Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Mer 25 Mai - 19:08

Argentine, deux nouveaux cas de mutilations : Une dans la province d’Entre Ríos et la seconde dans celle de Buenos Aires.

Lieu: Antelo, Dto. Victoria - Entre Ríos
Date de Constatation: Entre le 20 et 23 avril 2011.
Auteurs de la découverte: Andrea et Gerardo
Les Faits : Andrea et son mari Gerardo se promenaient dans la campagne le week-end de pâques, le samedi 23 Avril vers 16h00, ils ont sentit une forte odeur provenant d’un pâturage. C’est ensuite qu’ils ont découvert la carcasse, celle d’un taureau dont les blessures semblaient cautérisées. Ils ont pris des photos qu’ils ont ensuite transmises à Silvia Simondini de « Vision-Ovni » (Photos No 1 et No 2)

Malheureusement la date tardive de ce témoignage ne permet pas une enquête de terrain. Cependant l’odeur de décomposition provenant de l’animal indique qu’il a été mutilé plusieurs jours avant la date sa découverte. Ce cas est retenu en tant que statistique, suite à une évaluation positive de l'expertise photographique, en particulier le prélèvement de la peau de la mâchoire, des organes génitaux et d’une blessure derrière une des pattes (ripage de fixation ou d’attache ?) (Photo No 3, No 4 et No 5)



____________________________
Source: Vision Ovni


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Mer 25 Mai - 19:08

Lieu: Casbas, Province de Buenos Aires
Date de Constatation: Entre le 20 et 21 Mai 2011.
Propriétaires de l'animal : Ana María et Jorge.
Auteur du rapport: César Lomar
Les Faits : César est un correspondant de « Vision-Ovni » dans la région de Casbas, il a de nombreux contacts, en tant que chercheur, avec les habitants de cette zone. Il y a quelques jours, il a reçu un mail de Ana María qui lui raconte ce qui s'est passé dans son exploitation. Une génisse découverte morte avec des coupures, mais pas de sang répandu sur le sol. César Lomar décide de la rencontrer et de faire les constations sur le terrain. Après deux heures de route, ce dernier arrive en fin d’après-midi vers 17h30.

L’animal a été découvert gisant sur la clôture couchée du pâturage qui se trouve à 4 km de Casba. (Photos No 1 et No 2) C’est Ana María et Jorge qui le matin du 21 en observant une attaque de prédateurs sur la première clôture grillagée en ont fait la découverte, alors qu’ils faisaient le tour de leur exploitation. Le reste du troupeau apeuré est resté de l’autre côté du champ. Les propriétaires ont appelé un vétérinaire local et prévenu la police.



Les premières analyses indiquent que l'appareil reproducteur a été prélevé par une coupe ovale, il y a aussi un trou qui part de l’os de l’épaule, il manque également une oreille. Aucune trace de sang dans la zone proche de la carcasse. Des restes d’une substance blanche, ressemblant à de la graisse sont visibles sur l’une des coupes, ce qui est rare (Photos No 3 et No 4)

Le vétérinaire indique que les traces faites sur certaines côtes ne sont pas celles d’un chien, elles sont aussi trop faibles pour être l’œuvre d’un prédateur.
La police indique que les chiens ne sont pas responsables de la mort, il n’y a aucune empreintes ou traces de lutte sur le sol, a part celle du bovin.
____________________________
Source: Vision Ovni


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Macha le Mer 25 Mai - 21:35

Je me demande tout de même si ces "extractions" ne seraient pas utilisées pour des manipulations génétiques.

Des centres de recherches génétiques sont bien installés en Argentine. Les universités également ont leurs centres de recherches a priori reconnus.

avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Achim le Jeu 26 Mai - 0:35

@ Macha

"Des centres de recherches génétiques sont bien installés en Argentine.."

Je me vois contraint de te ressortir l'argument imparable : pourquoi ne pas capturer la bête et l'emmener dans un labo avec tout le matos sur place, plutôt que l'entreprendre in situ, dans des conditions précaires, en laissant la carcasse qui vous trahit ?

Tu sais bien QUI fait ça....
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par FLAM le Jeu 26 Mai - 3:53

@Achim a écrit:@ Macha

"Des centres de recherches génétiques sont bien installés en Argentine.."

Je me vois contraint de te ressortir l'argument imparable : pourquoi ne pas capturer la bête et l'emmener dans un labo avec tout le matos sur place, plutôt que l'entreprendre in situ, dans des conditions précaires, en laissant la carcasse qui vous trahit ?
Oui, et puis acheter déjà les bêtes à l'éleveur, histoire de faire ça dans les règles et officiellement et pas comme des bandits...


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Macha le Jeu 26 Mai - 14:45

@Achim a écrit:@ Macha

"Des centres de recherches génétiques sont bien installés en Argentine.."

Je me vois contraint de te ressortir l'argument imparable : pourquoi ne pas capturer la bête et l'emmener dans un labo avec tout le matos sur place, plutôt que l'entreprendre in situ, dans des conditions précaires, en laissant la carcasse qui vous trahit ?

Tu sais bien QUI fait ça....
Je ne sais pas qui fait ça , personne le sait ! On avance juste quelques hypothèses.

Et mon hypothèse n'est pas farfelue.

Je doute fort que les éleveurs argentins acceptent de vendre leurs bêtes à des laboratoires pour des tests. L'élevage bovin est un sacerdoce en Argentine. Quant à des prélèvements in situ, cela évite le souci du transport et d'une logistique.

Lorsque l'on observe les photos des mutilations, on ne peut qu'être étonné par la précision des découpes et les plaies parfaitement cautérisées. Les personnes qui exécutent les ablations savent parfaitement opérer. Et c'est là où ça coince justement.

De là à dire qu'il s'agirait d'EBE, c'est peut être un peu poussé non ? tu ne crois pas Achim ? Very Happy





avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30654

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Schattenjäger le Jeu 26 Mai - 15:24

Tu sais bien QUI fait ça....
Non, justement. Nous ne savons pas "QUI" fait ça. O preuve pour une hypothèse comme pour une autre.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par FLAM le Jeu 26 Mai - 16:46

@Macha a écrit:Je doute fort que les éleveurs argentins acceptent de vendre leurs bêtes à des laboratoires pour des tests. L'élevage bovin est un sacerdoce en Argentine. Quant à des prélèvements in situ, cela évite le souci du transport et d'une logistique.
Mais "prélèvements in situ", ça veut dire mort de l'animal, donc perte pour l'éleveur...
Selon toi, les gens travaillant dans les laboratoires seraient donc des bandits ?


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Jeu 26 Mai - 16:49

Je doute fort que les éleveurs argentins acceptent de vendre leurs bêtes à des laboratoires pour des tests.
Non Macha, ton hypothèse n’est pas farfelue, mais rien n'oblige l'acheteur à indiquer la destination finale de l’animal... De plus, il existe certainement des filières parallèles ou des élevages clandestins pour se fournir sans problème... Et sans doute d’autres méthodes. Et j’imagine mal le scandale en cas de fuite.

Si la mutilation est faite in situ, c'est justement parce que l'animal doit être dans son environnement habituel, et dans ce cas, tu ne peux pas faire autrement que de prélever quelques échantillons dans la population bovine. Le problème : Qu’est ce qui est recherché sur une durée aussi longue, c’est forcément quelque chose qui évolue et donc, soit biologique ou environnemental. Pourquoi la plupart des mutilations sont à 90% aux USA, en Argentine et au Canada, quel est le point commun ?

Cependant, je rejoins Achim sur la forte, voir très forte possibilité d’une cause exotique. Je dis cela par rapport à certains indices d’étrangetés et de rapidité dans l’exécution : Elles me paraissent incompatibles avec une techno bien de chez nous... Mais c’est mon avis perso.


___________________


avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Achim le Jeu 26 Mai - 19:53


@ Mikerynos

" Qu’est ce qui est recherché sur une durée aussi longue, c’est forcément quelque chose qui évolue et donc, soit biologique ou environnemental. Pourquoi la plupart des mutilations sont à 90% aux USA, en Argentine et au Canada, quel est le point commun ?"

Quelque chose qui soit biologique ou environnemental ? Il peut malheureusement y avoir une troisième solution.

-------> Pourquoi les USA et l'Argentine ? Parce que ce sont des cultures basées sur la violence...
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Jeu 26 Mai - 20:16

Quelque chose qui soit biologique ou environnemental ? Il peut malheureusement y avoir une troisième solution.
Laquelle ? Je ne vois pas... Ces deux critères englobent énormément de choses.

------> Pourquoi les USA et l'Argentine ? Parce que ce sont des cultures basées sur la violence...
Pour moi la plupart des cultures le sont. Pour ces trois pays, je pense plutôt que les espaces et la taille des troupeaux permet ce style de "prélèvement" qui parfois peut passer inaperçu... Ce qui ne serait pas le cas pour la France par exemple. Ça reste une hypothèse.


___________________


avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par OLOVNI le Jeu 26 Mai - 22:39

Il y a l' Australie aussi ou la Nouvelle- Zélande où on a le gigantisme des troupeaux et des exploitation.
Mais pour moi d' autres questions se posent a propos de la nature des cobayes
Si ce sont des EBE comme certains d' entre vous le supposent,
Pourquoi cette fixation sur les vaches ou chevaux ? parce que les bêtes d' élevage sont plus faciles à attraper?
Il reste encore pas mal d'espèces animales sauvages non?
Pourquoi ne pas prélever des animaux plus petits? des moutons par exemple
Qu' ont -ils besoins de découper des morceaux aussi gros pour analyser je ne sais quoi? je trouve leurs études bien matérialistes pour des gens à la technologie supposée bien supérieure à la notre
Porteraient-ils plus d' intérêts aux bovidés qu' aux humains?
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Achim le Ven 27 Mai - 1:00


@ OLOVNI

"Pourquoi cette fixation sur les vaches ou chevaux ? parce que les bêtes d' élevage sont plus faciles à attraper?"

Peut-être parce qu'ils sont élevés par l'homme, et qu'ils vivent dans sa proximité...
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Macha le Ven 27 Mai - 7:39

Pourquoi les labos s'embêteraient-ils à acheter des bêtes aux éleveurs alors qu'ils peuvent prélever des organes rapidement in situ. A partir du moment où tu connais parfaitement l'animal, il ne doit pas être difficile de procéder à une ablation rapide par des spécialistes, d'autant qu'ils savent parfaitement ce qui doit être prélevé.

Maintenant reste à savoir pour quelles raisons de tels ablations sont effectuées.
Mikeyrinos a écrit:
Pour moi la plupart des cultures le sont. Pour ces trois pays, je pense plutôt que les espaces et la taille des troupeaux permet ce style de "prélèvement" qui parfois peut passer inaperçu... Ce qui ne serait pas le cas pour la France par exemple. Ça reste une hypothèse.

Cela passe forcément inaperçu, puisque les propriétaires découvrent les cadavres par la suite. Ce qui ne veut pas dire que la cause soit exotique.

J'ai trouvé ça et ça se passe en Argentine
http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=22973

Si réellement il est possible de fabriquer de l'insuline via le lait, il y a de forte chance que d'autres différentes recherches soient en cours via ce laboratoire, et bien d'autres laboratoires.




avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par OLOVNI le Ven 27 Mai - 8:12

Les autopsies réalisées ont -elles déterminé les causes et circonstances exactes de la mort de l' animal.?
En clair est-ce qu'il agonise longuement après avoir été mutilé ou la mort est-elle immédiate?
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par FLAM le Ven 27 Mai - 9:17

Je fais un petit récapitulatif de ce que l'on sait. (Je le fais en tout cas pour celles ou ceux qui comme moi ne sont pas super avisés sur le sujet)
Je pense qu'il est bon parfois de mettre les choses à plat pour mieux se repérer...
Smile

@OLOVNI a écrit:Les autopsies réalisées ont -elles déterminé les causes et circonstances exactes de la mort de l' animal.?
En clair est-ce qu'il agonise longuement après avoir été mutilé ou la mort est-elle immédiate?
Il semblerait que les bêtes excisées reçoivent des tranquillisants. On a, en tout cas retrouvé des traces de psychotrope dans leur sang, parmi d'autres drogues ou anti-coagulant :

Ensuite, dans une majorité de cas, une analyse des organes et des tissus des mammifères décédés montre la présence de drogue tranquillisante, telle l’atropine (22).
Selon une enquête récente (décembre 1996) de la Division des Enquêtes criminelles de Fort Pierce, Floride, des tissus et des échantillons sanguins d’animaux mutilés ont été envoyés à un laboratoire d’Etat pour analyses. En utilisant la chromatographie (analyse (identification ou dosage) des constituants d'un mélange, fondée sur leur adsorption sélective par des solides pulvérulents ou leur partage en présence de phases liquides ou gazeuses), les scientifiques identifièrent trois substances étranges dans le foie et le sang : de la Furaltadone (agent anti-bactérie), de l’acétate oxipronolol (un beta blocker) et de l’Amfetaminil (une drogue psychotropique). L’analyse des animaux n’a pas montré de signes d’injections intraveineuse (23).
(...)
Et ce n’est pas Ted Oliphant qui dirait le contraire ! Policier de Fyffe, Alabama, il a enquêté sur les mutilations de plus de 35 animaux sur une période de 8 mois (d’octobre 1992 à mai 1993). Il rapporte que dans des cas se rapportant aux Etats d’Alabama (1993 et 1994), Californie (1996) et Floride (1997), des produits pharmaceutiques furent localisés dans le sang des bovins : de la barbiturique, des anti-coagulants, des amphétamines synthétiques et encore d’autres substances. Ces drogues ne sont pas destinées aux vétérinaires, mais aux humains.
(...)
Une note interne du FBI du 16 février 1979, de Forrest S. Putman, un agent spécial du FBI basé à Albuquerque à l’attention de Washington, corrobore ces allégations :
«…les animaux ont été injectés d’une drogue paralysante et le sang a été vidé de l’animal après l’injection d’un anti-coagulant. Il semble que dans certains cas les jambes de l’animal ont été cassées et que des hélicoptères sans marques d’identifications furent signalés dans les environs de ces mutilations…»


http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html


@Macha a écrit:Lorsque l'on observe les photos des mutilations, on ne peut qu'être étonné par la précision des découpes et les plaies parfaitement cautérisées. Les personnes qui exécutent les ablations savent parfaitement opérer. Et c'est là où ça coince justement.

De là à dire qu'il s'agirait d'EBE, c'est peut être un peu poussé non ? tu ne crois pas Achim ? Very Happy
@Mikerynos a écrit:Cependant, je rejoins Achim sur la forte, voir très forte possibilité d’une cause exotique. Je dis cela par rapport à certains indices d’étrangetés et de rapidité dans l’exécution : Elles me paraissent incompatibles avec une techno bien de chez nous... Mais c’est mon avis perso.

Peut-être, peut-être pas. Ce qui est sûr dans cette histoire (selon moi, avis personnel...), c'est que l'armée y est apparemment impliquée de près ou de loin, soit en tant qu'exécutants, soit juste en tant qu'enquêteurs :


Les bêtes mutilées présentent toutes des marques corporelles ressemblant à celles qu’aurait pu faire un filin qui aurait servi à soulever les bestiaux, dont une meurtrissure particulière faite autour d’une patte. De plus, le poil est comme attaché sur le corps par bandes verticales bien précises, et la même patte est généralement brisée. Il y a donc des indicateurs que l’animal, après avoir été soulevé à une hauteur considérable, avait été relâché (29).

Donc, il semble évident que des hélicoptères soient utilisés !


http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html


On sait que les mutilations de bétails ont commencé apparemment en 1967 :


Troisièmement, le phénomène des mutilations datant de 1967, comment concevoir un projet s’étalant sur plus de 30 ans avec autant de moyens et de risques entrepris ?

http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html
Or :

De nombreux éleveurs de bétail, policiers, enquêteurs privés ou encore spécialistes de la question sont convaincus que les OVNIs sont responsables de cette boucherie. Un autre argument vient soutenir leur thèse : bien que les lasers aient été produits au début des années 60, ils n’étaient pas capable de produire une telle précision dans les excisions rapportées, par exemple, en 1967 (cf. le cas de Lady).

http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html
Néanmoins, on se doute que les avancées technologiques voient souvent le jour officiellement que des années plus tard après leurs mises au point... L'hypothèse impliquant les militaires est encore pour moi valable.

Il y a également ce détail :

De nombreux mammifères mutilés ont été retrouvés avec des peintures fluorescentes afin d’aider à l’identification dans le noir. Il est probable que le bétail soit repéré à l’avance, puis marqué d’une quelconque manière, afin que les mutilateurs opérant de nuit la plupart du temps, puissent repérer leurs proies (28).

http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html
Par contre, ce détail-ci sème le doute :

Premièrement, l’absence de sang dans l’animal souvent rapportée (une vache contient environ 12 à 16 litres de sang) complique singulièrement la question : afin de vider le sang d’une vache complètement, il faudrait lui couper la gorge, la retourner pendant que le cœur soit toujours entrain de pomper (désolé pour nos amis défenseurs des animaux…). Une opération qui prend du temps…

http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html

@Mikerynos a écrit:Le problème : Qu’est ce qui est recherché sur une durée aussi longue, c’est forcément quelque chose qui évolue et donc, soit biologique ou environnemental.
On pourrait même noter peut-être une recherche en rapport avec le cycle de reproduction chez la bête :

Sur les 92 cas de mutilations rapportées (cf. tableau), dans seulement 11 cas (11,95 %), une autopsie et une interprétation des découvertes pathologiques furent menées. Là encore, les résultats penchent pour un investissement minimal des vétérinaires pour élucider les causes des mutilations animales. Les examens en laboratoires ont été réalisés lors de 7 cas (7,60 %). Ici, ce sont les considérations financières qui entrent en jeu. Enfin, les enquêtes officielles ont été menées dans 28 cas (30,43 %).
Donc, les 2/3 des cas de mutilations ne font pas l’objet d’enquêtes officielles !
Toujours selon cette enquête, la distribution des organes manquants est la suivante :





Organes/tissus excisés Nombre de cas Pourcentage
Muscles mâchoire infér. 21 22.82%
Langue 39 42.39%
Yeux 54 58.69%
Oreilles 13 14.13%
Tétines 45 48.91%
Mamelles 48 52.17%
Vagins 70 76.08%
Rectum 70 76.08%
Pénis/testicules 8 8.69%
Lèvres 6 6.52%
Ongles 1 1.08%
Autres organes 4 4.34%


http://www.ovni.ch/~farfadet/mutilations.html
On peut remarquer que les zones les plus fréquemment excisées sont le rectum, le vagin, mais également LES MAMELLES, LES TETINES...
Dans cette hypothèse, je pourrais donc logiquement penser que les individus mâles mutilés pourraient être la fin d'un test ayant un rapport avec le cycle de reproduction de la bête (le taureau qui pourrait être le veau d'une vache préalablement testée, donc excisée).


___________________


avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par OLOVNI le Ven 27 Mai - 14:14

Super mises au point .Merci Captain!

Il ya des choses très intéressantes. Notamment le graphique
La thèse de l' armée me chiffonne un peu. Tout cela n' est pas très discret
On se demande même si les auteurs ne sont pas des manipulateurs pour laisser autant d' évidences
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Ven 27 Mai - 16:25

J'avais commencé à faire une recherche il y a 3 ans ici: Mode opératoire, rapidité des mutilations et recherche d'indices...
Sans me vanter, je crois que tous ce qui concerne les mutilations se trouve ici: Les Mutilations animales & Co depuis le temps que le sujet me passionne...


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par FLAM le Ven 27 Mai - 16:35

@OLOVNI a écrit:Super mises au point .Merci Captain!

Il ya des choses très intéressantes. Notamment le graphique
La thèse de l' armée me chiffonne un peu. Tout cela n' est pas très discret
On se demande même si les auteurs ne sont pas des manipulateurs pour laisser autant d' évidences
Merci pour le compliment ! Very Happy

J'ai juste voulu mettre certains détails en évidence (grâce à l'article dont j'ai tiré les infos), même si beaucoup de membres du forum connaissent déjà par coeur ces faits...
Certes derrière, j'ai parfois émis des avis personnels, mais il ne restent bien sûr qu'uniquement personnels...

Tu dis :
La thèse de l' armée me chiffonne un peu. Tout cela n' est pas très discret
On se demande même si les auteurs ne sont pas des manipulateurs pour laisser autant d' évidences

Je suis bien d'accord avec toi, je me pose la même question (posée également par l'auteur de l'article dont j'ai recueilli les infos) et comme, je pense, beaucoup de forumeurs :
Pourquoi exposer les cadavres mutilés ? (même si le mystère peut demeurer, ces cadavres disposent de pas mal d'indices),
Pourquoi ne pas carémment détruire les preuves de ces méfaits ? (en les brulant ou je ne sais quels autres moyens)
Cela reste encore et toujours un mystère...


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par FLAM le Ven 27 Mai - 17:00

@Mikerynos a écrit:J'avais commencé à faire une recherche il y a 3 ans ici: Mode opératoire, rapidité des mutilations et recherche d'indices...
Sans me vanter, je crois que tous ce qui concerne les mutilations se trouve ici: Les Mutilations animales & Co depuis le temps que le sujet me passionne...
Oooh que non, tu ne te vantes certainement pas ! Bien au contraire ! Si tout a déjà été fait là-dessus par tes soins, alors il vaut mieux plutôt voir tes liens ! Very Happy
Merci pour ton travail, mike !


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Mikerynos le Ven 27 Mai - 20:58

Bah, il manque certainement des choses, ce serait prétentieux de dire qu'il ne manque rien. Mais je pense que le sujet est quasi complet... scratch


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Argentine, deux nouveaux cas de mutilations.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 12:03