Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Espagne - 22 Juin 1976 - Iles Canaries

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Espagne - 22 Juin 1976 - Iles Canaries

Message par Robot U&P le Lun 14 Mar - 22:37

22 juin 1976 ILES CANARIES, Galdar



Vers 22 h 30, le docteur Francisco Julio Padron admirait les étoiles, bien calé dans son siège d'auto. Son chauffeur Francisco Esteves conduisait. Ils se rendaient à Galdar. (…) Le docteur Padron aperçut le premier, à une dizaine de mètres de la route, un gros globe lumineux de la taille d'un édifice de trois étages, parfaitement circulaire, de couleur gris-bleuâtre. Il était transparent, car les deux hommes avaient l'impression de voir les étoiles à travers l'engin. L'objet se tenait à quelques mètres su sol. Les témoins distinguèrent deux silhouettes à l'allure humaine au centre de l'objet et ces êtres pouvaient avoir une taille de 1 m 80. Ils portaient des vêtements d'un rouge brillant, Leurs visages avaient un aspect nettement humain, en ce sens que leur teint et leur apparence ressemblaient à ceux des hommes d'ici. Ils portaient une espèce de bandeau en tissu autour de la tête, à la manière d'un turban, qui dissimulait leurs oreilles (…) et qui irradiait un halo ou auréole lumineuse. Le plus curieux, c'étaient les mains de ces créatures.

Il s'agissait d'une sorte de moignons pointus terminés en forme d'ailes que les êtres remuaient lentement comme si c'étaient des mains. (…) Les créatures s'affairaient avec des appendices à plumes sur ce qui pouvait être un tableau de bord. (…) Pendant que les deux témoins continuaient leur observation, la radio de l'auto s'éteignit et au même moment ils ressentirent une impression de froid intense alors que la température extérieure était très douce. Pendant ce temps là, la sphère commença à s'élever lentement et elle sembla grossir à mesure qu'elle prenait de la hauteur. (…)

(Jean FERGUSON : « Les Humanoïdes… » - éd. Leméac, Ottawa, 1977, p.41, 42)

Une cinquantaine de témoins sérieux comprenant un médecin et trois astronomes, virent apparaître soudain, vers 22 heures, une énorme sphère transparente de couleur bleu clair, à travers laquelle on pouvait voir les étoiles, qui descendait vers eux jusqu'à rester en vol stationnaire à environ un mètre du sol. A l'intérieur de cette sphère on pouvait apercevoir deux personnages étranges, avec de grands yeux brillants, vêtus de combinaisons rouges et qui semblaient s'affairer devant une sorte de tableau de bord, comme s'ils essayaient de réparer quelque chose qui ne marchait pas et sans s'occuper de tous les témoins qui les regardaient avec curiosité. Finalement, après avoir stationné au-dessus du sol pendant quelques minutes, l'engin mystérieux décolla et disparut aussi rapidement qu'il était apparu.

(Maurice CHATELAIN: "Les messagers du cosmos" - Laffont 1980, p. 177, 178)
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 17:15