Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Clermont : de la difficulté de concilier sauvegarde du passé et contraintes d'aménagement

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Clermont : de la difficulté de concilier sauvegarde du passé et contraintes d'aménagement

Message par Apollyôn le Mar 28 Juin - 23:25

L'archéologie préventive sait que ce qu'elle découvre est éphémère. Mais quand la découverte est exceptionnelle, comment concilier impératifs présents et sauvegarde du passé ? Le cas de figure se présente à Trémonteix.
Un éco-quartier déjà cité en exemple à l'horizon 2013, et déjà un cas de conscience pour la collectivité : depuis le mois de septembre 2010, le site de la Zac de Trémonteix, sur les côtes de Clermont, est le théâtre de fouilles archéologiques dites « préventives ». Une manière de laisser à notre sous-sol le temps de révéler son passé avant l'arrivée des bulldozers. Très souvent, les découvertes sont mineures.

Mais là, ce n'est pas le cas. Bien sûr, depuis toujours, on savait que les côtes de Clermont avaient été habitées. En particulier à l'époque gallo-romaine.
Et voilà que l'équipe dirigée par Kristel Chuniaud a mis au jour un domaine rural gallo-romain avec deux temples privés dans un état « comme il n'en a jamais été découvert en France ». Du coup, l'Ascot (association pour la sauvegarde des côtes de Clermont), s'émeut puisque la fin du chantier de fouilles est prévue pour le... 17 juin. « Si les fouilles en restent là, ce serait faire bien peu de cas de cette découverte », estime avec force Yves Anglaret, président de l'association.
Les fouilles ont déjà été prolongées : elles devaient initialement s'achever en février. Mais ce n'est que très récemment que la partie la plus remarquable a été mise au jour.
« Devant la qualité des vestiges que nous avons découverts, j'ai suggéré une demande de conservation par le service d'archéologie préventive. Cette demande a été notifiée par le préfet à l'aménageur (Logidôme) », résume Kristel Chuniaud.
Une telle démarche peut induire une modification du projet d'aménagement initial. En clair : Logidôme pourrait être amené à revoir une petite partie des plans de l'éco-quartier pour ne pas détruire les deux temples mis au jour.
« Il faut savoir qu'on parle d'une zone de 600m2 maximum sur une ZAC qui fait 16 hectares. De plus, une partie de la zone que nous souhaiterions voir protéger est prévue sur un espace vert », commente Yves Anglaret.
Si l'équipe d'archéologues qui travaille sur Trémonteix et les membres de l'Ascot affirme avoir toujours eu de « très bons rapports avec Logidôme », elle s'inquiète en revanche de l'imminence de la fin des fouilles et des incertitudes qui en découlent.
Inconvénient, vous ne lirez pas dans ces lignes la position de Logidôme. Son président, Dominique Adenot (qui est aussi adjoint chargé de l'urbanisme à la ville de Clermont) n'a pas souhaité que l'aménageur s'exprime sur le sujet.
Malgré tout, l'heure semble encore à la discussion puisque le directeur régional des affaires culturelles nous disait voici quelques jours « qu'un rendez-vous était pris pour le 20 juin avec Logidôme ». Pour lui, il est avéré que des « découvertes inattendues » ont été faites à Trémonteix. Des découvertes qui « mériteraient d'être valorisées ». « Ça me paraîtrait intelligent » conclut-il.
La balle est donc dans le camp de l'aménageur qui doit aujourd'hui trouver une solution pour concilier poursuite du projet d'éco-quarier et prise en compte d'une découverte très rare en France pour ce qui concerne la période gallo-romaine.

source : http://www.lamontagne.fr/editions_locales/clermont_ferrand/clermont_rififi_apres_des_decouvertes_archeologiques_exceptionnelles_video_@CARGNjFdJSsBHhoCAxw-.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 26 Mai - 15:47