Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mars Express survole des volcans jumeaux embrumés

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Mars Express survole des volcans jumeaux embrumés

Message par Robot U&P le Sam 9 Avr - 10:51

Mars Express survole des volcans jumeaux embrumés

La sonde Mars Express de l'Esa a envoyé des images de volcans coiffés de brume dans l'hémisphère nord de la Planète rouge. Alors que l'activité volcanique a cessé depuis longtemps, la zone a été transformée par des impacts de météorites qui ont déposé des éjectas de matière sur les flancs inférieurs des volcans.



L'image que nous propose l'Esa a été réalisée à partir des données de la sonde Mars Express acquises au cours de trois orbites effectuées entre le 25 novembre 2004 et le 22 juin 2006. Aujourd'hui éteints, ces volcans présentent toujours le même aspect mais Mars Express a saisi des nuages de glace à la dérive au-dessus du sommet de Ceraunius Tholus, le plus grand des deux volcans présentés ici. Ceraunius Tholus mesure à la base 130 kilomètres de diamètre pour une altitude de 5.500 mètres par rapport aux plaines environnantes. Son sommet est constitué d'une vaste caldeira de 25 kilomètres de diamètre. Son nom provient du latin tholus qui désigne un dôme conique.

Lorsque Mars Express a survolé une nouvelle fois le volcan pour réaliser la dernière bande de données nécessaires à la reconstitution de l'image finale, les nuages s'étaient dispersés depuis longtemps, ce qui explique la ligne de démarcation qui les caractérise.

Une histoire géologique identique

Les flancs de Ceraunius Tholus sont relativement abrupts et entaillés de profondes vallées qui n'ont pu se former que dans un matériau souple et facile à éroder, comme des couches de cendres déposées au cours des différentes éruptions du volcan. La plus grande et la plus profonde de ces vallées a une largeur d'environ 3,5 kilomètres pour une profondeur de 300 mètres. Elle s'achève dans Rahe, un cratère météoritique de 35 x 18 kilomètres formé par un impact oblique qui rappelle Orcus Patera. Pour les planétologues plusieurs hypothèses peuvent expliquer la présence de telles vallées sur les flans du volcan : tubes de lave effondrés comme on en trouve également sur la Lune, vidange d'un lac qu'aurait pu accueillir la caldeira dans un lointain passé lorsque l'atmosphère de la planète était plus épaisse ou encore fonte de poches de glace souterraines lors d'épisodes éruptifs.

La description de Ceraunius Tholus peut tout autant s'appliquer au nord à son voisin un peu plus petit, Uranius Tholus. Les volcans jumeaux ont également en commun le fait que leurs pentes ont été frappées de différents impacts météoritiques au cours desquels les matériaux éjectés sont venus recouvrir les flans de ces formations volcaniques. Ceci est tout particulièrement observable sur le flan nord d'Uranius Tholus où l'impact à l'origine d'un cratère de 13 kilomètres de diamètre est responsable d'un dépôt de matériaux clairs qui recouvrent la plus grande partie des flancs du volcan.

Volcans jumeaux sous le regard de Mars Express. © Esa/DLR/FU Berlin (G. Neukum)

SOURCE FUTURA

http://aliensx.over-blog.com/article-mars-express-survole-des-volcans-jumeaux-embrumes-71130854.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 18:00