Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Terre un lieu commun?

Partagez
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

La Terre un lieu commun?

Message par Flycrusher le Jeu 31 Mar - 1:53

Les derniers rapports des observations réalisées avec le télescope spatial Kepler nous donne une vision enthousiasmante sur la possibilité de vie dans l'univers.
En effet en peu de temps on a découvert plus de mille exoplanètes nouvelles par la méthode de transition qui pourtant ne peux donner qu'un faible pourcentage de réussite. Sur ces mille, il y en aurait plus de 60 qui seraient d'une taille similaire à la Terre et dans la zone habitable.

C'est assez facile de comprendre comment la détection fonctionne.
Ce qu'on mesure c'est la variation de luminosité de l'étoile lorsqu'une planète orbitant autour passe dans notre champs de vision. On peux assez facilement déduire la taille de la planète si on connait la taille du soleil et la diminution de luminosité.





La limitation d'une telle détection est très grande car il faut que la planète passe devant son soleil au moment où on regarde et que son orbite soit dans un plan qui soit aligné avec notre angle de vue.
Si on prend la Terre comme exemple, elle fait le tour du soleil en 365 jours et le temps pendant lequel un observateur extraterrestre pourrait la voir passer devant le soleil serait très court. Pour être sur de détecter une telle planète il faudrait observer pendant au moins un an la même étoile.
La probabilité de détecter une planète par cette méthode est donc très faible, et le fait qu'on en ait découvert plus de mille en peu de temps démontre simplement que les planètes sont un lieu commun et pas du tout un phénomène rare comme il était de bon ton de le penser il y a encore à peine plus de 10 ans.
Comme on peux calculer la probabilité de voir une planète par cette méthode, il est facile ensuite de calculer le nombre de celle qu'on ne peux pas voir parce qu'on n'a pas regardé au bon moment ou que l'orbite est dans un plan perpendiculaire à la direction d'observation et le résultat fait tomber les chaussettes.
Il y aurait en fait près de deux milliards de planètes similaires à la Terre dans notre galaxie. Bien sur similaire ne veux pas dire qu'il y a de l'eau, de la vie et de l'intelligence, mais simplement que les conditions de base sont remplies pour que ce soit possible. Reste ensuite à savoir quelle est la probabilité pour que la vie puisse se développer et ensuite la probabilité pour que la vie évolue vers une forme intelligente.

Il y a bien sur d'autre méthodes de détection de planète, celle qui donne le plus de probabilité de détection c'est la méthode dite d'astrométrie qui consiste à mesurer les oscillations de la position d'une étoile. En effet lorsqu'une planète tourne autour d'une étoile elle fait bouger celle-ci. Comme l'étoile est beaucoup plus massive, elle bouge très peu, mais c'est mesurable, surtout si la planète est grosse et l'étoile petite. C'est donc une bonne méthode pour détecter des géantes gazeuses autours de naines rouges, pour des planètes de la taille de la Terre ce n'est pas encore possible, on a détecté une super terre qui est deux fois plus grosse ce qui est la limite actuelle.
Dans le dessin ci dessous on a une vue de cette super terre qui tourne autour de Gliese 581,



D'ailleurs autour de Gliese 581 il y a plusieurs planètes qui ont été détectées par cette méthode



Il y a encore d'autres méthodes de détection possible comme la vision directe d'une planète, mais pour ça il faudra attendre des télescopes bien plus grands comme par exemple le James Webb Space Telescope qui sera lancé en 2014 normalement.
Plus tard il y aura la possibilité de créer de très grands interféromètres spatiaux qui pourraient voir des détails de la taille de pays sur une exoplanète, mais pour le moment il y a le projet Darwin qui va consister de 5 petits télescopes qui vont fonctionner ensemble dans l'espace pour former un interféromètre. Le but est de faire disparaitre la lumière de l'étoile grâce à l'interféromètre pour ne voir que la planète dont la lumière est déphasée et donc pas annulée par l'interféromètre. Avec cette méthode on pourra analyser la lumière venant de cette planète et découvrir de quels éléments elle est composée, s'il y a de l'eau ou la composition de l'atmosphère par exemple. Ce projet devrait être lancé en 2015, on peut donc espérer que d'ici 5 ans on ait des informations assez extraordinaires sur les exoplanètes.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 23:41