Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

koursk sous marin en eaux-trouble

Partagez
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

koursk sous marin en eaux-trouble

Message par alpacks le Mar 18 Nov - 4:04

https://www.dailymotion.com/relevance/search/koursk/video/xdfx3_koursk-sous-marin-en-eaux-troubles_creation


en 3 parties dont les 2 autres parties sont en lien avec la 1ère, il y a aussi une petite partie de la fin de la 2 ème a trouver ... mais facilement !


j'aurais voulu savoir vos avis sur cette affaire, sur ses fameuses torpilles "shkvall" ultra rapide (500 km/h) et la comparaison avec le délire technologique de JPP il affirme que sa MHD a toute les sauces est appliquée pour les activités sous marine américaine avec des torpilles a 3000 km/h mhd et des sous marins a la vitesse du sons : preuve de ses dire : http://www.jp-petit.org/nouv_f/Livre_JPP.htm



" Les gens de COMETA n'avaient que de vagues informations, émanant des services secrets français. En 2001, en rencontrant des spécialistes de MHD américain, à l'étranger, cette inquiétude s'est avérée fondée (rencontre qui prend parfois des allures de thriller, dans le style des meilleurs films d'espionnage. Mais l'auteur ne reniera pas son tempéremment de "savanturier"). Les Américains disposent depuis 1980 de torpilles MHD capable de filer à 3000 km/h, qui rendent donc les plateformes de tir nucléaire obsoletes, puisqu'elles peuvent être touchées et détruites en quelques secondes. Les sous-marins US à haute vélocité peuvent dépasser les mille kilomètres à l'heure. Aurora, engin mythique, vole depuis 1990. C'est un hypersonique satellisable, successeur du SR-71 Blackbird. Il est capable de voler à 10.000 km/h à 60 km d'altitude. Mais, mu en fin de parcours par des propulseurs fusée additionnels c'est en fait un satellite à orbite ultra-basse (80 km) capable de décoller et d'atterrir n'importe où par ses propres moyens. Les annexes scientifiques du livre révèleront tous les secrets d'un engin fabuleusement astucieux capable de redescendre pour prendre appui sur la haute atmosphère et virer tel "le surfer d'argent". Il opère sa rentrée dans l'atmosphère sans "bouclier thermique", en utilisant un "bouclier MHD". Il y a autant de différence entre Aurora et le Mirage 2000 qu'entre ce dernier et un Spad de la seconde guerre mondiale. Aurora est un "wave rider" qui se sustente sur son onde de choc. Mais d'autres appareils parviennent à annihiler totalement les ondes de choc, donc à s'affranchir de toute "traînée d'onde". Nous n'avons rien d'équivalent en Europe, mais au stade de projets. Pourtant, à travers mes travaux de 1975 nous étions en pointe en France. Je rappelle que j'ai été contraint à l'abandon de toute recherche de MHD en 1987. "



bon, si dans ce que dit se documentaire, s'averait vrai ! surtout au niveau du conflit strategique pour ses torpilles shkvall pour que la chine ne s'en équipe pas !

alors JPP serait donc un menteur patenté (ce que je crois déja ... et il est fatiguant a force)

apperement les USA seraient très embétés de l'existence de ses shkvall et n'auraient aucun moyen de les contrer ! aucun de leurs batiments ne pouvant en réchapper (après bon c'était en 2001, peut etre depuis ont il ratrapé cette technologie)

il est possible aussi que se documentaire soit imaginaire, mais bon l'apport est quand meme trop riche pour etre dénié a mon avis ...

dans tout les cas, JPP il serait peut etre tant qu'il revienne sur terre avec ses délires de science fiction ! des sous marins a 1000 km/h, des torpilles a 3000 km/h ...


si les USA les avaient vraiment ... je pense que tout pays auraient déja abandonné toute flotte stratégique depuis le temps ...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: koursk sous marin en eaux-trouble

Message par alpacks le Mar 18 Nov - 9:04

Aurora, engin mythique, vole depuis 1990. C'est un hypersonique satellisable, successeur du SR-71 Blackbird. Il est capable de voler à 10.000 km/h à 60 km d'altitude. Mais, mu en fin de parcours par des propulseurs fusée additionnels c'est en fait un satellite à orbite ultra-basse (80 km) capable de décoller et d'atterrir n'importe où par ses propres moyens.





Rolling Eyes


y z'ont l'aurora ses fumeurs de camel et importateur de chewing gum des plage de normandie ! mais par contre a coté pour faire style, ils developent un programme orion qui n'est qu'une régression dans la technologie des vehicules spatiales ... avec un programme lunaire pour 2020 n'ayant pas un pet de lapin de difference avec celui de 69 (chapeau vraiment)

mais a part ça tout va bien madame la marquise l'aurora vole très bien ! se sattelise (kof kof kof) y tout !


un vrai marchant de tapis JPP !


ha oui, le X15 avait été testé par neil armstrong justement, sisi le poseur de pied de 69, et il volait déja a 63 km d'altitude a 6500 km/h ... mais l'aurora c'est la grande révolution technologique ! déja un belle bourde de JPP qui croit que cette altitude c'est l'aurora ...

si les USA reconstruisais aujourd'hui un programme X15 avec les technologies de réacteurs actuelles, il volerait a cette altitude a 10 000 km/h sans MHD ... simplement qu'il n'y a pas de volonté (et besoin) de le faire ... a 60 km de haut les avions jouissant d'un frottement très réduit peuvent s'en donner a coeur joie ...

il y aura eu après 8 pilotes qui officielement ateignèrent les 80 km de haut, et la nasa affirmera que le plafond des 100 km est surement atteignable avec l'appareil sans jamais démontrer, affirmer ou infirmer que cela a été fait ...

le x 15 atteindra 7200 km/h, ha oui et les fameux moteurs fusée de rajout, sont en fait simplement des reservoir suplémentaire pour le X15 a2 pour la tentative justement des 7000 km/h, car en fait l'autonomie de l'avion était très faible meme sans que pourtant il n'est pas a gerer un décollage (embarqué sous un bombardier)

l'avion était fait d'alliages spéciaux, et d'inconel . il aura d'abord a supporter pas loin de 800 degrés de temperature de surface entre 60 et 80 km d'altitude, puis 1300 degrés pour le record de vitesse ou il subira d'important dégat !

après le record il fut remis en état mais ne vola plus jamais


mais bon MHD un jour, MHD toujours monsieur petit !

j'aimerais savoir pourquoi absoluement vouloir mettre de la MHD pour fait voler un avion de se genre a 10 000 km/h alors qu'en 68 un stato réacteur suffisait pour les 2/3 de cette vitesse !

avec l'amélioration apportable en 40 ans de technologie depuis, un stato réacteur y arriverait sans problème meme au de la surement sans faire appel a de la MHD imaginaire ! et bon les techniques de protection thermique, aliage et isolation que l'on a maintenant pourrait très bien palier au souci de chaleur ... sauf que ... a quoi servirait l'engin ?
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 21 Mai - 3:10