Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mondes en collision

Partagez
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Mondes en collision

Message par sergent garcia le Mer 19 Nov - 22:12

Pour mikey, et parce que casseron a la flemme de le rédiger

Quatrième de couverture:

- Est-il exact que la terre est été bouleversée pas des cataclysmes sans précédent ?
- Pourquoi les livres boudhiques parlent-ils d'une année de 360 jours ?
- Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ?
- pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ?
- Comment explique-t-on la présence de mammouths en sibérie, instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de macher tranquillement, sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ?
- Pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ?
- D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle nord ?
- Depuis quand le "13" porte malheur ?
- Comment expliquer que le payrus égyptien d'Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois, et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ?

Dans ce livre, le plus contreversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr immanuel Vélikovsky répond de manières si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel.



Table des matière:
Le dossier vélikovsky;
3 - Sir hoyle
4 - Lettre NASA 1967
5 - Revue de presse
16 - Lettre à "science" 1969
17 - Le paradoxe du 14 juillet
26 - Vélikovsky et sagan
27 - Les grands hérétiques et l'astronomique
30 - Article du daily princetonian
32 - Quand les scientifiques rejettent ceux qui sont plus brillants ou plus rapides qu'eux
34 - Vélikovsky & bauer
35 - Liste NASA
37 - Liste université de bonn
38 - Traits d'un génie
44 - Quelques dépêches de l'espace
46 - Bonds of the Past
47 - Warner sizemore
48 - Quelques découvertes de vélikovsky
52 - Les trois planètes divines
53 - Curiosités vénusiennes
55 - Biographie de vélikovsky
59 - Le papyrus du scribe Ipuwer
64 - Les dix plaies d'Egypte
65 - La gifle de juillet
66 - Instabilité du système solaire (comme quoi vélikovsky et sitchin ne sont pas incompatible)
69 - La première version française
71 - Les livres sur vélikovsky
73 - Films et vidéos
74 - Ruth vélikovsky
75 - Note du jardin des livres
76 - Sciences & Vie

Monde en collision (le livre)

Prologue
3 - Préface de la version américaine
7 - Dans un immense Univers
9 - L'harmonie céleste
11 - L'origine du système planétaire
17 - L'origine des comètes
20 - La planète Terre
25 - Les époques glaciaires
27 - Les mammouths
32 - L' époque glaciaire et l'âge de l'homme
34 - Les âges du monde
39 - Les âges du Soleil

Première partie: vénus

I
44 - La plus incroyable des histoires
51 - De l'autre coté de l'Océan

II
54 - 52 avant
55 - Le monde rouge
58 - La pluie de pierres
60 - Le naphte
65 - Les ténèbres
69 - Le séisme
72 - Le"13"

III
74 - L'ouragan
77 - La marée
83 - La grande bataille céleste
88 - La comète du Typhon
92 - L'étincelle
95 - L'effondrement du ciel

IV
98 - La terre et la mer en ébullition
100 - Le mont Sinaï
103 - De la théophanie
107 - L'empereur Yao

V
111 - L'est et l'ouest
120 - Le renversement des pôles de la terre
121 - Du déplacement des points cardinaux
126 - Des changement de l'heure et des saisons

VI
131 - L'ombre de la mort
138 - L'ambroisie
142 - Les fleuves de lait et de miel
143 - Jéricho

VII
145 - Les pierres suspendues dans l'air
147 - Phaeton
150 - L'Atlantide
152 - Les déluges de Deucalion et d'Ogygès

VIII
156 - La période de 52 années
157 - Le jubilé
159 - La naissance de Vénus
162 - L'Etoile de feu
163 - Le système à 4 planètes
166 - L'une des planètes est une comète
167 - La comète vénusiennes

IX
170 - Athéna
174 - Zeus et Athéna
177 - Le culte de l'étoile du matin
182 - La vache sacrée
184 - Baal Zévuv (Belzébuth)
188 - Vénus dans le folklore des indiens

X
195 - L'année synodique de Vénus
199 - Les irrégularités de Vénus
203 - Vénus devient l'Etoile du Matin

Deuxième partie: Mars

I
208 - Amos
210 - L'année 747 avant Jesus-Christ
212 - Isaïe
216 - Les tyrans d'Argos
219 - Revenons à Isaïe
202 - Maïmonide et Spinoza, les Exégètes

II
207 - L'an 687 avant JC
230 - Ignis e Coelo
233 - Les 23 Mars
237 - Le culte de Mars
240 - Mars dévie l'axe terrestre

III
243 - Pourquoi les orbites de Vénus et de Mars furent-elles modifiées
244 - Quand l'Iliade fut-elle composée ?
251 - Bhuit zilo pochtli
252 - La Tao
254 - Yuddha
255 - Le Bundeshesh
256 - Lucifer précipité

IV
258 - Le Dieu-glaive
260 - Le loup Fenris
262 - Le temps du Glaive et le temps du Loup
266 - Synodos
270 - L'Assaillant des murailles

V
276 - Les coursiers de Mars
277 - Les Terribles
286 - Les pierres tombées des planètes
288 - Les Archanges
292 - Le culte des planètes en Judée au VIIième siècle

VI
295 - Une amnésie collective
297 - Le folklore
300 - Les idées préexistentes dans les âmes des peuples
302 - Les spectacles grandioses du ciel
303 - Subjectivité de l'interprétation des évènements: leur authenticité

VII
310 - L'arrachement des pôles
315 - Temples et obélisques
318 - L'horloge solaire
321 - L'horloge à eau
322 - Un hémisphère se déplace vers le sud

VIII
328 - L'année de 360 jours
340 - Les perturbations des mois
342 - Les années de 10 mois
345 - La réforme du calendrier

IX
358 - La Lune et ses cratères
360 - La planète Mars
363 - L'atmosphère de Mars
365 - L'équilibre thermique de Mmars
367 - Les gaz de Vénus
368 - L'équilibre thermique de Vénus
369 - Un dernier mot

Epilogue
375 - Les problèmes inépuisables

Annexes
- Lettres d'Albert Einstein à Vélikovsky
- Lettre de Sigmund Freud à Vélikovsky

----------

Mon avis:

L'interprétation "vélikovskyienne" des textes antiques n'a rien d'un travail scientifique, pourtant les découvertes scientifiques des dernières décénnies démontrent que sa démarche intellectuelle (à l'époque;1946-1950 et suiv) était pertinente sur certaines de ses prédictions astronomiques.

Le chapitre "instabilité du système solaire" dans "le dossier vélikovsky" laisse penser que la thèse de Vélikovsky n'est pas forcément concurente de celle de Sitchin. Elles pourraient bien être complémentaires dans la longue chronologie du système solaire.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Mondes en collision

Message par casseron le Jeu 20 Nov - 12:59

L'interprétation "vélikovskyienne" des textes antiques n'a rien d'un travail scientifique

Il n'empêche que le "catastrophisme", honni de nos élites scientifiques quand Véli a sorti son livre, est repris par des scientifiques tout à fait officiels. J'en ai même entendu un l'autre jour sur France Inter en parler doctement. Or, cette théorie est plus vieille que Véli.Il me semble que Cuvier en soit l'auteur ou le co-auteur (à vérifier).

Faudra-t-il attendre qu'un bolide percute la Terre pour convenir qu'il avait raison ?

Au fait, c'est quoi un travail scientique hormis le fait qu'il soit réalisé par des scientifiques ? le big-bang, c'est scientifique ? l'évolution, c'est scientifique ? Dieu, c'est scientifique ? Même l'homéopathie, l'ostéopathie et j'en passe ne sont pas scientifiques. L'ufologie, c'est scientifique ? Les tables qui bougent, c'est scientifique ?

Un fait doit-il être scientifique pour exister ?
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: Mondes en collision

Message par sergent garcia le Jeu 20 Nov - 19:59

"Il n'empêche que le "catastrophisme", honni de nos élites scientifiques quand Véli a sorti son livre, est repris par des scientifiques tout à fait officiels."
Mais ce catastrophisme contemporain est basé sur des observations et des calculs pas, sur l'interprétation des mythes

"Un fait doit-il être scientifique pour exister ?"
Non, mais étudié rationellement pour dire qu'il existe

"le big-bang, c'est scientifique ? "
Il est proposé et étayé rationellement par les astrophysiciens..pas par les psychotérapeutes. A chacun la maîtrise de son domaine.

"Dieu, c'est scientifique ?"
NON à ce jour, et c'est pour cette raison que beaucoup de savant ont admiré le travail de Vélikovski, car à traver ses interprétions personnelles des mythes pour expliquer des phénomènes naturels, il infligeait une "sacrée" gifle à toute les religions baties sur ces textes sacrés..Voilà la raison de sa popularité, il a déboulonné les grandes religions (c'est encore un point commun avec Sitchin et Boulay)

La traduction littérale d'un texte mythologique rédigé en langue étrangère contitue un travail scientifique...alors que l'interprétation de cette traduction constitue une spéculation personnelle (qui peut néanmoins être vrai ou fausse) mais c'est surement pas une méthode de travail scientifique dans le sens académique du terme...ou alors les Universités ont rudement changé..
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Mondes en collision

Message par casseron le Jeu 20 Nov - 20:15

"le big-bang, c'est scientifique ? "
Il
est proposé et étayé rationellement par les astrophysiciens..pas par
les psychotérapeutes. A chacun la maîtrise de son domaine.

Ce que tu appliques à Vélikovsky, tu dois précisément l'appliquer ici pour le big-bang. Rappelons qu'il est né d'une observation de Hubble qui avait constaté un déplacement des couleurs du spectre en observant des galaxies lointaines. La conclusion qui en fut tirée fut que les galaxies s'éloignaient, ce qui a suggéré l'idée qu'elles partaient d'un point commun, d'où la plaisanterie de Hoyle qui appela cela le big-bang. Notons que Hubble lui-même était dubitatif et n'excluait pas une autre interprétation. Or, à l'heure actuelle, d'autres interprétations existent et ne venant pas de psychothérapeutes ou psychopathes. Le pauvre big-bang est rafistolé de partout...S'il était étayé rationnellement comme tu le dis, il n'y aurait pas de controverses.
Donc, on a eu une observation interprétée différemment par des professionnels. La logique voudrait que ça ne vaille pas mieux que les interprétations de Vélikovsky ou Sitchin.

On verra bien qui a vu clair.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: Mondes en collision

Message par sergent garcia le Jeu 20 Nov - 21:33

"Rappelons qu'il est né d'une observation de Hubble qui avait constaté un déplacement des couleurs du spectre en observant des galaxies lointaines."

donc il y a bien une étude et une observation rationelle selon des méthodes académiques...ce n'est pas l'interprétation d'un mythe qui a fait naitre la théorie du Big-bang

Donez le même mythe à trois chercheurs, vous aurez trois hypothèses pour expliquer le fond..
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Mondes en collision

Message par casseron le Jeu 20 Nov - 21:48

Donnez la même observation à 3 astronomes et vous aurez 3 théories.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Mondes en collision

Message par alpacks le Jeu 20 Nov - 23:04

sauf que moi je dis bof, se baser sur une effet dopler pour une preuve de big bang, ben ça pèse pas lourd hein ...

meme sans big bang, mais un univers de 15 milliards d'années lumière de diamètre sans expension et statique et vous constateriez cet effet de décalage vers le rouge ...

il faut savoir qu'au départ hubble l'as pris pour argent comptant en apliquant surement l'effet doppler qui implique donc un mouvement ! hors aujourd'hui en apliquant la relativité générale , on peu observer un décalage vers le rouge sans mouvement en s'éloignant ... ce qui veut dire qu'elles pourraient etre statique et avoir ce décalage malgré tout avec la distance

d'ou la raison pourquoi hubble (le téléscope pas l'homme) voit surtout des galaxies jaunes et oranges quand il regarde loin ... sinon il y verrait que du rouge hors ce n'est pas possible ...

cela fait depuis belle lurette que le décalage vers le rouge est plutot controversé pour la preuve de big bang et d'expension du a ce big bang ... (enfin bon, l'expension actuelle n'est meme plus liée au big bang de toute façon ... avec les théories des énergies du vide)

vous voulez une preuve de big bang qui repose sur quelque chose de beaucoup + costaud et qui rassemble ? : le fond diffus cosmologique ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fond_diffus_cosmologique

(enfin bon c du wiki, un peu light et rapide je vous avoue, manque pas mal de donnée sur ce que l'on peu constater et étayer en preuve hélas, mais bon wiki is wiki ...)
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Mondes en collision

Message par casseron le Ven 21 Nov - 8:14

Le fond diffus cosmologiste est bien l'ultime rempart des big-bangers quand tout le reste s'est effondré. C'est leur bombe atomique. Rappelons que ses découvreurs, qui étaient partisans d'un univers stationnaire, n'étaient pas chauds sur les interprétations qu'on donnerait de leur découverte. Ils avaient bien raison.
Il existe une autre interprétation de cette température à 2 K, donnée par l'effet CREIL. Je n'ai bien sûr pas les qualités pour dire si cette solution alternative est entièrement pertinente.
Ce qui m'intéresse ici, c'est comment un fait qui n'était pas religieux en a pris tous les travers. Les scientifiques ont perdu toute rationalité en n'admettant pas les critiques, en mettant à l'écart les contestataires. Ceci arrive précisément quand on se débat dans des contradictions insurmontables.
Quant à Wikipédia, c'est le jour et la nuit. Pratique et bien documenté, mais extrêmement partisan sur certains sujets. Dans le cas du fond diffus, pourquoi ne mentionnent-ils pas dans leurs liens ceux qui proposent autre chose ? La trouille sans doute que les gens disent : mais alors, ce qu'on nous raconte......
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: Mondes en collision

Message par sergent garcia le Ven 21 Nov - 20:00

casseron a écrit:Donnez la même observation à 3 astronomes et vous aurez 3 théories.

Exact mais, trois théories construites sur des observations et/ou des calculs...bref, une méthode rationnelle.
Quelle université propose la mythologie comme source d'inspiration pour proposer une théorie scientifique du système solaire ??
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 10:43