Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Robot U&P le Dim 21 Nov - 20:42



De nombreux salariés peuvent commencer à trembler derrière leur écran. Vendredi, le conseil des prud’hommes de Boulogne-Billancourt a jugé fondé le licenciement de trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook.

«La page mentionnant les propos incriminés constitue un moyen de preuve licite du caractère bien-fondé du licenciement», a estimé le conseil.

Ces trois salariés travaillaient chez Alten, une société d’ingénierie dont le siège est à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et qui emploie 11 300 collaborateurs dans le monde. En décembre 2008, lors d’échanges sur le réseau social Facebook, l’un d’eux, s’estimant mal considéré par sa direction, avait ironisé sur sa page personnelle, en disant faire partie d’un «club des néfastes». Deux autres employées avaient répondu : «Bienvenue au club».

Facebook, «un site social ouvert»

Un autre salarié avait alors transmis une copie de ces propos à la direction d’Alten… qui avait aussitôt décidé de renvoyer leurs auteurs pour «faute grave». L’un d’eux avait renoncé à des poursuites devant le conseil des prud’hommes, préférant une transaction à l’amiable.

Devant les prud’hommes, en mai dernier, l’employeur avait estimé que les propos tenus traduisaient une «incitation à la rébellion» et un «dénigrement de l’entreprise». Ces propos avaient un caractère «privé», selon Me Grégory Saint-Michel, l’avocat de deux salariés. «A partir du moment où l’on publie des propos sur un site social ouvert, on peut difficilement considérer qu’ils appartiennent à la sphère privée », estimait pour sa part Hélène Grignon-Boulon, la directrice des ressources humaines d’Alten.

Soulignant que la décision des prud’hommes de Boulogne était une première, Me Grégory Saint-Michel a indiqué vendredi qu’il allait faire appel devant la chambre sociale de la cour d’appel de Paris. «Méfiance désormais pour tous les salariés d’avoir l’outrecuidance d’utiliser Facebook pour s’exprimer, a-t-il mis en garde. Les salariés doivent extrêmement faire attention à ce qu’ils disent de manière humoristique ou pas» .

Source: leparisien.fr
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Robot U&P le Dim 21 Nov - 20:49

Pourquoi facebook est dangereux?



A
ujourd’hui, je considère Facebook comme un site particulièrement dangereux. D’ailleurs le nombre de procès le concernant directement ou indirectement commence à pleuvoir.

Elle a fait ci sur Facebook, il a montré ça sur Facebook… et paf: un procès au cul!
Les agences de recrutement scrutent les profils des futurs candidats sur Facebook. Peut-être, et même surement, les RG, le FBI, et pourquoi pas les services secrets tant qu’on y est!
Pourquoi les gens sont-ils tellement assoiffés de Facebook? Tout simplement parce que l’on s’y affiche, on s’y montre, on dit au monde: « Hello, j’existe! Hello, je m’exprime » Et c’est là le danger. Je me fais des amis ultra-virtuels, en général des collègues de travail ou des membres de la famille, et plus souvent de parfaits inconnus…

« Machin-chose » veut être votre ami: vous acceptez? Ha ben oui! Plus j’ai d’amis, mieux c’est. Vous cliquez sans même le savoir, sans même réfléchir, et vous cotoyez désormais un illustre inconnu ou un obscur collègue de travail, que de toute façon, vous négligez totalement dans la vraie vie…

Et parce que ce nouvel ami fait parti de vos « relations », Facebook va vous montrer tout ce qu’il fait sur le site. Il a joué à ce jeu, il a posté cette vidéo, il a commenté cet article, il a fait parti de ce groupe et souhaite que vous le rejoigniez (alors que vous en fichez royalement).

C’est aussi à cause de Facebook que vos collègues de travail vont tout savoir sur vous: ce que vous faites, ce que vous pensez, quel groupe vous avez rejoint. Imaginez Ginette, la secrétaire de votre patron, qui a rejoint le groupe des « adorateurs de la Lune »…

Facebook est le comble de l’anti-animosité. Sur ce site, tout est dit sur vous parce que l’on vous encourage à vous dévoiler. Facebook, contrairement à Myspace, requiert vos vrais noms et prénoms (vous pouvez mentir, mais cela n’a plus aucun sens). Vous êtes obligé de vous afficher réellement, et mettez une photo tant qu’à faire!

Mais surtout Facebook crée une addiction. Une fois enregistré, vous êtes pris dans l’engrenage, dans le piège. C’est foutu! Vous ne pouvez plus y échapper. Combien de mes collègues, timides et réservés au boulot, en sont devenus accro!
J’étais personnellement inscrit sur ce site. J’ai supprimé mon compte. J’étais aussi inscrit sur Myspace. J’ai aussi supprimé mon compte/

Le nombre croissant de procès lié à l’utilisation de Facebook m’inquiète. Il faut que Mark Zuckerberg, son créateur, ait été bien naïf pour croire que dans le monde tout le monde s’aime! Dans le monde, l’homme est un loup pour l’homme et Facebook est le meilleur outil pour s’entretuer…

Mark Zuckerger, le milliardaire le plus jeune de la planète, en est conscient. Début décembre, alors que son réseau passait le cap des 350 millions d’inscrits, il a dû faire sur le blog de son site une intervention qui a récolté plus de 42.000 commentaires…

Cette opinion n’engage que moi…

Source: lepost.fr
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Robot U&P le Dim 21 Nov - 21:04

Le FBI veut un accès aux données privées sur Facebook

(Source : Numerara)

Mardi, le directeur du FBI s’est rendu dans la Silicon Valley pour rencontrer plusieurs responsables de services en ligne. Parmi ces derniers, le patron de la police fédérale américaine a rencontré des représentants de Google et de Facebook. Il a défendu devant eux le principe d’une extension de la surveillance en ligne.



Le FBI aura-t-il bientôt un accès privilégié aux informations personnelles hébergées par certains services en ligne ? C’est en tout cas ce que souhaite son directeur, Robert Mueller. En poste depuis 2001, celui-ci s’est rendu mardi dans la Silicon Valley, en Californie, pour rencontrer plusieurs hauts responsables de ces services Internet, a révélé hier le New York Times.

Le chef de la police fédérale américaine a notamment rencontré des représentants de Google et de Facebook, dont les services en ligne sont particulièrement populaires auprès de nombreux internautes. Accompagné de l’avocate générale du FBI, Valerie Caproni, Robert Mueller a défendu le principe d’une surveillance accrue des activités en ligne, à travers l’extension de la loi américaine Communications Assistance for Law Enforcement.

Ce texte, passé en 1994 sous la présidence de Bill Clinton, est le cadre légal des écoutes aux États-Unis. Elle permet au FBI de procéder à des interceptions sur des lignes téléphoniques et au niveau des routeurs des fournisseurs d’accès à Internet. Or, celle-ci souffre d’une certaine obsolescence face à certains nouveaux moyens de communication.

Le déplacement de Robert Mueller dans la Silicon Valley montre que le FBI veut obtenir la coopération des services en ligne, dans la mesure où Internet devient le principal moyen de communication des individus. Pour faciliter le travail d’investigation et de surveillance de l’agence, Robert Mueller est partisan d’une révision de la loi de 1994, afin d’imposer une nouvelle réglementation aux services Internet.

Ni Google ni Facebook n’ont commenté la visite du directeur du FBI. Tout juste le porte-parole du réseau social a confirmé qu’il s’était bien rendu au siège de l’entreprise, a indiqué le New York Times. Signe que le FBI prend ce dossier très à cœur, la presse américaine avait estimé que l’agence avait déboursé 9,75 millions de dollars pour inciter les éditeurs de services en ligne à développer des solutions d’écoute des communications.

En septembre, les autorités américaines ont demandé au Congrès de soutenir un projet de loi qui obligerait tout les éditeurs à l’origine d’un service de communication de garantir la possibilité d’une interception électronique. Dans le cas d’une solution chiffrée, comme avec les appareils BlackBerry, les sociétés auraient l’obligation de concevoir une méthode de déchiffrement destinée aux autorités, dans le cadre d’une instruction judiciaire.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mirmi le Lun 22 Nov - 9:30

Ils n'avaient qu'à pas s'inscrire sur ces sites de merde qui, tôt ou tard, seront entièrement contrôler et utiliser à des fins douteuses
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Lun 22 Nov - 19:26

Moi je trouve que cela touche la liberté d’expression... Si on ne peut même plus dire que son patron est un con, ou on va...


___________________


avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par canon le Lun 22 Nov - 22:09

ccchhhhhhhuuuuuuuuttt !!!!!!!!!! on pourrai nous entendre !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Macha le Mar 23 Nov - 9:33

Ce qui est aberrant surtout c'est le laisser faire des Gouvernements des autres pays ... pour la France évidemment elle a malheureusement rejoint l'OTAN, donc elle ne va certainement pas mettre un veto sur ce genre de pratiques, déjà couramment utilisées par ailleurs. Pour la Chine c'est une pratique courante et largement rodée pour contrôler sa population. Comme le dit Mikey, la liberté d'expression fout le camp ... et c'est dangereux ...

Notre monde est celui de la délation ... quand tu vois qu'un type en arrive à rapporter à son boss qu'un de ses collègues à cracher sur sa boîte et son patron c'est grave ... et triste Sad

avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3631

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par sergent garcia le Mar 23 Nov - 14:16



Je suis partagé sur ce coup là.

Face de bouc ou pas, tous les Sites sociaux sont à vocation public..alors dans cet espace virtuel nous ne sommes plus dans le cadre de la vie privée, mais au mieux dans le cadre d'une réunion privé..de plusieurs millier d'individus (ce qui revient au même que le domaine public)

J'aimerai savoir si cette affaire est passée devant le bureau de jugement de la section Employés ou la section Cadres, parcequ'un cadre possède des obligations de réserves même dans sa liberté de parôle à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise; jurisprudence abondante. (et la liberté de parôle c'est pas la liberté de dire tous ce qu'on veut sans exception).

Si les parôles citées plus haut sont les seules a avoir été dites (pour des employés), alors pour moi il n'y a pas de dénigrement de l'employeur et encore moins d'incitaion à la révolte...et dans ce cas je parie que les salarié auront gain de cause en Appel et/ou même en Cass...par contre pour des cadres, c'est pas gagné.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Macha le Mar 23 Nov - 15:22

Exclusif - Licenciées à cause de Facebook, elles témoignent

Propos recueillis par Ingrid Bernard 23/11/10 à 07h58

Morgane B. et Soupharak S., les ex-employées d’Alten, confient à France-Soir leur colère après avoir été renvoyées de leur entreprise. Les deux jeunes femmes souhaitent que « la vérité soit faite » sur les raisons qui, selon elles, ont motivé leur éviction.

http://www.francesoir.fr/faits-divers/exclusif-licenciees-cause-de-facebook-elles-temoignent.59030

J'espère qu'elles gagneront en appel, sincèrement !

ALTEN n'a pas bonne réputation ... et pour ma part j'estime le licenciement "abusif" ! mais c'est mon avis bien entendu ...
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par canon le Mar 23 Nov - 16:11

" alten " ? c'est quoi comme entreprise ?
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Mar 23 Nov - 18:34

Face de bouc ou pas, tous les Sites sociaux sont à vocation public..
Je ne suis pas d'accord, l'échange semble avoir eu lieu dans un espace privé, même si le site à une vocation public, il y a des paramètres de confidentialité. Le web entier est aussi un lieu public. Là, il s'agit de délation... La délation est une dénonciation méprisable et honteuse.



Dernière édition par Mikerynos le Mar 23 Nov - 19:08, édité 1 fois


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3631

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par sergent garcia le Mar 23 Nov - 18:59

...un espace privé ou n'importe quel inconnus peuvent arriver.

Même s'ils sont à deux pour discuter ça devient "dénigrement de l'employeur en réunion privée" juridiquement cette qualification exsite bien..même si ici je ne vois aucun de dénigrement.
Mainteant, hélas, la délation existe aussi pendant le travail, on en a tous connus des "lèches-cul"


Pour moi,voilà comment je rédigerais la motivation du jugement.
Les salariés ont personnellement interprété et exprimé ce qu'ils pensaient être la pensée de l'employeur à leur encontre. Et si la traduction de cette pensée semblent erronée, la forme et le vocabulaire utilisé par les salariés dans l'expression de cette pensée ne peuvent être interprétés comme un dénigrement de l'entreprise, ni même une incitation à la révolte

On se croirait au bon vieux XIXième siècle et les révoltes ouvrières


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Mar 23 Nov - 19:11

Il y a malheureusement des dérives plus graves dans le monde du travail qu'une simple critique faite sur Facebook.


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3631

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par sergent garcia le Mar 23 Nov - 19:35

Il y a quelques années on a condamné un employeur à 80 000 € au titre des dommages et intérê pour harcèlement moral..le dossier était accablant. .En fait je présidait la Section commerce, le collège patronal était très réticent à reconnaître le harcèlement (on se demande bien pourquoi ) et après 2 x 4 heures de délibéré sur cette affaire ils ont fini par se ranger du coté juridique du dossier (c'est très chargé un agenda patronal )...la Cour d'Appel a confirmé la sanction tout en abaissant la sanction financière à 40 OOO € + d'autres chefs de demande, pour un total de 56 000 €

J'ai passé tout mon 1er mai à rédiger la décision (6 pages rien que sur la motivation face aux arguments des parties)que j'ai gardée en copie comme leçon et en homâge à cette femme qui avait été blessée au point de s'effondrer en pleure durant la plaidoirie.


Tous ça pour dire que le harcèlement moral est le premier fléau du travail de nos jour.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Macha le Mar 23 Nov - 21:13

La motivation est bonne Sergent !

Il serait peut être temps que les juristes se penchent concrètement sur les droits des internautes, mais la jurisprudence ne peut changer que si certains osent tout de même admettre les faits si ceux-ci sont remis dans un contexte réel.Dans cette affaire j'estime que les juges n'ont pas été réglo. Une sanction aurait du être également émise à l'encontre des employeurs qui indirectement se sont immiscés dans la vie privée de leur employé. Que ceux-ci utilisent les textes en vigueur, certes,

Il n'y a pas eu diffamation. Quant à l'employé qui a fait une copie d'écran d'un message privé ce n'est pas non plus légal. Et je suis étonnée que la CNIL qui pourtant défend parait-il les usagers du net n'ait pas soulevé ce cas de figure. .... mais bon
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par astronef le Mar 23 Nov - 22:03

l’un d’eux, s’estimant mal considéré par sa direction, avait ironisé sur sa page personnelle, en disant faire partie d’un «club des néfastes». Deux autres employées avaient répondu : «Bienvenue au club»

je vais vomir No

avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3631

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par sergent garcia le Mer 24 Nov - 13:38

Le moyen de la preuve, utilisé ici, peut aussi profiter dans l'intérêts des salariés dans d'autres cas.
Dans l'affaire que j'ai cité plus haut, la salariée présentait des mails privés de l'entreprise pour illustrer ses allégations..et nous avons retenus ces éléments sans même que l'avocat "patronal" ne soulève l'irrégularité de la preuve.

Internet, le web, l'informatique sur le lieu de travail, tout ça est un univers relativement nouveau en Droit social. La jurisprudence dans ce domaine est encore en cour de construction. study


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par rilci le Mer 24 Nov - 16:31

Ils n'avaient qu'à pas s'inscrire sur ces sites de merde qui, tôt ou tard, seront entièrement contrôler et utiliser à des fins douteuses à dit mirmi!!!


je suis entierement d'accord!!!!
moi fesse bouc j'en veux pas!!!
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Mer 24 Nov - 18:47



___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Macha le Mer 24 Nov - 20:36

C'est comme tout ! il faut savoir l'utiliser ... et savoir aussi à qui vous souhaitez parler Smile
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Jeu 25 Nov - 19:25

Facebook sort de ce corps !


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8259

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par casseron le Jeu 25 Nov - 19:31

face....bouc émissaire ! les gens pourraient-ils être assez malins pour éviter de se défouler dans un endroit que tout le monde peut consulter ?
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Macha le Jeu 25 Nov - 19:46

Tout le monde ne peut pas consulter ta page ! Il y a des options de confidentialité qui permettent justement de sélectionner ce que tu veux montrer ou non ! A chacun de faire le bon choix Smile
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Schattenjäger le Ven 26 Nov - 1:50

Le soucis est simple :

- Les personnes ne connaissant rien à internet ne savent bien évidement pas configurer leur compte Facebook, et le laisse en mode public. Ainsi, les entreprises comme les patrons peuvent parfaitement voir les informations du compte.

- Sur Facebook, il est bien évidement possible de filtrer quoi que ce soir. Je poste parfois des choses sur mon murs que seul 2 voir 3 personnes peuvent voir. Faut-il encore connaitre les options.

Smile
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Trois salariés qui avaient critiqué leur hiérarchie sur Facebook ont été licencier pour dénigrement

Message par Mikerynos le Ven 26 Nov - 18:17

De plus, tu choisis toi-même les infos perso que tu mets en ligne... C'est normal que sur un réseau aussi vaste que FB que des dérives se fassent. Bref FB, est mis à toutes les sauces.

Encore des exemples:
http://www.fluctuat.net/6006-Facebook-vs-Meetic
http://fr.news.yahoo.com/57/20101125/tod-20-des-utilisateurs-de-facebook-expo-99752b7.html


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 3:56