Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des Homo-Sapiens en Chine il y a 100 000 ans ?

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Des Homo-Sapiens en Chine il y a 100 000 ans ?

Message par Robot U&P le Lun 8 Nov - 13:18

(Sources : Hominidés, BBC)

L’homme moderne aurait migré à partir de l’Asie 60 000 ans plus tôt que l’on ne le pensait. Découverte controversée bien sûr.


China-fossils
IVPP-Machoire et dents de l’homme de Zhirendong découvert en 2007.

Une équipe internationale a analysé les dents et une mâchoire découverts dans la Grotte de Zhiren (Zhirendong) en 2007. Les résultats ont été publié dans les PNA (Proceedings of thé National Academy of Sciences) le 25 octobre 2010. C’est le professeur Wu Liu du Chinese Academy of Sciences qui dirigeait cette équipe. La datation des fossiles montrent que ceux-ci sont âgés d’au moins 100 000 ans. Si cette découverte est validée, cela repousse la présence des hommes modernes dans le sud de la Chine de 60 0000 ans et une cohabitation avec Néandertal pendant plusieurs milliers d’années.

Des caractéristiques proches de l’homme moderne

Pour les scientifiques, l’homme de Zhirendong présente un mélange des caractéristiques de l’homme moderne et des néandertaliens qui est différent de celui de l’homme moderne d’Afrique orientale et du sud-est de l’Asie.
La forme générale de la mâchoire montre un menton proéminent comme l’Homo sapiens d’aujourd’hui alors que son épaisseur et sa robustesse font penser à des humains plus archaïques.

Une découverte controversée

Cette datation est surprenante car en totale opposition avec l’ensemble des découvertes sur le sujet, y compris les études génétiques. Actuellement les scientifiques du monde entier sont majoritairement d’accord avec une origine africaine de notre espèce, Homo sapiens. Seuls les scientifiques chinois sont persuadés que l’espèce humaine descend d’un ancêtre chinois : Homo pekinensis.

Pour Jean-Jacques Hublin (Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionnaire à Leipzig), « Si la datation de 100.000 ans est confirmée, c’est une bombe !, Malheureusement, ce n’est pas la première fois que des collègues chinois trouvent des hommes modernes très anciens avant d’être démentis par la suite. ». Il indique également que ce ne sont pas les fossiles qui ont été datés mais la couche de calcite au dessus. ll pense que le contexte de la découverte, dans une grotte, pourrait expliquer un bouleversement des couches archéologiques qui aurait induit des erreurs d’interprétation.

Pour le professeur Fred Smith (Illinois State University) "C’est très controversé, parce que l’on a retrouvé un seul exemplaire sur un seul site, mais le fait est que c’est une pièce très importante du puzzle" par ailleurs, "Il y a toujours une possibilité que la date soit erronée ou que quelque chose ait mal tourné dans la datation..

Erik Trinkaus, co-auteur de l’étude a déclaré : « Ces fossiles nous aident à redéfinir notre perception de l’émergence de l’homme moderne dans l’est de l’Eurasie, et plus généralement, à travers le Vieux Monde".

LOlopsw : En perspective : l’Homo-Sapiens pourrait être né du croisement pendant des millénaires de l’Homo-Erectus et de Néandertal, au fil de leurs migrations communes...


Bref sur l’Homo Pekinensis :

L’homme de Pékin est un représentant de l’espèce Homo erectus (entre - 2 millions d’année et - 250 000 ans). Autrefois appelé Sinanthropus pekinensis ou Sinanthrope, il est aujourd’hui rattaché à la sous-espèce Homo erectus pekinensis.

Découverts dans les années 1920, tous les fossiles très rares (14) de cet hominidé ont mystérieusement disparus pendant leur évacuation vers les USA, lors des combats de la seconde guerre mondiale. (Hum, tant de choses ont mystérieusement disparues de part et d’autres...).

À la demande des autorités chinoises, trois séries de sondages du sous-sol du lieu de découverte de l’Homme de Pekin ont été réalisés de 1996 à 2004. Ces études ont révélé l’existence de plusieurs cavités et conduits inexplorés.

Pierre Teilhard de Chardin a beaucoup travaillé sur le site et a participé à la qualification de l’Homme de Pékin comme Homo faber, c’est-à-dire maîtrisant la taille des pierres et le feu (entre - 2 millions d’année et - 250 000 ans avant maintenant).


edit Apollyôn : source : http://www.hominides.com/html/actualites/homme-zhirendong-presence-chine-100000-ans-0363.php
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 10:42