Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Toulouse : fouilles au square de Gaulle

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Toulouse : fouilles au square de Gaulle

Message par Apollyôn le Mar 28 Juin - 23:21

Cinq arbres ont été abattus hier au square De Gaulle, pour la réalisation d'une sortie de secours du métro. Les archéologues vont fouiller le secteur pendant deux mois.
Micocoulier, platane, mûrier… Cinq arbres ont été abattus hier matin dans le cadre du réaménagement du square Général-De-Gaulle, côté rue du Poids-de-l'huile. Ce spectacle un peu triste a stoppé quelques passants. L'un d'eux a même crié « assassins » et clamé « que font les écologistes ? » avant de poursuivre son chemin. Une mamie a regretté de voir disparaître ces arbres : « ça fait 25 ans qu'ils étaient là ». Des badauds ont ralenti pour observer les tronçonneuses à l'ouvrage. Mais cet abattage n'a pas suscité la même émotion que les premières fois, où une manifestation s'était même organisée sur le site. Les Toulousains commencent à s'habituer à voir des arbres du Square de Gaulle tomber. 34 spécimens ont été sciés ces derniers mois, sur la soixantaine d'arbres qui formaient ce petit coin de verdure à deux pas du Capitole. Mais d'autres viendront les remplacer au cours de l'hiver 2 011/2012, comme l'indique un panneau d'information installé non loin des quelques bancs toujours en place, mais désertés par les habitués.
Le projet de l'architecte-urbaniste parisien Bruno Fortier qui va relooker le square Charles-de-Gaulle à partir de la rentrée prochaine prévoit la plantation de 9 espèces culminant à 25 mètres de haut, 6 arbres de collection de 10 à 15 mètres, 16 sujets à fleurs…
À l'emplacement des cinq spécimens tombés hier près de l'ascenseur de la station Capitole, la SMAT (société pour la mobilité de l'agglomération toulousaine) va percer le sol sur 18 mètres de profondeur pour réaliser un escalier de secours reliant directement le quai du métro à la rue. Mais avant que les gros engins n'entrent en jeu, ce sont les archéologues qui prendront possession de ce bout de terrain. à partir du 20 juin des palissades protégeront le site tout en permettant au public d'observer une équipe d'archéologues de l'INRAP (institut national de recherches archéologiques préventives) au travail. Les scientifiques espèrent mettre à jour quelques vestiges médiévaux datant de l'époque où les Capitouls gouvernaient la ville depuis leur « maison commune », tout près de là, à l'emplacement de l'actuel Capitole. Ces fouilles archéologiques font partie du calendrier des travaux et sont obligatoires. Chaque chantier en ville a permis de mettre à jour quelques précieuses traces du passé.
Le secteur du square Charles-De-Gaulle intéresse les archéologues de l'INRAP qui vont y démarrer une campagne de fouilles préventives, espérant trouver les vestiges de la ville médiévale, en plein essor à l'époque des Capitouls. « Toute cette zone appartient au secteur de la « maison commune », siège du pouvoir municipal à partir du XIIIe, où les consuls de Toulouse dirigeaient les affaires de la ville. C'était un ensemble de bâtiments adossés à l'enceinte romaine, bien situés entre la cité antique et le bourg médiéval » explique Jean Catalon, coauteur avec Quitterie Cazes du livre « Toulouse au Moyen âge », publié en novembre 2010 par les éditions Loubatières. « Il y a peut-être sous le square du bâti médiéval et des vestiges de l'occupation romaine », poursuit l'archéologue. « Le rempart du Ier siècle passe là, près de la poste. On a déjà trouvé des vestiges du petit consistoire dans les sous-sols du Donjon. Mais il y a assez peu d'éléments sur les bâtiments médiévaux dans ce secteur du centre ville. Chaque fouille apporte une pièce supplémentaire au puzzle ».

source : http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/15/1107286-sous-les-arbres-coupes-du-square-de-gaulle-des-vestiges.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 20 Fév - 12:50