Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Quand on en arrive à l'absurbe !

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Quand on en arrive à l'absurbe !

Message par Macha le Ven 11 Fév - 15:00

Y aura-t-il encore un ministre dans l'avion ?

Pour éviter toute polémique, Nicolas Sarkozy a décidé d'imposer à ses ministres de passer leurs congés en France. Pour le quotidien belge Le Soir, cette règle absurde ne résoudra pas le problème.




Michèle Alliot-Marie et François Fillon sont dans un avion. Qui descend ? Personne mais Nicolas Sarkozy ouvre le parachute. La scène pourrait prêter à sourire si l'affaire des vacances des ministres n'avait pas un effet désastreux sur l'image des politiques et ne risquait pas de raviver le refrain du "tous pourris" si cher au Front national. La mesure imaginée par le président pour mettre fin aux conflits d'intérêts est si énorme qu'on dirait presque un poisson d'avril. Qui croira qu'empêcher les ministres de quitter l'Hexagone représente une solution ?

L'absurde atteint son comble quand on apprend que c'est au Premier ministre que les membres du gouvernement devront demander la permission de sortir du pays. Celui-là même qui est mis en cause pour son séjour en Egypte à l'invitation d'Hosni Moubarak lors des vacances de Noël ! Que la leçon soit professée par Nicolas Sarkozy ne manque pas non plus de sel. Le président a lui-même passé ses vacances de fin d'année au Maroc à l'invitation du roi Mohamed VI... La stratégie de l'Elysée pour éteindre l'incendie est si incroyable que le patron de l'UMP lui-même ne l'aurait jamais imaginée. "C'est ridicule, on peut aussi ne pas être payé. A force d'en rajouter, on fait des excès", estime Jean-François Copé. Il ne croit pas si bien dire.

L'affaire des voyages de MAM et de Fillon posait la question de la crédibilité de l'action politique. Un ministre qui accepte des cadeaux et devient ainsi l'obligé de son hôte garde-t-il sa capacité de discernement ? Telle était le coeur de l'interrogation. Une question exacerbée pour MAM qui, après avoir voyagé dans le jet privé d'un proche du régime de Ben Ali, déclarait une dizaine de jours plus tard à l'Assemblée qu'elle proposait l'aide de la France pour le maintien de l'ordre à Tunis. Loin de restaurer leur crédibilité, le plan Sarkozy pour sortir de la zone de turbulences risque d'aggraver encore l'image des gouvernants. Ils passeront pour des écoliers tenus à une règle insensée.

Source : http://www.courrierinternational.com
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Juil - 12:50