Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

quand c'est pas le pilote qui est déchiré

Partagez
avatar
ethane
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 562

quand c'est pas le pilote qui est déchiré

Message par ethane le Mer 6 Avr - 13:17

Déchirure de fuselage sur un B 737.l' avion s'est dérouté sur Yuma , Arizona, sans autre incident.
Le 737 accumule les soucis de fuselage depuis des années.
cet appareil a été livré courant 1996.
il existe des inspections de jonctions de peau qu'on ne voit que chez Boeing. D'autres design semblent moins contraignants...




___________________


La science, c'est ce que le père enseigne à son fils. La technologie, c'est ce que le fils enseigne à son père.

atonra
VIP
VIP

Nombre de messages : 441

quand c'est pas le pilote qui se déchire

Message par atonra le Mer 6 Avr - 16:07

Hello ethane,
Ce qui compte now ce sont les bénefs, pas les vies, ds tous les domaines.
Les salaires sont pas élevés, le matériel pas de qualité, etc. Tout le monde s'ne fout.
Il y a un minimum qui régule tous les domaines, donc il ne faut pas s'attendre à grand chose.$

atonra
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: quand c'est pas le pilote qui est déchiré

Message par Flycrusher le Jeu 7 Avr - 23:42

Le métal fatigue avec le temps surtout si les alliages et les épaisseurs on été choisis par soucis d'économies.

Il ne faut pas oublier qu'un avion en plus des contraintes de flexions et torsions due au fait qu'il vole et subit des secousses, doit supporter une pressurisation pour rendre possible le voyage à haute altitude. On le gonfle et dégonfle donc comme un ballon plusieurs fois par jour ce qui impose des contraintes énormes sur la coque.

C'est arrivé souvent que la coque lâche par endroit, il y avait même eu un cas célèbre où toute la partie supérieure de l'avant de la cabine s'est envolée laissant les passagers en mode "décapotable" à 800 km/h à 10 000 mètres, ça décoiffe!!
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 2:41