Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

CHINE: DES SITES ARCHÉOLOGIQUES RÉVÈLENT LA ROUTE DE LA SOIE MARITIME

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30417

CHINE: DES SITES ARCHÉOLOGIQUES RÉVÈLENT LA ROUTE DE LA SOIE MARITIME

Message par Schattenjäger le Sam 25 Déc - 17:05

CHINE: DES SITES ARCHÉOLOGIQUES RÉVÈLENT LA ROUTE DE LA SOIE MARITIME

Un projet de recherche qui a eu lieu entre 2004 et 2009 a permis la découverte de plus de 30 sites archéologiques d'épaves disséminées le long des rivages de la Chine.

Ce Projet de recherche 908, a été réalisée par le département de la science et technologie du State Oceanic Administration qui a examiné plus de 676.000 kilomètres carrés d'eaux intérieures et d'eaux océaniques territoriale.



Beaucoup de ces épaves appartenaient à des marchands qui transportaient une grande variété de marchandises le long de la Route de la Soie maritime, une route maritime célèbre qui date de près de 2000 ans et qui reliait la Chine à l'Inde, la mer Rouge, le golfe Persique et enfin la Méditerranée.

La plupart des marchandises exportées pour le commerce se composait de soie, de porcelaine et de thé, tandis que les marchandises importées étaient des épices et du bois de cèdre du Liban.

La route a d'abord été utilisée sous les dynasties Qin et Han (25-220 après JC), et elle a vu sa popularité augmenter de la période des Trois Royaumes (220-280 après JC) à la dynastie des Sui (581-618 Après JC).

Jusqu'aux rébellions sous la dynastie des Tang Un shi (755-762), cette route a toujours été considérée comme une alternative secondaire à la Route de la Soie par voie terrestre; mais dans la seconde moitié du VIIIe siècle, les guerres font rage dans les vastes régions de l'Ouest, le volume du commerce le long de la Route de la Soie maritime subi alors une baisse.

Les progrès technologiques dans la construction navale et la navigation a conduit à l'ouverture de nouvelles voies maritimes vers l'Asie du Sud, Malacca, l'océan Indien et le golfe Persique.
Guangzhou est devenu le premier grand port en Chine à l'époque des dynasties Tang et Song, bien qu'il ait été plus tard remplacé par Quanzhou sous la dynastie des Yuan (1271-1368.

Les gouvernements des dynasties Ming et Qing ont toutefois émis une interdiction sur le commerce maritime, contribuant à une baisse massive de son utilisation.
Lorsque la guerre de l'opium a éclaté en 1840, la Route de la Soie par la mer a complètement disparu.


Liu Wensuo, un archéologue à l'Université Sun Yat-sen, explique que :" Ces épaves peuvent donner des indices sur la Route de la Soie maritime, qui reliait la Chine à l'Inde, l'Afrique et l'Europe."

Sun Jian, un chercheur de l'Académie chinoise de la culture du patrimoine, précise qu': "Il y a beaucoup de sites archéologiques subaquatiques près de la Chine de la côte sud-est et les pays voisins, comme le Vietnam."


Cependant, ces sites d'épaves nouvellement découvertes ont encouragé de nombreux pêcheurs pillards à rejoindre ces eaux pour récupérer des trésors anciens... "Une épave ancienne contient généralement des milliers de reliques", explique Sun. "Et cette occasion d'énormes profits a incité un nombre croissant de personnes à plonger pour récupérer ces richesses."
En 2006 par exemple, la police a traité 45 cas de contrebande d'antiquités comprenant 7.144 objets provenant de navires ayant coulés.

Deux agences gouvernementales chinoises ont signé un accord visant à protéger le patrimoine culturel sous-marin du pays.

Source:
Past Horizons: "China's maritime silk road revealed"

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2010/12/chine-des-sites-archeologiques-revelent.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 19:13