Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Letre de la 3af En direct de l'Espace N°10/10, communiqué par Ph.JUNG

Partagez
avatar
combaak
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Letre de la 3af En direct de l'Espace N°10/10, communiqué par Ph.JUNG

Message par combaak le Sam 25 Déc - 20:10

Lisez ca données importantes
EN DIRECT DE L’ESPACE n° 41 (10.10)





Fin septembre, le périgée d’AEHF 1 était à 4.700 km, et l’inclinaison de l’orbite (de 17 h) à 15,1°. Les moteurs électriques étaient en essais, en prélude à leur utilisation 10 h par jour pendant 7 mois, remontant le périgée de 50 km par jour. Trois autres mois seront ensuite nécessaires pour réduire l’inclinaison à 0° (voir Lettre 9.10)



Le 1er octobre, le curieux véhicule suborbital Helen 2 d’ARCA (Aeronautics & Cosmonautics Romanian Association) a été lancé depuis un ballon à 14.000 m d’altitude au-dessus de la Mer Noire. Il a culminé à 40.000 m. Il concourt pour le Google Lunar X Prize de 50 M$ : un astromobile photographique doit parcourir 500 m et survivre à deux nuits lunaires, avant le 31 décembre 2012. D’autres compétiteurs arrivent, avec le MPPT Ring de Synergy Moon (USA/Bosnie). Suivent Astrobotic & Rocket City Space Pioneers en décembre 2013 avec une Falcon 9, le MiniRomit 1 (deux CubeSat) d’EuroLuna (Danemark) lancé du Tonga en mars 2011 par une Interorbital Neptune 30. Il y a un total de 23 compétiteurs d’Allemagne, Chine, Danemark, Espagne, Hollande/Japon, Italie, Malaysie, Ile de Man & Russie.



Le 1er octobre également lancement de Chang’e 2, une plate-forme DFH-3, avec pour la première fois pour les Chinois une injection directe vers la Lune. C’est la rechange de Chang’e 1, mais avec une caméra très améliorée, dont la résolution passe de 120 m à 10 m. La mise en orbite initiale a lieu le 6 octobre, avec abaissement le 8 octobre à 100x100 km.



La Chine continue une impressionnante progression, avec pour la première fois deux lancements consécutifs dans le monde, suite aux SJ-6-4A & 4B mis en orbite le 6 octobre. Ce sont probablement des satellites d’écoute. Cela fait une cadence record pour ce pays : trois tirs en deux semaines, une CZ-2D de Jiuquan, une CZ-3C de Xichang et une CZ-4B de Taiyuan !



Lancement le 8 octobre du premier Soyouz numérique, TMA-01M, dans la foulée des Progress M-01M à 07M déjà lancés auparavant : système de guidage & navigation modernisé, ordinateur numérique et refroidissement de l’avionique amélioré. La charge utile est aussi augmentée de plus de 70 kg. A bord Alexandr Kaleri (5è vol), Oleg Skripochka (cosmonaute n° 516 orbital/525 total), Scott Kelly (3è vol, en présence de son frère jumeau Mark, commandant du futur vol STS-134!).



Le 10.10.10 a été fêté par Scaled Composites/Rutan avec le premier vol d’Eve, le premier SpaceShipTwo, immatriculé N33955. Largué par le WhiteKnightTwo à 13.700 m d’altitude, l’avion spatial a été posé par Pete Siebold et Mike Alsbury au terme d’un plané de 11 minutes. Suite à l’affaissement partiel du train gauche à l’atterrissage le 18 août, le train du WK2 est resté volontairement sorti tout le vol (voir Lettre 8.10). Pouvant transporter 6 passagers, la machine, de la taille d’un Falcon 900, doit être opérationnelle en 2012. Il y a 380 réservations à 200.000 $, dont Devek Handley (Nouvelle-Zélande), Igor Kutsenko et ses parents de 57 & 59 ans, les parents nonagénaires de Branson,.... La piste du Spaceport America, près de Las Cruces dans le Nouveau Mexique, a été inaugurée en grande pompe le 23 octobre.



Obama a approuvé le 11.octobre le vol supplémentaire STS-135 pour la Navette. L’étude du futur lanceur lourd est aussi accélérée, de même que les vols privés vers l’ISS. La conquête de Mars est prévue en 2035, avec un véhicule basé sur Orion, via un chemin flexible et les astéroïdes en 2025.

Le Mango européen s’est rapproché pendant plusieurs jours à 7 m de Tango durant la semaine du 11 au 17 octobre.



Début le 19 octobre de la mise en orbite de la constellation de 48 Globalstar II, avec les six premiers exemplaires. Ils fonctionnent en bandes C, L, S. Une quarantaine de Globalstar de première génération, sur les 56 lancés, est opérationnelle, mais affectée depuis 2007 par un problème en bande S restreignant le service de téléphonie et de transmission de données.



La Charte Internationale Espace et Catastrophes Naturelles a fêté le 19 octobre son dixième anniversaire. Elle a déjà été activée 280 fois.



Important accord le 21 octobre, pour une interface standard mondiale en matière d’arrimage. Mais le commissaire européen à l’industrie, par ailleurs vice-président de la Commission, n’a pas à l’occasion annoncé, comme prévu, le plan de l’Europe dans l’espace : report au début de 2011…



Loi des séries pour les satellites de télécom, avec la perte après lancement d’Eutelsat W3B le 28 octobre, la première d’un Spacebus, suite à une fuite d’oxydant. La propulsion est un problème récurrent, venant après celle d’AEHF 1, et auparavant TDRS-I, DRTS, Amazonas, Rascom QAF 1R, sans compter il y a quelques années les fuites des moteurs MBB de 10 N et les pannes des moteurs électriques XIPS.



Problème côté russe aussi : Kaleri a dû intervenir le 30 octobre lors de l’approche finale à 200 m, et arrimer manuellement Progress M-08M, lancé le 27 octobre.



Lancement le 31 octobre du sixième Bei Dou II, quatrième satellite géostationnaire du système de navigation chinois Compass. Celui-ci, gratuit, comprendra 30 satellites en orbite moyenne et 5 en orbite géostationnaire, et permettra un positionnement à 10 m près. L’impressionnante progression chinoise continue donc : c’est en effet le 12è lancement de l’année pour ce pays, mieux que les 11 de 2008. Par ailleurs SJ-12 se serait rapproché à 200 m de SJ-6-3A (voir Lettre 8.10).



Les interférences radioélectriques affectant SMOS (Lettre 7.10) aveuglent sur de nombreuses zones son radiomètre en bande L, fonctionnant dans une tranche 1.400-1.427 MHz réservée à l’observation terrestre et à la radioastronomie : Europe du Sud, Afrique du Nord, Asie, Moyen-Orient,…. Elles proviennent d’émetteurs TV, de transmissions radio, de réseaux de systèmes de sécurité et de radars. L’ESA doit donc faire fermer les sites illégaux correspondants, et réduire les débordements excessifs : après l’Europe (notamment l’Espagne), c’est le tour du Canada. Mais il n’y a pas de progrès en Chine, Inde ou USA.



Venus Express, en orbite 250 x 66.000 km, a montré que la densité de l’atmosphère polaire de Vénus était inférieure de non moins de 60% aux prévisions. La sonde européenne, jouant sur l’orientation différentielle des ailes de son générateur solaire (un panneau parallèle, l’autre perpendiculaire), fait en effet des descentes régulières (juillet/août 2008, octobre 2009, février 2010, 175 km en avril 2010). 165 km sont visés du 11 au 17 octobre.



Grâce à l’allègement de ses supports, l’ATV 2 Johannes Kepler aura une charge utile supérieure de 650 kg à celle de Jules Verne.



L’impact de Centaur/LCROSS) sur la Lune le 9 octobre 2009 à près 10.000 km/h a montré une quantité d’eau supérieure aux prévisions (~12 « gallons » par tonne, cette unité au demeurant illégale correspondant, soit à 45 l aux USA, soit à 54 l en Grande-Bretagne !), ainsi que des traces de mercure et d’argent.



Les observations sol ont permis d’établir que l’exoplanète rocheuse Gliese 581g, à 20 années-lumière, a une année de 36,6 j, avec une pesanteur de 1,1 à 1,7g.



La caméra de Rosetta a prouvé que P/2010 A2 n’était pas une comète, mais une queue créée par la collision de deux astéroïdes, vers le 10 février 2009, Hubble ayant ensuite photographié le plus gros des deux (~120 m). Le deuxième astéroïde s’est probablement volatilisé.



Il est prévu que l’avion suborbital Lynx II de XCor utilise le spatioport de Curaçao en janvier 2014 (outre Mojave et Yecheon en Corée). KLM va en faire la promotion, et même intégrer le vol de 30 min dans son programme Frequent Flyer !









Plusieurs grands noms nous ont quittés ce mois. Le 1er octobre, l’un des plus grands scientifiques français, Audouin Dollfus, dont la modestie n’avait d’égale que son importance : inventeur de l’astronomie sous ballon en 1954 avec records du monde d’altitude et de distance associés, il avait étudié le système solaire et découvert Janus autour de Saturne, puis analysé les échantillons lunaires tant américains que russes. Couvert d’honneurs internationaux, il était en plus un remarquable pédagogue. L’astéroïde 2451 porte son nom. Puis le 3 octobre Renaud Ecalle, dans un « banal » accident d’avion de tourisme : notre champion du monde en titre 2009 venait d’encore réaliser un exploit sans précédent en remportant toutes les épreuves du championnat d’Europe de voltige du 2 au 12 septembre à Touzin, en République Tchèque du 2 au 12 septembre (qualification, libre et inconnu : voir Lettres 9 & 10.09) ! Ce qui a aussi permit à l’équipe de France masculine de décrocher la médaille d’argent. Et chez les femmes, Kathel Boulanger est devenue vice-championne d’Europe. Avec en plus la médaille de bronze de l’équipe de France aux 17è championnats d’Europe de rallye aérien (la date n’est même pas annoncée dans des medias français plus préoccupés par les résultats des équipes de France qui perdent). Aux Championnats de voltige Advanced en Pologne, Baptiste Vignes a remporté l’or et Julian Erhard le bronze, tous deux sur CAP 231, donnant à la France l’or par équipe. Même couleur pour notre champion du monde de parachutisme militaire 2009, Philippe Valois, qui a conservé son titre en voltige à Buochs en Suisse, du 15 au 25 juillet, pendant que les femmes battaient le record du monde de vol relatif à quatre.



Eurocopter a fait voler en secret son démonstrateur convertible X3 le 6 septembre, version moderne de la configuration Rotodyne anglaise de 1957. Les commandes électriques permettent ainsi de supprimer le rotor anti-couple et de piloter le lacet via le régime de deux hélices propulsives montées sur des ailes rajoutées à un fuselage d’EC 155 Dauphin. L’idée est d’avoir un convertible, certes moins rapide que l’Osprey, mais moins complexe (pas de rotors basculants) et donc moins cher.



L’incroyable Cri-Cri de l’ex-aérodynamicien d’Aerospatiale, Michel Colomban, continue: déjà le plus petit bimoteur au monde (MC-12), plus petit biréacteur (MC-15J), le voici depuis le 29 août le plus petit bimoteur électrique (MC-15E), modifié par deux anciens d’Aerospatiale Cannes avec deux Electravia GMPE 104 de 35ch. Mieux encore, il a battu dès le 5.septembre le record de vitesse de sa catégorie avec 260 km/h. Et trois jours auparavant, le 2 septembre, un autre MC 15Edécollait pour EADS Innovation Works, cette fois le plus petit quadrimoteur au monde, avec moteurs électriques alimentés par des piles lithium-polymère !



John Edgley et le groupe Human Powered Flight de la Royal Aeronautical Society militent pour la création d’un événement correspondant lors des JO de 2012 à Londres, notamment avec le Japon.



Il est peu connu que l’acteur Harrison Ford est un pilote engagé, qui est allé au secours d’Haïti et a participé au Special Olympics Citation Airlift. Aussi chairman du programme Young Eagles, il a témoigné au Congrès, et est impliqué dans le programme Outreach de l’AOPA (Aircraft Owners & Pilots Association) : il recevra le 17 décembre le Wright Brothers’ Memorial Trophy. Tom Cruise, Clint Eastwood, Morgan Freeman, Angelina Jolie, Kurt Russel et John Travolta sont d’autres acteurs pilotes. Côté chanteurs, Bruce Dickinson d’Iron Maiden, aussi pilote humanitaire, a créé Astraeus Airlines, dont il pilote les B757 (et bien sûr Richard Branson).



Les essais du B787 prennent du retard ; le ZA006 a enfin volé le 4 octobre, mais pour une durée réduite d’une heure suite à un problème de refroidissement de l’avionique. Le ZA004 est cloué au sol, apparemment pour changement de moteur. Le ZA005 a enfin repris ses vols après travaux au niveau moteurs/nacelles. Nouvel arrêt de production, de deux semaines, le troisième de l’année, à nouveau dû aux cales d’épaisseur du stabilo Alenia, serrées avec un couple trop important (voir Lettre 8.10). Delta a décidé un retard de livraison sans précédent pour ses avions, de 10 ans environ, à 2020-22 !



On apprend qu’il a fallu également modifier la structure du puits de train avant du B747-8. Et aussi rajouter encore un autre avion d’essai, le cinquième (voir Lettre 6.10). La FAA ayant doublé la distance de sécurité derrière B747-8 et B787 à 16km, Boeing a vite obtenu un rectificatif : cette valeur ne s’appliquera qu’aux essais…



Du côté des sièges Koito, ceux-ci ne sont plus montés par Airbus ou Boeing, mais ce dernier est bien plus affecté, notamment pour quelques 278 avions destinés à Continental.



Le ravitailleur le plus moderne au monde, l’A330MRTT, a été certifié le 5 octobre. Il aurait établi un record en essais, avec ravitaillement d’un F-18 espagnol à Mach 0,86. Boeing semble assuré de remporter le contrat USAF, et a donc décidé de remonter la cadence du B767, qui arrivait pourtant en fin de vie, à 2 par mois début 2011. Pour ceux qui douteraient encore de la haute opinion que l’on a outre-Atlantique sur la vieille Europe, confondue avec la France ( !), un sénateur a déclaré début octobre : « nous respectons nos concurrents – ils font quelques-uns des meilleurs croissants. Nous faisons les meilleurs avions ».



Tout va bien pour l’A380, avec 100% de fiabilité pour Lufthansa. Emirates a commencé des vols régionaux, Auckland-Sydney, et même depuis le 1er juin Dubai-Djeddah. Pendant que les financiers continuent de faire des ravages : quatre A318 de 2007 sont en ferraillage aux USA !



Un accord a été obtenu lors de la 37è assemblée de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) pour améliorer de 2% par an, jusqu’en 2050, la consommation en kérosène (les industriels visant 1,5), stabiliser les émissions de carbone d’ici à 2020, et créer en 2013 un standard pour le C0². Sont toutefois exemptés les pays dont les vols internationaux représentent moins de 1% du total des tonnes x km… soit 168 états sur 190 ! Les pourcentages des pays les plus actifs sont : USA 15,1-Chine 8,02-Allemagne 7,31-UK 6,34-EAU 6,08-France 4,78-Corée 4,3. Mais l’Europe veut en plus appliquer à tous son système de crédit pollution, ce qui risque de déclencher des actions en justice.



La Chine ouvre 5 à 10 aéroports par an - pendant qu’en France certains s’acharnent à vouloir les fermer… L’aéroport de Phoenix aurait construit un pont au-dessus d’un taxiway.



Selon certains, la prochaine éruption volcanique en Islande sera bien plus importante que celle qui a cloué le transport aérien européen au sol. British Airways avait pourtant une règle simple, de s’éloigner d’au moins 100 milles nautiques des nuages de cendres. C’est d’ailleurs la Grande-Bretagne qui a heureusement pris la tête de la remise en route d’un système européen ayant alors paniqué : il a ainsi été montré que l’on pouvait accepter dix fois plus que la densité de poussières de 2x10-4 g/cm3 alors exigée... Le triste résultat a été 5 Md$ de pertes totales en Europe (dont 2,3 Md$ pour les compagnies aériennes). Au moins cela aura-t-il montré à l’Europe la valeur économique du transport aérien. La stupidité européenne est en fait symbolisée par la norme de sécurité appliquée depuis longtemps par une compagnie qui sait : 35 milles nautiques pour Alaska Airlines…



Un nouvel avion atteint la barre magique des 1.000 exemplaires livrés, depuis 1994, le monoturbopropulseur suisse Pilatus PC-12 de transport léger.



Il y a 5 ans, l’International Helicopter Safety Team avait été créé pour améliorer une sécurité bien inférieure à celle des avions : aucun progrès n’a été enregistré, et le seul résultat obtenu est la publication d’un rapport ! Le facteur n° 1 des accidents est humain. 80% des sociétés sont petites, et n’ont pas de système pour assurer la sécurité.



Il y a de plus en plus d’avions d’affaires à réaction dans le monde, avec : Cessna 5.823 exemplaires, Bombardier 3.606, Hawker Beechcraft 2.251, Gulfstream 1.907, Dassault 1.751, Embraer 363,... Notons toutefois l’effondrement des ventes pour ceux de moins de 25 M$, -42,8% en 2009, un record dans le domaine aérospatial (contre -4% pour les autres catégories). On trouve par région, avions à turbopropulseurs inclus : USA 18.585 (dont 5.500 Beech King Air), Europe 3.835, Amérique Latine 3.331 (Mexique n° 1 avec 606 jets), Pacifique 917 (Chine avec 142 jets), Australie 333.



Flymyjets à Toussus propose à ses passagers en propriété partagée d’être aux commandes en place gauche sur Cessna Mustang, avec un instructeur à droite !



Notons que le 22 octobre le B747-4G4F YAL-1A ALTB (Airborne Laser Test Bed) n’a pu abattre avec son laser de 1 MW une cible Terrier Black Brant, certes initialement détectée, mais pas suivie (le 11 février dernier une cible de type Scud avait été abattue).



La guerre cybernétique se développe, depuis l’attaque informatique contre l’Estonie en avril/mai 2007. L’attaque israélienne contre l’usine du programme nucléaire syrien fin 2007 avait aussi été précédée par une préparation informatique. Après une attaque contre la Lithuanie en juin 2008, eut lieu en Géorgie en août 20008 la première guerre cybernétique économique de l’histoire, contre les infrastructures pétrolières, gazières et électriques. La cible suivante fut le Kazakhstan en janvier 2009. Récemment, 30.000 ordinateurs de l’industrie iranienne, dont ceux du programme nucléaire, ont été infestés par l’intermédiaire de clés USB par le virus Stuxnet, discret et lent, puisque ne se manifestant qu’au bout de plusieurs mois. Lors d’essais aux USA début 2007 dans le cadre du programme Aurora, 21 lignes de code ont suffi à détruire à 160 km un générateur électrique, en cyclant rapidement ses disjoncteurs et créant ainsi des vibrations destructrices (soit 1M$ de dégâts)…
source asfunction:_root.onClickExternalUrl,http://www.aaafasso.fr/DOSSIERSAAAF/DOSS.ACCES_LIBRE/PJ_Actualite/En_Direct_de_Lespace_Lettre10.10.doc|win=new&
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Letre de la 3af En direct de l'Espace N°10/10, communiqué par Ph.JUNG

Message par canon le Sam 25 Déc - 22:02

c'est long ! mais c'est bon d'avoir la tete dans les etoiles
avatar
combaak
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: Letre de la 3af En direct de l'Espace N°10/10, communiqué par Ph.JUNG

Message par combaak le Sam 25 Déc - 22:56

ben quoi ils parlent de chose que l ont entend meme pas dans les médias guerre cybernétique !!!! un truc de ouf !!!!
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 13:57