Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

28/12/1988. Puerto-Rico; Enlèvement ou non ?

Partagez
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

28/12/1988. Puerto-Rico; Enlèvement ou non ?

Message par sergent garcia le Dim 29 Mai - 19:35

Nous connaissons, au moins sommairement sur le web, l'histoire du triangle géant de Puerto-Ricio et de la disparition de deux avions avec leur équipage.
Mais connaissons-nous en détails les témoignages de cet évènement incoyable ?..digne d'un acte de guerre.

Souvenez-vous. Le numéro 21 de la revue Enigma (1989 Vol 5 pp-2-9) ainsi que le Journal UFO du MUFON (n°261 janvier 1990 pp-20-23) avait fait état de cet évènement. Voici quelques témoignages d'une affaire très dérangeante pour les militaires U.S....si tout est vrai !! study

--------------------
Témoignage de Wilson Sosa (vécu l’évènement en compagnie de son épouse et leur enfants)
"Depuis 18h00 nous avions vu passer plusieurs avions à réaction au-dessus de la région. A 19H45, nous en avons s entendu d’autres; ceux-ci devaient venir de la Puerto-Rico National Air Guard ou de l’U.S. Navy. Ils volaient très haut mais on entendait distinctement leurs moteurs. Je suivais attentivement leurs évolutions, car une semaine auparavant, un de ces avions, (F-14 ou F-15) avait déjà poursuivi un de ces ovni, assez petit, au-dessus de la Sierra Bermeja et de la Laguna Cartagena, deux régions très riche en observation ovni depuis 1987. Je suis sorti pour mieux voir ce qui se passait et j’ai alors repéré un grand ovni au-dessus de la montagne. Il était énorme ! De nombreuses lumières colorées clignotaient. J’ai vite couru chercher mes jumelles; j’ai ainsi pu voir nettement sa forme triangulaire légèrement incurvée à l’arrière.
Il fit un tour puis revint, plus bas et paraissant encore plus grand. C’est alors qu’on constata que deux avions se trouvaient juste derrière lui. Quand l’ovni se dirigea vers l’ouest, un des chasseur essaya de l’intercepter et passa alors devant lui; à ce moment, l’objet inconnu vira à gauche et fit demi-tour en réduisant sa vitesse. Il y eu trois tentatives d’interception. A chaque fois l’ovni ralentissait, s’arrêtant presque en l’air. C’était incroyable. Comment quelque chose d’aussi gros pouvait-il rester ainsi en l’air! Par rapport à sa taille, il devait vraiment être très lourd. Le deuxième chasseur restait à la droite de l’ovni tandis que le premier se positionnait plutôt à son arrière gauche.
Alors… Je ne sais pas ce qui c’est passé exactement…Est-ce-que l’avion est entré dans l’ovni par l’arrière, la partie supérieure arrière ? Ou autrement ?… Nous hurlions pensant bien entendu qu’il allais y avoir une collision imminente et une explosion juste après. Mais l’avion disparut seulement dans l’engin. J’ai bien regardé aux jumelles et je ne l’ai pas vu réapparaître, ni à l’arrière, ni sur les cotés de cet objet. Je me suis alors dit: Mais bon dieu ! Qu’est-ce qu’il c’est passé ? Il a disparu !..
Le second appareil resta très prêt du coté droit de l’ovni. Il paraissait minuscule à coté de cette énorme chose. Comme l’ovni volait un peu vers l’ouest, le chasseur disparut à son tour, son bruit de moteur cessant immédiatement. Cet ovni était vraiment énorme, bien plus grand que le stade de base-ball local. On pouvait observer sa structure métallique, ainsi qu’une grosse lumière jaune centrale qui émanait d’une sorte de grand renflement concave. Ce triangle avait des lumières jaunes brillantes du coté droit, et d’autres, rouge, sur le coté gauche… »

L’objet s’approcha de la surface de l’étang (lac Saman) y stationna , se redressa, émis un éclair de lumière depuis son centre et se divisa par le milieu en deux section triangulaire distincte. L’un était éclairé par une lumière jaune et l’autre par une lumière rouge. L’un disparut à toute vitesse vers le sud-est et l’autre vers le nord-est. « On pouvait voir des étincelles rouges tomber de l’objet quand il s’est divisé. »

Témoignage de Carlos Manuel Mercado.
« Mon épouse Haydee me cria: Manuel viens vite ! Regarde ce qui se passe ici ! Comme je sortais, Wilson, (M.Sosa) m’appelait aussi. Alors je vis une grande chose comme une grosse lumière. D’abord je ne pus pas identifier ce dont il s’agissait. Il y avait une lumière jaune très brillante, presque aveuglante, comme un gigantesque spot. Soudain je vis deux avions à coté de cette chose. Un de ces appareils venait en face de l’objet par la gauche, et l’autre le croisait de gauche à droite. Ils s’approchèrent très près de l’ovni et on a cru à une collision… C’est alors que l’objet inconnu s’arrêta pile ! Les deux avions semblèrent pénétrer à l’intérieur et ce fut la dernière chose que l’on vit d’eux. Alors cette chose, ce vaisseau peut-être, tellement c’était grand…vira et je vis alors qu’ils s’agissait d’un triangle. Il y avait quelques lumières de chaque coté et une grosse sphère de lumière au centre; c’est de là que sortait la lumière jaune. Quand il tourna et s’arrêta au-dessus du las Saman, il se divisa et une des partie s’en alla à toute vitesse vers l’Est, tandis que l’autre s’éloignait vers le nord. Ces avions semblaient vouloir intercepter cette chose, de l’obliger à changer de direction, et ceci à trois reprises, avant que la chose ne s’arrête et les piège… J’étais vraiment nerveux, parce que cette chose était si énorme et qu’elle venait dans notre direction. Et puis ces avions qui allaient heurter l’objet et qui en fin de compte semblèrent passer au travers, et…disparurent ! D’ailleurs au même moment le bruit de leur moteur cessa.. »


Mme Eduviges Olmeda (habitant à Finquitas de Betances)
« c’était comme quelque chose de sorti d’un film de science-fiction, tellement incroyable ! …. De notre balcon on put tout voir. Ces avions faisaient des cercles et venaient en face de l‘objet avec son énorme lumière jaune. C‘était beau ! Et soudain, il s‘arrêta et les avions semblèrent y disparaître !»

M Edwin Olmeda (son époux)
« C’était certainement un ovni, et il était réellement très grand. Cela rayonnait avec une grande lumière jaune et ne faisait aucun bruit, alors que les avions en faisaient. Vous savez, c’est la deuxième fois qu’il y a des ovni dans cette région. Il y a trois semaines environ c’était comme une soucoupe volante réfléchissant bien la lumière.. »

M Ivan Cote ( habitant le quartier de Sabana Yeguas à Lajas)
« C’était entre 19h et 20h. J’étais dans la cour, quand soudain j’ai vu une énorme chose comme un triangle avec de grosses lumières et beaucoup de feux colorés clignotants. Alors des avions militaires arrivèrent et commencèrent à vouloir le cerner. Il y avait d’autres objets lumineux rouges, plus petits, tout autour du triangle; ils en faisaient le tour et semblaient le protéger des avions. Je pense vraiment que cette chose Est-ce qu’on appelle un ovni, une soucoupe volante. Soudain les avions semblèrent être aspirés à l’intérieur de cette chose… J’ai pensé qu’il y aurait une collision, une explosion, mais ils ont juste disparu, je n’ai plus réussi à les voir et je ne les ai plus entendus. Alors un autre avion est apparu, mais il resta à l’écart, comme s’il avait vu ce que les deux autres venaient de subir, et il disparut dans les nuages tandis que les plus petits ovni aux lumières rouges le chassaient. C’est tout ce que j’ai vu. Ma grand-mère, Josefina Polanco, l’a vu aussi. »

MM Juan et Jeffrey Acosta
« …Ces avions paraissaient n’être que des moustiques à coté de l’énorme objet. »


Jorge Martin, correspondant du MUFON (Mutual UFO Network) ‘’gratta’’ cette affaire sur place. Dans toute la région il interpella les témoins, et les autorités militaires, qui fidèles à leurs habitudes tentèrent de noyer le poisson à coup de langue de bois.

J. Martin s’adressa à Ed Purcell de l’Administration de l’Aviation Fédérale (Isla Verde) qui déclara n’être au courant de rien mais, « qu’il y avait des manœuvres militaires au sud-ouest de Cabo Rojo, avec apparemment du personnel venant de la base navale de Roosevelt Roads, à Ceiba »

Du coté de la base de Muniz (Puerto Rico Air Guard, également à Isla Verde) aucune info sauf qu’aucun zinc n’avait décollé ce soir là.

Pour le F.U.R.A. (Fast Action United Forces, unité aérienne spécialisée dans la lutte anti-drogue basée à San German) ce fut la même attitude d’ignorance, feinte ou non, mais tout en reconnaissant avoir constaté beaucoup d’avions de combats survolant inhabituellement l’ouest de l’île à basse altitude. Ces survols furent également confirmé par un officier de haut rang du Criminal Investigation Corps du Département de Police de Puerto Rico.

Toujours sur sa faim, J. Martin téléphona le lendemain à la base Roosevelt Road. Il parla avec M Burdsey, Directeur des opérations aérienne niant la participation des appareils de la base: « C’est absurde ! Ce n’est pas vrai, c’est ridicule ! De plus, comme preuve supplémentaire, je peux vous dire qu’il n’y avait personne de chez nous dans cette région hier. Ceux qui disent le contraire ont tort. Ils doivent être dans l’erreur » Martin insista, affirmant que des témoins sérieux et crédibles avaient relaté l’évènement en détail. Burdsey répliqua sûr de lui: « ..Ils ne peuvent avoir vu cela puisque ce n’est pas vrai. Toute cette histoire est absurde ! »

J. Martin se retourna de nouveau vers l’aviation fédéral obtint d’un certain M. Mirabal l’affirmation «  qu’il y avait eu des mouvements aériens dans cette région de Cabo Rojo la nuit dernière; c’est ainsi que tous les mercredis.. » mais ce même Mirabal ignorait pourquoi les responsables de Roosevelt Road Base avaient nier avoir des avions dans cette région. Toujours à la F.A.A, après un autre appel téléphonique, un officier resté anonyme confia à J. Martin « Si c’était vraiment un incident ovni, ils n’étaient pas autorisés à enquêter, ce travail étant confié à une division spéciale installée à Washington »

J. Martin recueillit les propos du Directeur des opérations aériennes de l’aéroport El Mani (à Managuez près de Cabo Rojo) qui affirma que vers 20h20, le mercredi 28 décembre (soit une vingtaine de minutes après les évènements) un petit Cessna militaire s’était posé avec quatre personnages venus « enquêter sur quelque chose d’important qui venait de se passer dans la région ».
Aristide Medina (ancien de l’U.S Army) témoigna à J. Martin: « Vers 20h20, une flottille d’hélicoptère noirs est arrivée et pendant des heures ils ont survolé la Sierra Bermeja et la Laguna Cartagena, tout phares éteints. Ils restèrent là jusque vers minuit. On aurait dit qu’ils cherchaient quelque chose. Apparemment ils essayaient de ne pas trop se faire remarquer et ils volaient bas. Ils devaient être équipaient d’un matériel infrarouge. »
Le lendemain matin, cinq navires de l’U.S Navy, et un porte-avion, naviguaient à 25 Km de la côte de Cayo Margarita. mais peu-être étaient-ils là pour des manoeuvres prévues de longues dates.
On peut croire le Directeur des O.P de la base de Roosevelt Road quand il affirme qu’aucun de ses zincs n’évoluaient dans cette région, les zincs provenant probablement du porte-avion croisant dans les parages.
Une semaine après ces évènements J. Martin discuta avec un officier de la Navy qui lui avoua « Il y a bien eu des enregistrements au radar qui montraient ce qui s’était passé, mais ces documents sont classifiés et ont été envoyés à Washington DC pour analyse (..) On a vu sur les écrans le moment où les trajectoires des plus petits échos (avions) ont rencontré celle d’un écho beaucoup plus gros (ovni). Après que le gros écho eut paru se diviser, il disparut à grande vitesse. Le black-out a été demandé. D’autres affaires de ce genre se sont déjà passées mais nous ne sommes pas autorisés à en parler. Plusieurs évènements étranges qui se sont déroulés dans les eaux de Puerto Rico mériteraient d’être connus. »
---------------

Question:
L’armée U.S est-elle capable de camoufler la disparition de deux avion (F-14 ou F-15) et des pilotes ??…si les faits relatés sont réels et si les appareils et les équipages n'ont pas été retrouvé. :?:
 
 


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: 28/12/1988. Puerto-Rico; Enlèvement ou non ?

Message par Flycrusher le Lun 30 Mai - 2:28

Camoufler la disparition de deux avions et de leurs pilotes n'est pas bien difficile, il y a des accidents assez souvent lors des entraînements, mais rien ne dit que ces avions n'ont pas été simplement relâchés ailleurs et se sont posés sur une autre base à des miliers de kilomètres.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: 28/12/1988. Puerto-Rico; Enlèvement ou non ?

Message par TrustNo1 le Lun 30 Mai - 15:42

N'oublions pas que Puerto Rico ainsi que la petite iles de viesque est un coin réputé pour le phénomène OVNI beaucoup de rumeurs circulent aussi sur la présence d'USOS dans cette région jusqu'à guantanamo bay des témoignages très crédible ont été révélés par des militaires basés dans cette région


Contenu sponsorisé

Re: 28/12/1988. Puerto-Rico; Enlèvement ou non ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 24 Oct - 8:01