Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Niort : les pelleteuses tombent sur six sarcophages

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Niort : les pelleteuses tombent sur six sarcophages

Message par Apollyôn le Lun 23 Mai - 16:54

Surprise de taille, hier après-midi, rue Victor-Hugo, où les engins de terrassement ont mis au jour six couvercles de sarcophages des XVIIe et XVIIIe siècles.

C y gist le corps de Catherine Barbault veuve Mornay… marchand décédé le 23 septembre 1672 Priez Dieu… Pour une surprise, c’est une belle surprise ! Hier après-midi, alors qu’elles mordaient à belles dents dans le macadam de la rue Victor-Hugo, les pelleteuses actuellement à la manœuvre sur le grand chantier du centre-ville ont dû freiner des quatre fers… Pour mettre méticuleusement au jour, à seulement 1,20 mètre de profondeur, six sarcophages en excellent état de conservation. Ou plus exactement six demi-sarcophages soigneusement alignés côte à côte, perpendiculairement à la rue. Il ne s’agit en effet que des couvercles de sépultures datant de la seconde moitié des XVIIe et XVIIIe siècles selon ce que révèlent certaines des inscriptions gravées dans la pierre et pour la plupart en excellent état de conservation.

Pierre Mornay, veuve Martin, Charbonneau, Brelay, 1791… voilà ce que l’on pouvait déjà deviner hier, à mesure que la poussière était chassée par la balayette enthousiaste de l’archéologue Céline Trezeguet. Issue du service régional de l’archéologie, celle-ci travaille actuellement pour le compte de la Ville. Engagée pour deux ans, elle est notamment chargée d’assurer le suivi archéologique sur l’emprise du grand chantier. On imagine que cette découverte n’est pas pour lui déplaire. « C’est en effet très intéressant car je suis parallèlement missionnée pour travailler sur l’histoire et l’évolution de la ville de Niort depuis le Moyen Age », révèle Céline Trezeguet.
Ce ne sont pas des tombes et il n’y a aucun squelette ni quoi que ce soit sous ces couvercles de sarcophage. Issus de quelque cimetière avoisinant, ils ont été utilisés lors de la construction, au milieu du XIXe siècle, de l’égout ovoïde par lequel s’évacuent les eaux usées et de pluie du centre-ville. Construit en pierre, cet égout de grande taille, dans lequel un homme peut tenir debout, a donc été coiffé à cet endroit par ces pierres tombales. « Il était assez courant à cette époque de réemployer de cette façon des éléments de sépultures anciennes », confirme Céline Trezeguet. Il y a une quarantaine d’années, une découverte similaire avait été effectuée place du Port, rappelait d’ailleurs hier Christian Gendron, le conservateur des musées niortais. Lors des travaux, un très beau mur de pierre avec des niches, sans doute d’époque médiévale, a également été mis au jour par les engins de terrassement.
La direction régionale des affaires culturelles (Drac) sera sur place ce matin afin d’envisager la suite à donner à cette découverte inattendue.

source : http://www.niort.maville.com/actu/actudet_-Les-pelleteuses-tombent-sur-six-sarcophages_loc-1801022_actu.Htm
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 8:09