Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

les codex de NAG HAMMADI

Partagez
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 9:26

La bibliothèque de Nag Hammadi est un ensemble de treize codex de papyrus reliés en cuir, du milieu du IVe siècle. Retrouvés en 1945 dans la ville de Nag Hammadi au nord-ouest de Louxor par des paysans égyptiens, ils sont désormais conservés au musée copte du Caire. La découverte[modifier]


Pour Christoph Markschies l'histoire de la découverte de la
bibliothèque de Nag Hammadi est « aussi fascinante que son contenu
même »[1]. En décembre 1945,
deux frères Égyptiens découvrent plusieurs papyrus dans une grande
jarre de terre cuite tandis qu'ils creusent le sol pour trouver des
nitrates pour fertiliser leurs terres, dans des grottes à proximité du
village de Habra Dom en Haute-Égypte,
à une dizaine de kilomètres de la ville de Nag Hammadi. Ils ne font pas
part de cette découverte immédiatement, espérant faire fortune en
vendant les manuscrits petit à petit. Leur mère aurait brûlé au moins un
des codex par crainte des « effets dangereux » de ces écrits, dont
personne de la famille ne savait lire les caractères grecs[1].
En 1946, pris dans une vendetta familiale, les deux frères confient les manuscrits à un prêtre copte, dont le beau-frère vend un des codex (aujourd'hui numéroté Codex III) au Musée copte du Caire[1]. Le jeune historien français Jean Doresse, alors au musée, mesure l'importance de la découverte, et en fait état dans une première publication en 1948 avec Henri-Charles Puech[2].
Entre temps, un codex avait été vendu séparément, au Caire, à un
antiquaire belge. Ce dernier, après avoir tenté en vain de le vendre à New York et à Paris, fait finalement affaire avec l'institut Carl Jung, par l'intermédiaire de Gilles Quispel. Le manuscrit (codex I) était destiné à être offert au célèbre psychanalyste[3] il est donc connu aussi sous le nom de Codex Jung. La mort de Jung en 1961 entraîne une discussion sur la propriété du « Manuscrit Jung », ce qui retarde jusqu'en 1975 la remise de ce document au musée copte du Caire, alors qu'une première édition du texte a déjà paru.
Les années suivantes, plusieurs autres pièces sont vendues par le
prêtre à un antiquaire chypriote du Caire. Une partie est confisquée par
le Département des Antiquités, de crainte qu'elles ne quittent le territoire. Après la prise de pouvoir de Nasser en 1956, ces textes, confiés au musée copte, sont déclarés biens nationaux.
Malgré toutes ces vicissitudes, l'ensemble est désormais réuni au
musée copte et représente onze livres complets et des fragments de deux
autres, « correspondant à plus de 1000 pages d'écriture[4] ».


http://www.naghammadi.org/
Fichiers joints
220px-Kodeks_IV_NagHammadi.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(16 Ko) Téléchargé 5 fois
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 9:29

l'un des textes les plus troublants et "l'hypostase des Archontes" qui nous renvoie à la génèse,et n'est pas sans nous rappeler la génèse sumérienne

http://www.naghammadi.org/traductions/textes/hypostase_archontes.asp
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par FLAM le Mar 25 Jan - 9:42

Tous ces manuscrits ont bien été récupérés ?
Ce n'est pas ce que j'ai lu dans l'article :

Leur mère aurait brûlé au moins un
des codex par crainte des « effets dangereux » de ces écrits, dont
personne de la famille ne savait lire les
caractères grecs[1].

Donc, au final, y-a-t'il 3 codex ou simplement deux ??? ...


___________________


avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 9:56

:farao:
je ne suis pas au courant ;-) ,,,c'est tout à fait possible que la mère
en ait brulé,par peur,mais bon,estimons ous heureux que cette
découverte n'est pas été faite pendant les heures sombres du moyen
age,car elle aurait été rejoindre les archives secrètes du Vatican!!!
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par rilci le Mar 25 Jan - 12:00

le lien ne fonctionne pas... Surprised
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par Schattenjäger le Mar 25 Jan - 13:24

Correction du lien fait. Smile
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 13:45

Les archontes tinrent conseil et dirent : « Allons ! 25
faisons un homme avec de la poussière du sol ». Ils modelèrent leur
créa[ture] de sorte qu’elle est entièrement terrestre. Or le corps que
possèdent les archontes est femelle, c’est un avo[rton] à l’aspect
animal. — Ayant pris de la [poussière] 30 du sol, ils
modelèrent [leur hom]me d’après leur propre corps et d’a[près la
ressemblance] de Dieu qui [leur] était apparue dans les eaux.

Ils dirent : « [Allons !] saisissons cette (ressemblance) dans notre modelage, faisons [en sorte] 35
qu’elle voie sa co-ressem[blance . . . . . . .] 88 et que nous
l’emprisonnions dans notre modelage ». — Ils dirent cela sans comprendre
la puissance de Dieu du fait de leur impuissance.

Et (l’Archonte) souffla dans le visage de l’homme et celui-ci devint psychique, 5 sur la terre pour longtemps. Ils ne purent donc pas le mettre debout en raison de leur impuissance.

Ils persévérèrent, tels des tourbillons, afin
de capturer cette ressemblance qui leur était apparue dans les eaux, —
mais sans savoir quel était 10 son pouvoir. — Tout cela cependant arriva par la volonté du Père du Tout.

Après cela l’Esprit vit l’homme psychique
(gisant) sur la terre. Et l’Esprit sortit de la terre adamantine, il
descendit et habita en lui. 15 Cet homme devint alors une âme vivante. Il lui donna le nom d’Adam parce qu’il avait été trouvé se mouvant sur la terre.

Une voix sortit de l’Incorruptibilité au sujet de l’aide d’Adam.

Et les archontes rassemblèrent 20
toutes les bêtes de la terre et tous les oiseaux du ciel, ils les
amenèrent à Adam pour voir comment Adam les appellerait
donna un nom à chacun des oiseaux et à tous les animaux.

Ils prirent alors Adam, 25 et le
placèrent dans le paradis, pour qu’il [le] travaille et pour qu’il le
garde. Et les archontes lui donnèrent un ordre en disant : « De [tous]
les arbres qui sont dans le paradis, tu mangeras, mais [de] l’arbre de
la connaissance du 30 bi[en] et du mal, n’en mange pas et [n’y touche pas] non plus, car le jour où vous [en] mangerez vous mourrez de mort ».

Ils [lui disent] cela sans comprendre ce
qu’ils lui [ont dit]. Mais c’est par la volonté du Père 89 qu’ils ont
dit cela de cette façon afin qu’il mange, — et qu’Adam les voie, étant
devenu entièrement matériel.

Les archontes tinrent conseil les uns avec les autres, ils dirent : « Allons ! faisons tomber 5
un sommeil sur Adam ». Et il s’endormit. Or le sommeil, c’est
l’ignorance qu’ils ont amenée sur lui ; et il s’endormit. Ils séparèrent
son côté semblable à une femme vivante et construisirent son côté en
chair 10 pour la remplacer. Adam devint alors entièrement psychique.

Et la femme spirituelle vint vers lui, elle
parla avec lui, elle dit : « Lève-toi, Adam ! » Lorsqu’il la vit il
dit : « Tu es celle qui m’a donné la vie ; 15 on t’appellera la Mère des vivants — Car elle est ma mère, elle est la sage-femme, et la femme, et celle qui a enfanté ».

Alors les autorités s’approchèrent de leur Adam. Mais lorsqu’elles virent sa co-ressemblance parlant avec 20
lui, elles furent saisies d’un grand trouble et la désirèrent. Elles se
dirent les unes aux autres : « Allons ! jetons notre semence sur
elle ». Elles la poursuivirent et (la femme) se moqua d’elles à cause de
leur stupidité et 25 de leur aveuglement et elle devint arbre à cause d’elles.

La femme spirituelle leur présenta son ombre
qui lui ressemble et les puissances [la] souillèrent abominablement et
souillèrent l’empreinte de sa voix afin de se condamner 30 elles-mêmes dans leur créature et (dans) [sa] ressemblance.

Alors la (femme) spirituelle entra [dans] le
serpent, l’instructeur, et il instruisit [la (femme charnelle)] en
disant : « Que [vous] a-t-il [dit] ? “De tous les arbres qui sont dans
[le para]dis 35 tu mangeras, mais [de l’arbre] 90 de la
connaissance du mal et du bien n’en mange pas ?” ». La femme charnelle
dit : « Non seulement il a dit : “N’en mange pas”, mais aussi “N’y
touche pas, car le jour où vous en mangerez 5 vous mourrez de
mort” ». Et le serpent, l’instructeur, dit : « Vous ne mourrez pas de
mort. En effet il vous a dit cela parce qu’il est jaloux. Au contraire,
vos yeux s’ouvriront et vous deviendrez semblables aux dieux, 10 connaissant le mal et le bien. » Et l’instructrice fut retirée du serpent et elle le laissa seul, n’étant plus que terrestre.

La femme charnelle prit de l’arbre, elle en mangea, et elle en donna à son mari en même temps 15
qu’à elle et les psychiques mangèrent. Et leur malice s’ouvrit, elle
qui provenait de leur ignorance, et ils comprirent qu’ils étaient nus du
spirituel. Ils prirent des feuilles de figuier et s’en ceignirent les
reins.

Alors le grand Archonte vint 20 et
dit : « Adam, où es-tu ? » car il ne savait pas ce qui était arrivé. Et
Adam dit : « J’ai entendu ta Voix, j’ai eu peur car j’étais nu et je me
suis caché ». L’Archonte dit : « Pourquoi t’es-tu caché, si 25
ce n’est parce que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais
ordonné “de lui seul ne mange pas” et que tu en as mangé. » Adam dit :
« La femme que tu m’as donnée m’en [a donné], j’ai mangé. » Et le
présomptueux 30 [Arch]onte maudit la femme, et la femme dit : « C’est [le serp]ent qui m’a trompée, j’ai mangé. »

[Ils se tournèrent] vers le serpent, ils
maudirent son ombre [de sorte qu’] il soit sans puissance, sans savoir
qu’il (n’)était (que) [leur] créature. Depuis ce jour 91 le serpent fut
sous la malédiction des autorités. Jusqu’à ce que vienne l’Homme parfait
cette malédiction a pesé sur le serpent.

Ils se tournèrent vers leur Adam, le prirent et le jetèrent hors du 5 paradis avec sa femme, car il n’y a pas de bénédiction auprès d’eux, puisqu’ils sont eux-mêmes sous la malédiction.

Ils jetèrent alors les hommes dans de grandes tribulations et dans les soucis de l’existence, afin que leurs hommes soient 10 accaparés par la vie matérielle et n’aient pas le loisir de s’attacher à l’Esprit Saint.

Après cela, (la femme charnelle) enfanta
Caïn, leur fils ; et Caïn cultivait la terre. Ensuite (l’Archonte)
connut sa femme, elle conçut encore, elle enfanta Abel ; et Abel 15 était berger de bétail.

Or Caïn présenta des fruits de son champ,
alors qu’Abel présenta un sacrifice de ses agneaux. Dieu se pencha sur
les offrandes d’Abel mais n’accepta pas les offrandes 20 de
Caïn. Et Caïn le charnel poursuivit Abel, son frère. Dieu dit alors à
Caïn : « Où est Abel ton frère ? » Il répondit et dit : « Suis-je le
gardien de mon frère ? » Dieu dit à 25 Caïn : « Voici que la
voix du sang de ton frère crie vers moi. Tu as péché par ta bouche, elle
se tournera vers toi. Quiconque tuera Caïn déchaînera sept vengeances.
Tu seras donc [soupirant] et 30 tremblant sur la terre ».

Alors Adam [connut] sa co-ressemblance Ève.
Elle conçut (et) elle enfanta [Seth] à Adam. Elle dit : « J’ai enfanté
un [autre] homme, de Dieu, à la place [d’Abel] ». Ensuite Ève conçut,
elle enfanta [Noréa] 35 et dit : « Il m’a engendré [une
vi]erge 92 comme aide pour les générations de la race des hommes. C’est
la vierge que les puissances n’ont pas souillée ».

Les hommes commencèrent alors à se multiplier et à devenir beaux. Les archontes tinrent 5
conseil les uns avec les autres et dirent : « Allons ! Provoquons un
déluge de nos propres mains et anéantissons toute chair, de l’homme
jusqu’à l’animal ». Mais lorsque l’Archonte des puissances eut
connaissance de leur délibération, il dit à Noé : 10
« Fais-toi une arche d’un bois imputrescible et cache-toi en elle, toi,
tes fils, les animaux et les oiseaux du ciel, du plus petit au plus
grand et dresse-la sur la montagne de Sir ».

Alors Oréa vint 15 vers (Noé),
désireuse de monter dans l’arche et il ne la laissa pas faire. Elle
souffla sur l’arche, elle la brûla. De nouveau il construisit l’arche
une seconde fois.

Les archontes vinrent à sa rencontre désireux de la tromper. 20
Leur chef suprême lui dit : « Ta mère Ève est venue vers nous ». Mais
Noréa se tourna vers eux et leur dit : « Vous êtes les archontes des
ténèbres, vous êtes maudits. Vous n’avez pas connu ma mère. C’est votre
co-ressemblance 25 que vous avez connue. Car moi, ce n’est pas de vous que je suis issue, mais du monde céleste que je suis venue ».

L’Archonte arrogant fit appel à tout son
pouvoir et son visage devint semblable à un [ . . . . . . ] noir. Il se
montra audacieux envers elle 30 et lui [dit] : « Il faut que tu nous serves [comme] ta mère Ève l’a fait, car on m’a donné [ . . . . . . »]

Alors Noréa fit appel à la puissance de [ . . . . , elle] cria d’une voix forte 35 [vers] le Saint, le Dieu du Tout : 93 « Porte-moi secours contre les archontes de l’injustice et sauve-moi de leurs mains. »

Alors l’ange descendit des cieux et lui dit : « Pourquoi cries-tu vers 5
Dieu ? Pourquoi te montres-tu audacieuse envers l’Esprit Saint ? »
Noréa dit : « Qui es-tu ? » — Les archontes de l’injustice s’étaient
éloignés d’elle. Il dit : « Je suis Éléleth, la sagesse, le grand ange
qui se tient 10 debout en présence de l’Esprit Saint. J’ai
été envoyé pour m’entretenir avec toi et te délivrer de la main de ces
êtres sans loi. Et je t’enseignerai ta racine ».

Cet ange, je ne pourrai pas dire son pouvoir ; son apparence 15
est comparable à l’or de choix et son habit comparable à la neige, mais
ma bouche ne pourra supporter que je dise son pouvoir et l’apparence de
son visage.

Éléleth, le grand ange, me dit : « Moi — dit-il — je suis l’intelligence, 20
je suis l’un des quatre luminaires qui se tiennent debout en présence
du grand Esprit invisible. Penses-tu que ces archontes aient pouvoir
contre toi ? Aucun d’entre eux n’aura pouvoir contre la 25
racine de vérité — car c’est à cause d’elle que (l’Homme parfait) s’est
manifesté dans les derniers temps — et ces autorités seront dominées. Et
ces autorités ne pourront souiller ni toi ni cette génération-là, car
votre demeure est dans l’Incorruptibilité, 30 là où habite l’Esprit virginal, lui qui est au-dessus des autorités du Chaos et de leur monde ».

Alors je dis : « Seigneur ! Instruis-moi du pou[voir de] ces autorités. [Comment] vinrent-elles à l’existence ? 35 Et à partir de quelle ori[gine et] 94 de quelle matière ? Et qui les créa, elles et leur puissance ? »

Le grand ange Éléleth, l’intelligence, me dit : « Dans les éons illimités, 5
où habite l’Incorruptibilité, Sophia, celle qu’on nomme Pistis, voulut
créer quelque chose seule, sans son conjoint, et son ouvre fut à la
ressemblance du ciel.

« Il y a un voile entre ce qui est en haut 10
et les éons d’en bas. Et une ombre exista en dessous du voile. Et cette
ombre devint matière. Et cette ombre fut jetée en un lieu, une région.
Et ce qu’elle fit, fut 15 une ouvre dans la matière,
semblable à un avorton. Il reçut forme d’après l’ombre. Ce fut une bête
arrogante, ressemblant à un lion. C’est un androgyne puisque j’ai dit
précédemment qu’il était sorti de la matière.

« Ouvrant les 20 yeux, il vit une
grande matière illimitée et devenant arrogant, il dit : “Je suis Dieu et
il n’y en pas d’autre que moi”. Lorsqu’il dit cela, il pécha contre le
Tout. Alors une voix sortit d’en haut, de l’autorité suprême, 25 qui disait : “Tu te trompes, Samael !”. — C’est le dieu des aveugles.

« Et il dit : “S’il existe quelqu’un d’autre en face de moi, qu’il se montre à moi.” Et aussitôt Sophia, tendant le doigt, 30
introduisit la lumière dans la matière. Et elle la poursuivit jusqu’en
bas, aux régions du Chaos, puis se retira en haut dans sa lumière. De
nouveau l’obscurité [ . . . . . . ] la matière.

« Comme il est andro[gyne], cet Archonte 35
se fabriqua un grand éon, 95 une grandeur illimitée, puis pensa à se
faire des fils. Et il se fit sept fils, androgynes comme leur père.

« Et il dit à ses fils : 5 “Je
suis le Dieu du Tout”. Et Zoé, la fille de Pistis Sophia, poussa un cri
et lui dit : “Tu te trompes, Saklas !” — le nom correspondant est celui
de Yaldabaôth — Elle souffla au visage de celui-ci et son souffle 10 devint pour elle un ange de feu. Et cet ange attacha Yaldabaôth et le précipita dans le Tartare, au fond de l’Abîme.

« Alors, lorsque son fils Sabaôth vit la puissance de cet 15
ange, il se repentit. Il blâma son père et sa mère la matière. Il la
prit en aversion mais fit l’éloge de Sophia et de sa fille Zoé.

« Et Sophia et Zoé l’enlevèrent 20
et l’installèrent au dessus du septième ciel, au dessous du voile,
entre le haut et le bas. Et on le nomma : “Dieu des puissances,
Sabaôth”, parce qu’il est au dessus des puissances 25 du Chaos puisque Sophia l’y a installé.

« Alors, parce que cela était arrivé, il se
fit un grand char de chérubins, à quatre faces, avec des anges nombreux,
innombrables, pour le 30 servir et des harpes et des
cithares. Et Sophia prit sa fille Zoé, pour l’asseoir à la droite de
celui-ci, afin qu’elle l’instruise de ce qui existe [dans] l’ogdoade. Et
l’ange [de la co]lère 35 elle le plaça à sa gauche. [Depuis]
ce jour on appela [sa droite] 96 vie, et la gauche fut le modèle de
l’injustice, (modèle venu) de l’autorité suprême d’en haut ; — elles
t’ont précédé.

« Mais lorsque Yaldabaôth le vit, établi dans cette 5
grande gloire et cette prééminence, il fut jaloux de lui. Et la
jalousie fut une ouvre androgyne et telle fut l’origine de la jalousie.
Et la jalousie engendra la mort ; puis la mort engendra ses fils et les
installa 10 chacun sur son ciel. Tous les cieux du Chaos
furent remplis de leur nombre. Or c’est conformément à la volonté du
Père du Tout, que tout cela fut produit sur le modèle de tout ce qui
existe en haut, afin que le nombre du Chaos soit complet.

« 15 Voici que je t’ai instruit du
modèle des archontes et de la matière en laquelle il fut engendré, et
de leur père et de leur monde. »

Je dis alors : « Seigneur, suis-je moi aussi comptée dans leur matière ? »

« Toi, avec tes fils, tu es comptée 20
dans le Père qui existe depuis le commencement. C’est d’en haut, de la
lumière incorruptible que leurs âmes sont sorties. C’est pourquoi les
autorités ne pourront pas s’approcher d’eux, à cause de l’Esprit de la
vérité présent en eux. 25 Car tous ceux qui ont connu cette
voie sont immortels au milieu des hommes mortels. Mais cette semence ne
se manifestera pas maintenant. Cependant, au bout de trois générations,
elle se manifestera 30 et elle rejettera loin d’eux le lien de l’erreur des autorités ».

Je dis alors : « Seigneur, dans combien de
temps ? » Il me dit : « Lorsque l’Homme véri[table mani]festera, au
moyen d’une créature, 35 [l’Esprit de la] vérité que le Père a
envoyé, 97 [alors] c’est lui qui les instruira de [toute] chose et les
oindra de l’huile de la vie éternelle qui lui a été donnée par la
génération sans roi. 5 Alors ils rejetteront loin d’eux la
pensée aveugle ; et ils piétineront la mort qui vient des autorités ; et
ils monteront vers la lumière illimitée où habite cette semence. 10
Alors les autorités se dessaisiront de leurs temps (de domination) ; et
leurs anges pleureront sur leur destruction ; et leurs démons se
lamenteront sur leur mort.

« Alors tous les fils de lumière connaîtront 15
véritablement la vérité et leur racine, et le Père du Tout et l’Esprit
Saint. Ils diront tous, d’une seule voix : “Juste est la vérité du Père
et le Fils règne sur le Tout”. Et que soit proclamé par 20 chacun pour les siècles des siècles : “Saint ! Saint ! Saint ! Amen !” »

La nature foncière des archontes.
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 13:54

Or le corps que
possèdent les archontes est femelle, c’est un avo[rton] à l’aspect
animal. -( alors,les soi disats élohim de la génèse,ot u corps femelle!!!)


Après cela l’Esprit vit l’homme psychique
(gisant) sur la terre. Et l’Esprit sortit de la terre adamantine, il
descendit et habita en lui. 15 Cet homme devint alors une âme vivante. Il lui donna le nom d’Adam parce qu’il avait été trouvé se mouvant sur la terre. (la création des archontes est seulement psychique et ne peut se mouvoir,c'est "l'esprit" qui vient habiter en lui qui le rend "vivant")



Les archontes tinrent conseil les uns avec les autres, ils dirent : « Allons ! faisons tomber 5
un sommeil sur Adam ». Et il s’endormit. Or le sommeil, c’est
l’ignorance qu’ils ont amenée sur lui ; et il s’endormit. Ils séparèrent
son côté semblable à une femme vivante et construisirent son côté en
chair 10 pour la remplacer. Adam devint alors entièrement psychique.

Et la femme spirituelle vint vers lui, elle
parla avec lui, elle dit : « Lève-toi, Adam ! » Lorsqu’il la vit il
dit : « Tu es celle qui m’a donné la vie ; 15 on t’appellera la Mère des vivants — Car elle est ma mère, elle est la sage-femme, et la femme, et celle qui a enfanté ». ( les archontes ne crééent pas la femme avec une cote d'adam,mais prennent sa partie spirituelle pour créer la femme spirituelle,adam devient alors psychique)
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 13:59

Alors les autorités s’approchèrent de leur Adam. Mais lorsqu’elles virent sa co-ressemblance parlant avec 20
lui, elles furent saisies d’un grand trouble et la désirèrent. Elles se
dirent les unes aux autres : « Allons ! jetons notre semence sur
elle ». Elles la poursuivirent et (la femme) se moqua d’elles à cause de
leur stupidité et 25 de leur aveuglement et elle devint arbre à cause d’elles.

La femme spirituelle leur présenta son ombre
qui lui ressemble et les puissances [la] souillèrent abominablement et
souillèrent l’empreinte de sa voix afin de se condamner 30 elles-mêmes dans leur créature et (dans) [sa] ressemblance.(ALORS LA,LES ARCHONTES,NE L OUBLIONT PAS LES DIEUX CREATEURS,VEULENT VIOLER EVE,MAIS ELLE LEUR PRESENTE SON OMBRE)
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 14:02

. Et le serpent, l’instructeur, dit : « Vous ne mourrez pas de
mort. En effet il vous a dit cela parce qu’il est jaloux. Au contraire,
vos yeux s’ouvriront et vous deviendrez semblables aux dieux, 10 connaissant le mal et le bien. » Et l’instructrice fut retirée du serpent et elle le laissa seul, n’étant plus que terrestre.(LE SERPENT EST CONSIDERE COMME UN INSTRUCTEUR)
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 14:07

Après cela, (la femme charnelle) enfanta
Caïn, leur fils ; et Caïn cultivait la terre. Ensuite (l’Archonte)
connut sa femme, elle conçut encore, elle enfanta Abel ; et Abel 15 était berger de bétail.
(CAIN EST LE FILS D'ADAM ET EVE MAIS ABEL EST LE FILS DE L'ARCHONTE ET D'EVE)
avatar
MAGALI CATHARE
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 72

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par MAGALI CATHARE le Mar 25 Jan - 14:25

CONCERNANT Yaldabaôth..............


Yaldabaôth et sa famille.dans le manuscrit “sans titre” de Nag Hammadi





L’intégralité du manuscrit se trouve dans le site

[size=12]http://www.naghammadi.org/traductions/traductions.aspx[/size]
[size=16][size=12][size=16]Yaldabaôth[/size][/size][/size]
rien que son nom nous fait frémir

Il serait à l’origine de la création

défiant l’être suprême ,lumineux

Indescriptible

Mystérieux

que l’auteur du manuscrit appelle

Foi sagesse

**

Yaldabaôth

est un archonte

que les parfaits nomment « Ariel »

car il ressemble à un lion

un lion rugissant qui surgit des eaux

mais ne sachant rien sur ses origines

Il pensa qu’il était seul à exister.

et se créa une demeure qu’il appela « ciel ».

puis un escabeau qu’il appela « terre ».

**

L’Archonte Yaldabaôth ou Ariel

créa par la parole 3 fils

Yaô ,Elôaï,et Astaphaïos ».

puis Sept androgynes qui apparurent dans le chaos.

Ce sont les sept puissances des sept cieux du chaos

**

L’un d’entre eux se nommait Sabaôth

et oui !

Sabaoth , le Dieu de la bible

le seigneur des armées du ciel, des anges et des archanges

**
1) Yaldabaôth s’enorgueillît

Yaldaboth

le lion ne cessait de se vanter

de rugir en se glorifiant

disant : « Je n’ai besoin de rien. »

mais surtout ,sûr de sa puissance et ignorant ses origines
il disait : « Je suis dieu et il n’y en a pas d’autre en dehors de moi.

**

2) Sabaoth condamne son père

Foi Esperance ,

le grand mystère se mit alors en colère et tonna

Quand Sabaoth, le fils de Yaldabaôth, entendit la voix de Foi,

il s’inclina et condamna son père

**

Sabaoth fut illuminé, et reçut un grand pouvoir

Toutes les autorités du chaos furent jalouses

et livrèrent un grand combat dans les sept cieux.

mais Foi l’établit comme roi au-dessus de tous
Alors Sabaoth se fabriqua un grand trône placé sur un char à quatre faces appelé « chérubin ».

Les chérubins ont des formes de lion, de taureau, d’homme et d’aigle,

…Et au-dessus de ce trône, il créa d’autres anges à forme de dragon appelés séraphins, qui lui rendent gloire en tout temps

**

Voici donc ce fameux char

avec les 4 animaux

longuement décrit dans le libre d’Ezéchiel

cité avec crainte dans la kabbale

représenté monumentalement dans les temples

reproduit dans les manuscrits .

présent au sommet de la tout Saint Jacques à Paris

**

Sabaoth règne

et règne encore et encore

**
3 )Yaldabaôth attaque son fils et engendre la mort

Le Grand Géniteur du chaos

le lion vit son fils Sabaôth et sa gloire..

fut jaloux

Il se mis en colère, engendra
la Mort et les puissances mauvaises .


:Jalousie, Courroux, Sanglots, Gémissement, Deuil, Hurlement, Pleurs à fendre l’âme ;

Colère, Tristesse, Luxure, Lamentation, Malédiction, Amertume, Querelle

**
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: les codex de NAG HAMMADI

Message par Apollyôn le Lun 11 Juil - 19:24

Pour les curieux, l'intégralité des textes de Nag Hammadi et quelques autres textes gnostiques sont publiés dans le volume "écrits gnostiques" de la Pléiade (1830 pages, tout de même), avec notices, explications, notes d ebas de page en folie...


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 15:58