs.
Dans ce multivers imbriqué, très inspiré de l'évolution darwinienne biologique, chaque univers transmet à sa descendance ses propres lois de la physique, légèrement modifiées par les fluctuations quantiques au moment du « rebond » dans le trou noir, évitant ainsi une simple réplication à l'identique. Un tel mécanisme évolutif favoriserait les lois qui maximisent la production de trous noirs, c'est-à-dire la procréation. Séduisant, ce modèle n'en demeure pas moins embryonnaire. Il reste en particulier à préciser le mécanisme de la transmission des lois de la physique. Mais, d'après son auteur, il a le mérite d'établir des prédictions testables. Il fixe, entre autres, la masse limite supérieure d'une étoile à neutrons, étape intermédiaire entre l'explosion de supernova d'une étoile massive et la formation d'un trou noir, autour de 1,6 masse solaire.

Tous les mondes existent.

Enfin, la dernière catégorie d'univers parallèles nous vient d'un tout autre horizon. Les précédents découlaient tous de théories décrivant la gravitation, force à l'oeuvre aux plus grandes échelles de l'Univers. Celui-ci nous vient de la mécanique quantique, cadre théorique qui explique le monde de l'infiniment petit. Longtemps considéré comme farfelu, c'est en fait le premier multivers scientifique d'un point de vue historique [8] . En 1957, le physicien américain Hugh Everett, alors à Princeton, propose une interprétation iconoclaste de la théorie quantique. Il pousse jusqu'au bout le principe de superposition des états de la matière que requiert cette théorie. Selon ce principe, un système quantique peut être dans plusieurs états à la fois. Les mesures de ce système peuvent conduire à des résultats différents. Pour Everett, ce principe n'est pas seulement vrai à l'échelle microscopique, il l'est aussi à l'échelle macroscopique. Les différents résultats de mesure possibles coexistent comme autant de réalités parallèles : tous les mondes existent ! Celui où l'on fume et celui où l'on ne fume pas. Et ils se ramifient sans cesse en de nouveaux mondes. Pourquoi n'en observons-nous alors qu'un seul ? Simplement parce que nous ne pouvons voir que celui dans lequel nous nous trouvons.

Aussi étonnante soit-elle, l'interprétation d'Everett est aujourd'hui considérée de plus en plus sérieusement par certains physiciens. Pour Thibault Damour : « C'est même celle qui s'impose désormais . » Et dans la classification du cosmologiste Max Tegmark, les univers d'Everett se placent au même niveau que le multivers-bulle inflationnaire. Ils ajoutent, selon lui, simplement davantage encore de copies impossibles à distinguer. Ce qui paraissait purement métaphysique, il y a peu, semble donc gagner ses lettres de noblesse scientifiques.

PAR Hélène Le Meur

Les univers multiples au fil du temps

> Première cosmologie non mythologique : des mondes apparaissent quand d'autres disparaissent Anaximandre, penseur grec, 610-546 av. J.-C.

> Les atomes et les mondes sont en nombre illimité

Démocrite, philosophe grec, 460-370 av. J.-C. > Pluralité des mondes dont les habitants se distingueraient par leur caractère propre

Nicolas de Cues, penseur allemand, 1401-1465.

> Des mondes infinis distincts les uns des autres

Giordano Bruno, philosophe italien, 1548-1600.

> Il existe plusieurs mondes et, selon le cycle du temps, il tombe des vérités dans les mondes disposés suivant une structure triangulaire autour des idées platoniciennes

François Rabelais, humaniste français (vers 1490-1553).

> Multitude de mondes possibles parmi lesquels notre Univers est le meilleur

Gottfried Wilhelm Leibniz, philosophe et mathématicien allemand, 1646-1716 .

> Conversations galantes à propos de la pluralité des mondes

Bernard le Bouyer de Fontenelle, philosophe français, 1657-1757.

> Mondes multiples réels et coexistants, créés par l'usage de symboles

Nelson Goodman, philosophe américain, 1906-1998.

> Tout ce qui aurait pu se produire dans notre monde se produit réellement dans un autre monde

David Lewis, philosophe analytique américain, 1941-2001.

> Les mondes parallèles entrent dans le champ des sciences dures via la mécanique quantique

Hugh Everett, mathématicien américain, 1930-1982.

> Première introduction de multivers dans le domaine de la cosmologie avec le scénario d'inflation éternelle

Andrei Linde, physicien américain d'origine russe, né en 1948.

L'essentiel

DIFFÉRENTES THÉORIES cherchant à décrire l'Univers et les forces qui le gouvernent conduisent à l'hypothèse des univers multiples.

LE MULTIVERS a gagné le champ de la science, et de nombreux scientifiques de renom s'y intéressent. Mais les visions diffèrent sur la manière dont émergent ces mondes parallèles.

QUATRE TYPES de multivers sont souvent évoqués, du plus élémentaire issu de la théorie de la relativité générale à celui résultant de la mécanique quantique.

Réactions à l'hypothèse des multivers

Outre les personnalités déjà citées dans l'article ci-contre, nombre d'autres scientifiques de renom se positionnent par rapport à la notion de multivers. Voici quelques exemples.

> POUR Au premier rang des pro-multivers, Steven Weinberg, Prix Nobel et fondateur du Modèle standard de la physique des particules, pense qu'il s'agit d'un changement important dans la nature même de la science. « Il faut apprendre à vivre dans un multivers », affirme-t-il. On peut citer également les Britanniques Martin Rees, astronome royal, Stephen Hawking, mathématicien et physicien de l'université de Cambridge, ou encore le théoricien des cordes de Princeton et Médaille Fields, Edward Witten.

> CONTRE D'autres y sont totalement opposés. David Gross, par exemple, autre théoricien américain et Prix Nobel 2004, réfute la validité de paysage de mondes multiples. Il pense résolument que l'on devrait trouver une théorie du tout capable d'expliquer l'Univers dans lequel nous sommes en termes de lois mathématiques bien définies. Paul Steinhardt, théoricien de l'inflation, à Princeton, déteste quant à lui le concept : « C'est une idée dangereuse, que je ne veux tout simplement pas envisager . »

> SCEPTIQUES Entre ces deux positions, George Ellis, cosmologiste à l'université du Cap, en Afrique du Sud, trouve l'hypothèse des multivers intéressante en ce qu'elle apporte des explications à certaines observations, mais les arguments en faveur de leur existence restent à ses yeux de nature philosophique. Et il ne veut pas brouiller les frontières. Autre réserve, celle de Paul Davies, de l'université de l'Arizona, qui se dit modérément sceptique. Il trouve aussi l'hypothèse stimulante, mais selon lui, elle exige finalement d'accepter, sans autre explication, tout un jeu de lois spéculatives.

Source: http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=26210


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Ven 8 Juil - 1:19

Scientifiquement parlant, est-ce que "mondes parallèles" a un sens ? ...
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3506

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par sergent garcia le Ven 8 Juil - 12:16

Non ! Scientifiquement les univers parallèles n'existent pas..fautes de pouvoir le prouver. (c'était un peu comme les OVNI il y aquelques décénies..."ça ne peut pas être vrai, car les ovni n'existent pas")

En mécanique quantique on prévoit un modèle à dix dimensions, mais ça reste des "dimensions mathématiquse" qui n'ont rien a voir avec un hypothétique niveau de réalité adjacente auquel je ne suis pas hostile...


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Flycrusher le Sam 9 Juil - 0:47

Les univers parallèles n'ont aucune réalité physique, c'est simplement un travail mathématique dont on a extrapolé que notre univers aurait plus de 4 dimensions.
Certaines théories physiques font appel à ces autres dimensions dans leur développement mathématique, mais ça s'arrête là.

Tout le reste n'est que spéculations et de toute façon ces dimensions supplémentaire ne signifient pas la présence d'univers parallèles mais une complexification de la description de notre univers.
Des théories sur le big bang disent que lors du départ, les constantes de notre univers se sont définies d'une certaine manière et qu'il pourrait y avoir d'autres univers avec des constantes différentes.
C'était juste une idée, pas la déclaration qu'il y a une multitude d'univers entremêlés avec des constantes différentes, ça c'est de la science fiction, ce n'est plus de la science car rien ne permet de dire que ce soit une réalité.

C'est toujours pareil lorsqu'on vulgarise des théories scientifiques spéculatives, il y a toujours des pseudo-scientifiques qui s'empare de la chose sans y avoir rien compris pour en faire des déductions faramineuses qui ensuite sont reprises dans la presse et finissent par abreuver les internautes à la recherche de fantastique et de merveilleux.

Il y a aussi le fait que la médiatisation de certains scientifiques de pointe en a fait des vedettes qui ont pris la grosse tête et qui nous abreuvent de leurs théorie merveilleuses parce que c'est vendeur et que ça flatte leur égo. Bien sûr ils nous disent bien que c'est que de la pure spéculation, mais ils le disent vite!

PS:

En tant que modérateur, j'aimerais bien que la section du Domaine Scientifique reste autant que possible scientifique et ne dérive pas dans les théories fumeuses. Je sais que déterminer si un sujet est bien de la science ou de la spéculation pseudo scientifique n'est pas facile si on n'est pas scientifique soi-même, mais essayez de vous informer un peu plus avant de poster ici, merci.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par FLAM le Sam 9 Juil - 1:43

Je peux à la rigueur déplacer le sujet dans cette partie : LES MYSTERES DU MONDE > DEBATS DIVERS

A vous de me dire... Wink


___________________


avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Gaiya le Sam 9 Juil - 2:45

Pardonnez moi il est certain que nous ne portons pas tous le même regard sur la science, Fly je ne suis pas scientifique moi même, loin de là, mais en tant de modératrice je peux par moi même me modérer et déplacer ce sujet "en effet fort en débat" dans la rubrique de ton choix, peu m'importe à vrai dire, tant que l'on peut en discuter "tranquillement".
Donc cette hypothèse est pour toi pure hérésie si je comprends bien, sur quelles sources t'es tu basé pour être aussi sur de toi?
Crois tu vraiment que la science actuelle puisse tout expliquer et surtout qu'elle soit sans failles?

Smile


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par FLAM le Sam 9 Juil - 6:30

Bon béh... Je vais donc déplacer ton topic, Spirita... Smile
Je le déplace, comme je (te) le proposais dans la partie : LES MYSTERES DU MONDE > DEBATS DIVERS



___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Sam 9 Juil - 14:12

Crois tu vraiment que la science actuelle puisse tout expliquer et surtout qu'elle soit sans failles?
Je pense surtout qu'il faut savoir faire la part des choses entre science et pseudo-science.

Je m'explique :

- Les théories concernant les "mondes parallèles" dans le sens premier du terme, c'est de la pseudo-science. Les dimensions physique son purement mathématique. Les "autres dimensions" son souvent issus de discourt new-âge ou de vaste fumisteries. Cela fait rêver et plait à beaucoup de gens.

- La science actuelle ne peu pas tout expliquer, mais ce n'est pas car un problème n'est pas résolu, qu'il faut automatiquement partir dans le fantastique. C'est la solution de facilité. Le classique en ufologie, l'ovni a disparut à grande vitesse, et bien il est partie dans une autre dimension. Cela ne veut rien dire, mais cela rassure.

Pour le reste, Flycrusher à parfaitement résumé le problème.

Smile

avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Gaiya le Sam 9 Juil - 14:44



___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3506

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par sergent garcia le Sam 9 Juil - 17:27


Bien, le dernier lien, Spirita. même si rien n'est encore prouvé, ça commence à cogiter chez les chercheurs..


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par titane le Sam 9 Juil - 18:21

Ils y en a qui pense que les fantomes c est un croisement entre notre monde et un notre univers , du meme que beaucoup de legends : lutins ...........ect ...........


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Sam 9 Juil - 23:40

Ils y en a qui pense que les fantomes c est un croisement entre notre monde et un notre univers , du meme que beaucoup de legends : lutins ...........ect
Ils croient justement. Faut t'il encore le prouver.
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Flycrusher le Dim 10 Juil - 1:23

Les liens de spirita sont très intéressants parce qu'ils montrent très exactement l'état de la physique théorique actuelle.
Elle se trouve face à un mur, pour le moment on ne peut plus démontrer par la physique expérimentale les théories développées grâce aux mathématiques.
Certain espère qu'avec le LHC et certains télescopes spatiaux on puisse enfin briser ce mur et déterminer si une théorie a des chance d'être validée.
Pour le moment on n'a rien de concret, c'est le problème de la physique de pointe actuelle qui est en train de dériver vers les mathématiques pures.
Le cas amusant du chat de Schrödinger en est un éclatant exemple, on finit par définir une équation mathématique définissant l'état du chat. Il y a là un glissement du réel vers une abstraction mathématique complètement déconnectée.
Tout le problème est là, est-ce que c'est les mathématiques qui ont raison ou simplement les prémices qui sont fausses. Le problème de la particule de Schrödinger c'est que nous ne pouvons pas dire exactement où elle est, mais elle elle sait où elle est et c'est ça qui est important pour la particule, pas ce qu'on en pense!

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1122

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par hocine le Dim 10 Juil - 22:11

C’est étrangers avec leurs ovnis qui nous visitent n’ont-ils rien d’une relation avec un monde parallèle ? Si c’est non y a t’il une preuve qui nous l’indique ?

On ne sait rien d’eux, s’ils viennent d’un monde proche ou d’une lointaine planète à de milliards d’années lumière de là ,on ne peu rien y faire si on a pas aucune donnée sous la main et si on se lance dans la recherche d’un monde parallèle on ne devra pas négligé de rechercher l’origine de ces visiteurs et leurs ovnis ,oui, ils ont la faculté de disparaitre sur place, j’ai vu et j’y crois et si les hommes de la science de recherche d’un monde parallèle néglige cette donnée alors ils perdront l’un des points le plus important pour la recherche , il y a des questions à se poser :

Leur disparition sur place est il :

- A un déplacement par une vitesse extraordinaire fulgurante pour quitter les lieux et que nos yeux n’ont pu suivre ?

- Sont-ils passés dans une position ou ils deviennent invisibles à nos yeux mais ils sont toujours là dans le ciel ?

- Sont ils passées de notre monde pour passer au leur et qui est par là un monde parallèle à notre monde la terre et ils maitrisent le passage de leur monde au notre et d’y retourner chez eux comme ils veulent et ils sont là très proches de nous et se sont nos voisins d’un monde parallèle ?

Tout cela à conditions ou l’on devra orienter les recherches vers ces extraterrestres et leurs ovnis s’ils existent

Que leurs ovnis ont le pouvoir de disparaitre dans le ciel . :?:
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4901

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Achim le Lun 11 Juil - 0:26


@ Hocine

Tu poses la question : "Leur disparition sur place est-il :

- A un déplacement par une vitesse extraordinaire fulgurante pour quitter les lieux et que nos yeux n’ont pu suivre ?

- Sont-ils passés dans une position ou ils deviennent invisibles à nos yeux mais ils sont toujours là dans le ciel ?

- Sont ils passées de notre monde pour passer au leur et qui est par là un monde parallèle à notre monde la terre et ils maitrisent le passage de leur monde au notre
?"

J'ai un cas à te soumettre, qui montre sans doute possible que les OVNI se dématérialisent sur place : le cas des photos Polaroïd de Rex Heflin à Santa Ana en Californie. La première photo montre un disque à l'apparence métallique, la troisième (je crois) montre une nébulosité autour de l'objet, et la dernière un grand cercle de fumée noirâtre où se trouvait l'objet juste avant. Si le disque était parti brusquement, la dépression de l'air aurait soufflé le rond de fumée.
Il existe également des témoignages faisant coïncider une disparition visuelle avec disparition d'écho radar ; un observateur sur un garde-côte affirme même avoir vu un cigare à basse altitude qui rentra dans le sol en s'inclinant avant de décoller...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Lun 11 Juil - 0:32

- A un déplacement par une vitesse extraordinaire fulgurante pour quitter les lieux et que nos yeux n’ont pu suivre ?

- Sont-ils passés dans une position ou ils deviennent invisibles à nos yeux mais ils sont toujours là dans le ciel ?

- Sont ils passées de notre monde pour passer au leur et qui est par là un monde parallèle à notre monde la terre et ils maitrisent le passage de leur monde au notre ?"
Partant du principe qu'il s'agit dés le départ d'une intelligence exotique n'est pas une démarche neutre. Monde parallèle, passage entre deux monde tel qu'il est écrit dans le dernier tiré, ce n'est pas de la science, mais de la science fiction.


Dernière édition par Schattenjägger le Lun 11 Juil - 2:19, édité 1 fois
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4901

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Achim le Lun 11 Juil - 2:04


@ Schattenjägger

Tu dis "Partant du principe qu'il s'agit dés le départ d'une intelligence exotique n'est pas une démarche neutre."

Même si je suis de moins en moins persuadé qu'il s'agisse d'une intelligence "exotique", il ne nous est plus possible d'avoir une démarche neutre ; les OVNI existent, quels qu'ils soient, et nous devons en tenir compte !

atonra
VIP
VIP

Nombre de messages : 441

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par atonra le Lun 11 Juil - 7:33

[quote="atonra"]Bonjour Schatten,
D'ou tu tiens ces certitudes, tu comprendras que d'autre pensent autrement et on ne peut dire qu'ils ont forcemment tort.
Un trou voir p/exemple ouvrirai sur des dimensions diverses, par exemple un univers parallèle?
Je n'ai aucune preuve, mais je crois aux univers parallèles.
On utilise entre 20 et 30 % de nos capacités mentales, on ne peut affirmer détenir une vérité, surtout avec la physique quantique, qui est surtout mathématique je te l'accorde.
ciao.
atonra.
http://www.partagedusavoir.fr

existe aussi sur google : Sliders/ les mondes parallèles, wikipédia..

avatar
titane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 505

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par titane le Lun 11 Juil - 9:20

le triangle des bermudes est peu etre une porte


___________________


un ali mat zo mat bepred ha pa ve digant ur sot e ve !!!!
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par -Z- le Lun 11 Juil - 12:32

Schattenjägger a écrit:
- A un déplacement par une vitesse extraordinaire fulgurante pour quitter les lieux et que nos yeux n’ont pu suivre ?

- Sont-ils passés dans une position ou ils deviennent invisibles à nos yeux mais ils sont toujours là dans le ciel ?

- Sont ils passées de notre monde pour passer au leur et qui est par là un monde parallèle à notre monde la terre et ils maitrisent le passage de leur monde au notre ?"
Partant du principe qu'il s'agit dés le départ d'une intelligence exotique n'est pas une démarche neutre. Monde parallèle, passage entre deux monde tel qu'il est écrit dans le dernier tiré, ce n'est pas de la science, mais de la science fiction.

Il est quelque part exact de dire qu'il s'agit de science-fiction...

Initialement, un certain Einstein avait émis l'hypothèse d'un monde parallèle composé d'antimatière pour expliqué les faibles quantité d'antimatière dans l'univers... Selon lui l'univers cherchant toujours à établir un équilibre avait du concevoir un anti-univers...

Par la suite, il a été établi (en théorie) la possibilité d'existence de mondes parallèles basés sur les théories quantiques... Reste qu'effectivement à défaut de preuves, les calculs ne sont rien d'autre qu'une phylosophie mathématique basée sur des suppositions... On peut tout prouver par les mathématiques... Même l'existence de Dieu... Mais ce n'est pas parce qu'un calcul le prouve que c'est forcément vrai... je me souviens d'un calcul qui prouvait que 1+1= 3, calcul qui était basé sur une erreur (une division par 0 si ma mémoire est bonne) mais qui néanmoins parvenais à le prouver.

Néanmoins peut-on dire que sous prétexte que l'on ai pas pu verifier l'existence de ces univers parallèles qu'ils n'existent pas ?

Les auteurs de science fiction ont rapidement convenu de l'existence d'univers parallèles afin de remedier aux problemes de paradoxe temporel, ainsi ils imaginaires des mondes parallèles avec toutes sortes de futurs possibles et imaginables... Et pourquoi pas ? que savons nous finalement ? Pas grand chose... Peut être les auteurs de science fiction son plus proche de la vérité que nous ne pourrions le supposer...

Ils suffit juste de remonter en arrière et voir le nombre d'auteurs de science fiction qui ont su prédire certaines choses...

Le fait même de considérer comme un dogme inaliénable le peu de chose que l'on connaisse est déjà contraire à la science... Le but même du scientifique étant de chercher... Si certains scientifiques n'avais pas bravé les interdits de jadis (essentiellement religieux) en serions nous au niveau de découvertes d'aujourd'hui ?

Afin de mieux faire comprende ma vision des choses, je vais reprendre les paroles qui sont prononcées au début de la série culte Star Trek et qui peuvent transposées dans tout contexte et pas seulement celui de l'espace :

"Espace,
frontière de l'infini
vers lequel voyage notre vaisseau spatial.
Sa mission: Explorer de nouveaux mondes étranges,
découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations,
et au mépris du danger, reculer
l'impossible"


___________________


"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout" Machiavel

"J'ai l'esprit large et je n'admet pas que l'on dise le contraire" Coluche
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Lun 11 Juil - 13:55

Initialement, un certain Einstein avait émis l'hypothèse d'un monde parallèle composé d'antimatière pour expliqué les faibles quantité d'antimatière dans l'univers...
Entre les travaux de physique d'Einstein et les théories new-âge de "passage dans d'autres dimensions" c'est deux chose totalement différentes, il y a pas besoin d'être un expert en physique pour le comprendre.

Il y a d'une part des travaux complexe sur plusieurs années, et d'autres part des délires d'allumés de secte New-âge. Je ne vois pas vraiment le rapport. Les mouvements new-âge parle des travaux d’Einstein à leurs pigeons, simplement car ils savent qu'ils ne comprendront rien à la physique théorique, alors cela fait "plus sérieux". De toutes manières, ils gauberont sans réfléchir, mais autant qu'ils gaubent quelques choses ayant de la gueule.

Néanmoins peut-on dire que sous prétexte que l'on ai pas pu verifier l'existence de ces univers parallèles qu'ils n'existent pas ?
Sans preuve, sa restera de la croyance, au même point que croire en Jésus. Il y a pas de preuves de nos jours, et ce n'est pas l'imagination produite par un "ovni" partant à la vitesse de la lumière, qui prouvera l'existence des dimensions parallèles, a part dans la tête d'une personne voulant à tout prix rêver. De plus, faudrait-il donner avant toutes choses une définition a ce qui est vraiment un "univers parallèle", car actuellement, cela reste purement métaphysique, voir philosophique.

avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par -Z- le Lun 11 Juil - 14:49

Oui mais ce n'est pas pour autant que la science ne dois pas se pencher dessus... Au contraire !


___________________


"Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout" Machiavel

"J'ai l'esprit large et je n'admet pas que l'on dise le contraire" Coluche
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Lun 11 Juil - 14:59

La science ne se penchera jamais sur les théories fumeuses comme quoi un ovni piloté par des extraterrestres passe d'une dimension à l'autre en contrôlant la vitesse de la lumière. La Science se penchera sur des théories comme la théorie des cordes, des multivers ect... Mais sans tout mélanger dés le départ.

avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Gaiya le Lun 11 Juil - 15:30

Il n'y a pas que les mouvements new-âge qui se posent ces questions, la science actuelle se repose trop sur ses lauriers (sur ses acquis) selon moi, comme dit Patzak il faudrait que ces questions soient plus étudiées, il faudrait simplement réouvrir le débat. De plus avons nous des preuves scientifiques qui démontreraient que ces mondes/univers/dimensions parallèles ne pourraient exister???


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29949

Re: Les scénarios des mondes parallèles.

Message par Schattenjäger le Lun 11 Juil - 15:44

Re,
Il n'y a pas que les mouvements new-âge qui se posent ces questions
Je ne crois pas que les sectes new-âge se pose des questions. Ils abusent des personnes naïve surtout en leur expliquant avec de grande formulation, des choses qui ont très souvent aucun sens.

De plus avons nous des preuves scientifiques qui démontreraient que ces mondes/univers/dimensions parallèles ne pourraient exister ?
Prouver une non-existence n'a pas de sens scientifiquement parlant. c'est prendre le problème à l'envers. C'est finalement un boulevard pour toutes théories aussi "farfelus" qu'elle soit. Si je prend le principe du manque de contre-preuve scientifique pour chaque sujet que j'aborde, il me serait facile de refaire le monde à mon image.

Comme dis plus haut, les théories sur les "dimensions/mondes parallèles" s'étudie actuellement sous forme de physique théorique. Loin des série TV comme Sliders ou Star Trek par exemple.

Les preuves, si il doit en avoir, il y a de forte chance que nous ne les connaîtrons pas de notre vivant.

scratch

    La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 18:51