Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

CATASTROPHE PROGRAMMEE

Partagez
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par casseron le Jeu 21 Oct - 17:33

Quand les "conspirationnistes" ne vont pas tarder à avoir raison. Ou, quand le programme Rockfeller s'accélère :

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2010/10/21/un-plan-d-austerite-critique-mais-accepte
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Gaiya le Jeu 21 Oct - 18:15

J’espère seulement que la population britannique ne va pas se laisser faire! Il faut arrêter avec toutes ces conneries, s'il y'a des déficits ce n'est pas de notre faute, ce sont eux les gouvernements qui gèrent mal nos ressources en tout genres, s'il faut faire porter le chapeau à quelqu'un c'est bien à eux! Et aujourd'hui ils veulent tous des plans d'austérité pour nous prendre encore plus d'argent et de temps qu'ils nous prennent déjà! Avec toutes ces nouvelles mesures notre économie à nous les plus pauvres est en grand danger! Le chômage ne cessera d'augmenter tandis que les aides aux familles et aux sans emploi baisseront, il n'y a aucune logique selon moi dans tout ça, si ce n'est nous en prendre toujours plus!


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par casseron le Jeu 21 Oct - 18:18

Tout le monde ira quémander sa soupe populaire au FMI. Et monsieur Attali, secondé par monsieur Strausskhann touilleront le bouillon.
avatar
Grumbl
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 217

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Grumbl le Ven 22 Oct - 0:23

Je crois que le pire là dedans c'est surement le fait qu'une crise causée par des "puissants" se répercutent quasi-uniquement sur les "non-puissants".

Je veux dire, la "crise" n'est pas la faute du type qui touche son SMIC, ou même ses 2000, 3000 ou 4000€ mensuels. C'est une crise bancaire, financière même, et au final, l'austérité où est-elle ? Empêche-t-on les banques de réinvestir n'importe comment ? Empêche-t-on les nombreux fonds d'investissements de spéculer à tout va ?

Non, au lieu de ça on supprime des emplois, on augmente des taxes, bref, on touche les personnes qui ne sont pas responsables de ces nombreux abus. Attention, je ne fais pas du populo à deux balles comme certains politiques en disant qu'il faut taper sur les riches - surtout vu ma situation ce serait hypocrite - je dis simplement que je trouve ça horriblement déplacé de taper - puisqu'on tape, il faut être clair, l'austérité devrait toucher tout le monde et pas seulement une partie de la population - sur des gens qui n'ont absolument rien à voir avec ce qui est le déclencheur du plan en question.

Plutôt que de réformer le système, de voir ce que fond les fonds d'investissements, les différents investisseurs, de voir comment les banques gèrent leurs fonds, on préfère foutre sur la gueule du peuple.
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par rilci le Ven 22 Oct - 13:53

babylone systeme...
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par dranozir le Ven 22 Oct - 15:46

le problème Grumbl c'est que la crise est celle des riches qui ont prêté a tord a des banquier qui eux ont prété a tord a des pauvres .

donc au final c'est au pauvres que revient la faute malheureusement ...

on pourrai dire que c'est une crise du sur endettement des ménages .
avatar
Séb
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 45

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Séb le Ven 22 Oct - 15:50

Tu es sure?

Moi, il me semble que la crise viens en fait de la part de boursicoteurs qui ont mal investit... (mais je peux me tromper).


___________________


Je ne sais pas si cela se peut, mais cela est.

Molière
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par dranozir le Ven 22 Oct - 15:58

ba c'est bien ça seb . On parle de la même chose . Les riches investissent dans les banques qui sont remplie de boursicoteurs de type kerviel ou autre .( c'est pas le seul c'est carrément un système )
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par sergent garcia le Ven 22 Oct - 20:23

C'est clair qu'aujourd'hui ce sont les agences de notation qui font peur aux états endettés...reste à savoir pourquoi ils se sont endettés et comment a été dépensé l'argent emprunté ?


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Grumbl
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 217

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Grumbl le Sam 23 Oct - 0:40

@dranozir a écrit:le problème Grumbl c'est que la crise est celle des riches qui ont prêté a tord a des banquier qui eux ont prété a tord a des pauvres .

donc au final c'est au pauvres que revient la faute malheureusement ...

on pourrai dire que c'est une crise du sur endettement des ménages .

Je n'ai jamais entendu que cette crise était liée au sur-endettement, de ce que j'en avais compris c'était quasi-uniquement un problème d'investissements à risques qui, sur le long terme, et dans certaines conditions, ont complètement déstabilisés le système bancaire. Il ne me semble pas qu'à aucun moment les "pauvres" soient responsables de quoi que ce soit, ne serait-ce que par la masse d'argent dégagée : ce que les banques ont prêté aux pauvres en une année est une infime partie de ce que les fonds d'investissements et de spéculations divers investissent quotidiennement dans le milieu bancaire.
avatar
Séb
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 45

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Séb le Sam 23 Oct - 2:05

En fait, à l'époque j'avais entendu qu'il y allait y avoir deux crises:

Celle que l'on a connu, avec les boursicoteurs, qui ont bien fait mal aux riches.

Puis celle des sur-endettements et des pauvres, car ne nous leurrons pas, elle devrait arriver dans les prochaines années, vu le taux élevé de la vie actuelle.

Mais ils avaient prévus cela coups sur coups


___________________


Je ne sais pas si cela se peut, mais cela est.

Molière
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3532

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par sergent garcia le Sam 23 Oct - 14:59

"c'était quasi-uniquement un problème d'investissements à risques qui, sur le long terme, et dans certaines conditions, ont complètement déstabilisés le système bancaire."

Grumbl et Dranozir, vous êtes tous les deux dans le vrai !!
La généralisation des prêts hypothécaires avec taux d'intérets variables, proposés à des salariés gagnants seulement 1000$ par mois, faisait parti des investissements risqués, entre autre. Les taux d'intérets ont flambé, les "smicards" américains sont devnus insolvables et par effet domino la compagnie d'assurance qui avait entre temps revendu ces dettes sous forme d'obligations..que personne ne pouvait honorer.
Ceci avait même failli couter la vie d'une très grande compagnie d'assurance.(c'était la crise des subprimes)

http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/078.pdf


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Gaiya le Sam 23 Oct - 15:33

Le surendettement des ménages en croissance !

Le surendettement touche de plus en plus les personnes âgées.

Le nombre des ménages surendettés croît de 16% par an en moyenne depuis le début de la crise.

En plein conflit social sur le thème des retraites, le surendettement grandissant des personnes âgées rappelle la faiblesse du montant moyen des retraites.

Depuis 2008, la Banque de France note une augmentation spectaculaire des cas de surendettement étudiés par les commissions spécifiques mises en place avec la loi Neiertz de 1989.

Alors que les commissions de surendettement avaient pour but essentiel d'aider des personnes qui n'avaient pas su gérer leur budget, il s'agit désormais de trouver des solutions qui n'ont tout simplement plus les moyens de payer les charges de la vie courante. Bien sûr, la crise actuelle aggrave encore ce processus dramatique.
Aujourd'hui, chômage et précarité créent des situations où même des personnes ayant un emploi, ne parviennent plus à payer leurs factures d'électricité ou de gaz.

Toute aussi inquiétante est l'extension du phénomène de surendettement aux personnes âgées, voire très âgées, puisque la Banque de France a reçu un dossier de surendettement de la part d'une femme de 90 ans ! Et là, ce qui est directement en cause c'est bien la faiblesse des revenus qui risque d'aller grandissante, compte tenu de l'évolution de nos système de retraite. Rappelons que la retraite mensuelle moyenne pour un homme est d'environ 1 300 euros contre à peine 1 000 euros pour une femme.

Il est clair que la récente loi sur le crédit à la consommation, malgré certains progrès incontestables, n'a pas assez encadré les pratiques d'incitation au crédit de certains établissements financiers peu scrupuleux. Reste aussi le problème majeur du pouvoir d'achat, mais là c'est une autre histoire...

M.Rigano. Source: http://www.zurbains.com/surendettement-menages-croissance_67994F813471B2.html


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Gaiya le Sam 23 Oct - 15:39

L’inquiétant endettement des ménages.

Par Pierre Tenaud, le 6 janvier 2010.

On a beau lire que la croissance économique est repartie, la situation des Français, elle, ne s’améliore pas. La Banque de France a ainsi relevé une hausse significative des dépôts de dossiers de surendettement. Pour les neuf premiers mois de l’année, leur nombre a augmenté de 17,6%. Les raisons : l’accès trop facile au crédit à la consommation, le chômage en hausse, l’inflation, les prêts relais, etc.

Selon la Banque de France, l’endettement des ménages français représentait environ 51% du PIB en juin 2009. Mais ce chiffre n’a de cesse d’augmenter. Un an auparavant, il était inférieur à 49% du PIB.

La France peu endettée.

Selon l’OCDE, en 2005, la dette des ménages français représentait 89% de leurs revenus disponibles annuels. Un chiffre en hausse sensible par rapport à celui de 1995, époque au cours de laquelle il était de seulement 66%. La dette des ménages français peut donc paraître critique, mais, par rapport aux autres pays, la situation semble moins catastrophique.

Toujours selon l’OCDE, les ménages américains avaient accumulé une dette équivalente à 135% de leurs revenus annuels en 2005. Un chiffre supérieur de plus de la moitié à celui des Français. Les Britanniques faisaient même pis, avec une dette équivalant à 159% de leurs revenus annuels.
La palme revient au Danemark et aux Pays-Bas dont l’endettement atteint respectivement 260 et 246% des revenus disponibles. A l’inverse, les Italiens sont parmi les moins endettés du monde, avec un taux de 59% seulement. Malgré la dérive récente, la France reste parmi les pays les plus vertueux quant à la dette privée.
Way of life américain à crédit

La gestion de bon père de famille ne fait pas vraiment recette dans les pays développés. Certains Etats vivent complètement à crédit. Les deux grands pays anglo-saxons ont des taux d’endettement privé excessifs. Ces montagnes de crédits sont en partie responsables de la crise du subprime et de celle de l’immobilier.
Les Etats-Unis avaient lancé (après l’explosion de la bulle Internet) des plans de baisse des taux d’intérêt qui ont mené les ménages à emprunter toujours plus pour s’offrir des maisons qu’ils n’avaient pas les moyens de rembourser, créant ainsi une bulle immobilière. Le mécanisme des taux variables leur a mis un peu plus la tête sous l’eau et, lorsque l’endettement s’est révélé insoutenable, les prix immobiliers ont explosé.

D’un côté, des ménages asphyxiés et expulsés, laissant des maisons vides en vente ; de l’autre, des acheteurs potentiels, incapables d’accumuler plus de dettes qu’ils n’en ont déjà contracté.
Les plus endettés sont les plus pénalisés
Mais les Américains n’ont pas été les seuls à abuser du crédit. Les Espagnols ont stimulé leur marché immobilier par un recours massif à l’emprunt. En l’espace de dix ans, le niveau d’endettement des ménages espagnols a presque doublé. Depuis les premiers remous de la crise, l’économie espagnole figure parmi les principales victimes. Tout comme l’Irlande.

Là encore, le niveau d’endettement a flambé en un temps record. Selon l’OCDE, entre 2000 et 2005, il est passé de 81% du revenu disponible à 141%, soit plus que celui des Américains. Les économies les plus frappées par la récession sont celles qui ont le plus fauté en matière de dettes. Et ce n’est pas un hasard. La crise est encore plus douloureuse pour des ménages qui, même en période faste, avaient déjà du mal à joindre les deux bouts.

L’endettement pour la consommation hypothèque l’avenir.

Il y a en fait deux types d’endettement. Celui qui consiste à investir et celui qui sert à consommer. Le premier est nécessaire au développement de l’économie. Rares sont les ménages qui peuvent se permettre de faire construire un logement sans être aidés par un emprunt. Ce n’est pas forcément négatif, et cela peut même leur permettre de faire des économies dans le futur.

Mais l’endettement pour consommer est plus difficile à rembourser. Les ménages qui s’endettent à cette fin vivent en général au-dessus de leurs moyens. Ils ne pourront rembourser tous leurs crédits que si leurs revenus augmentent. Les temps ne sont pas propices à ce genre de bonnes nouvelles. Les dirigeants des banques centrales encouragent ce mouvement en temps de crise, tous comme nos gouvernements.

Stimuler la consommation par l’endettement est un bon moyen pour des élus d’embellir les statistiques à court terme. Mais cela pose un grave problème structurel. Tout comme les emprunts, il faudra rembourser cette croissance artificielle. Mais, pour nos dirigeants, ce n’est pas d’important puisque, comme le disait Keynes, à long terme, nous serons tous morts. Peu importe, donc, que nous construisions actuellement les prochaines crises.

Source: http://www.moneyweek.fr/2010019806/patrimoine/vie-quotidienne/endettement-menages-statistiques-ocde/


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."

Contenu sponsorisé

Re: CATASTROPHE PROGRAMMEE

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 17:45