Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

VISITEUR


Free counters!

PUB


Des supernovae dix fois plus brillantes

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4508

Des supernovae dix fois plus brillantes

Message par Robot U&P le Lun 13 Juin - 21:37

Des supernovae dix fois plus brillantes

Une nouvelle classe de supernovae, dix fois plus lumineuses, a été découverte mais leur source demeure pour le moment inconnue.



Les traces de la supernova SN 1987A produite par l'explosion d'une étoile massive. ESO / L. Calçada

Les supernovæ font partie des évènements les plus violents qui illuminent dans le cosmos. Jusqu'à présent, les astronomes connaissaient l'existence de deux types de supernova. Les plus connues (type II) constituent le point final de la vie des étoiles massives qui s'évaporent en une formidable explosion dont le reliquat est généralement une étoile à neutrons. L'autre type, moins spectaculaire, se produit lors de l'explosion d'étoiles beaucoup plus petites, les naines blanches.

Dans la revue Nature, Robert Quimby et son équipe, du Cahill Center for Astrophysics de l'Institut de Technologie de Californie relate la découverte d'une nouvelle classe de supernova dont six représentants sont identifiés à ce jour. Selon les auteurs, ces supernovæ ne peuvent pas correspondre aux deux processus mentionnés ci-dessus.

Elles seraient dix fois plus lumineuses que les autres explosions d'étoiles et également beaucoup plus rares, environ 1 phénomène pour 10 000 supernovæ « classiques ». L'analyse du spectre lumineux révèle une dominance de rayonnements ultraviolets ce qui témoigne de la présence dominante d'oxygène et de l'absence d'hydrogène ou d'autres métaux comme le fer ou le calcium habituellement repérés dans les explosions stellaires.



Pour le moment, l'origine de ces nouvelles supernovæ reste inconnue, certains astronomes évoquent l'explosion d'étoiles supergéantes qui ont consommé auparavant la totalité de leur hydrogène. D'autres évoquent la piste d'une production par des magnetars, des étoiles à neutrons en rotation hyperrapide qui émettent des champs magnétiques très puissants. Pour le moment la seule certitude est qu'elles existent !

Source SOTT

    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 3:58